réforme

  • LE MR HUY-WAREMME VEUT UNE RÉFORME CONCERTÉE DES ZONES DE SECOURS.

    HJ.jpg

    Le Mouvement Réformateur de Huy-Waremme, réuni en comité politique ce 11/06/13, a abordé très minutieusement la problématique, tant passée que future, des zones d’incendie.

    Tout d’abord, et concernant l’apurement de la situation passée, le MR prend acte de la proposition qui a été soumise par le Gouverneur à l’ensemble des responsables communaux. Nonobstant des critiques possibles quant à certains aspects très techniques, cette proposition semble pouvoir permettre à chacun de s’y retrouver et d’ainsi solder une situation passée.

    Ensuite concernant la réforme en cours de discussion MR de Huy-Waremme tient à rappeler certains principes qui sont essentiels pour aboutir à la meilleure solution possible :

    • Assurer le meilleur service possible pour l’ensemble des citoyens.
    • Veiller à la viabilité financière de la réforme pour les pouvoirs locaux déjà fortement mis à contribution.
    • Renforcer les coopérations locales afin de réduire au maximum les coûts fixes tout en assurant aux responsables locaux de conserver un contrôle suffisant sur la structure mise en place.

    Enfin, le MR de Huy-Waremme n’est pas opposé à un débat visant à réduire le nombre de zones de secours actuellement prévu en Province de Liège (6 pour l’instant). Toutefois, si réduction il devait y avoir, ce serait sur base d’une analyse chiffrée en démontrant l’utilité à tous égards : sécurité, gouvernance, coûts,… L’étude commandée par la Coordination provinciale devrait permettre d’éclairer ce débat.

    En conclusion, le MR de Huy-Waremme plaide pour une concertation la plus large possible afin que tous les acteurs concernés (pompiers, communes, Etat fédéral,…) soient pleinement associés à cette réforme. C’est à cette condition que ceux-ci pourront pleinement se l’approprier et pouvoir continuer à travailler ensemble à assurer la sécurité de l’ensemble de nos concitoyens !

     

    Source > Pour le Comité politique,

    Hervé Jamar, Président d'arrondissement.