réclamations

  • HANNUT > TROIS RÉCLAMATIONS CONTRE LE PROJET DE CONSTRUCTION « GOESSENS »

    En septembre, l’entreprise « Maçonnerie de Hesbaye » de Lens-Saint-Remy a déposé un permis de bâtir pour construire 26 appartements rue de Huy, à l’emplacement des anciens entrepôts et bureaux de l’entreprise de chauffage Goessens.

    L’enquête publique d’une durée de quinze jours vient de se clôturer.

    Trois réclamations ont été enregistrées au cours de cette enquête. Les craintes des riverains touchent à la mobilité dans le quartier. Vingt-six appartements, c’est au minimum autant de voitures en plus qui vont entrer et sortir des trois immeubles et s’engager dans la rue Albert Ier. Un indice : trente places de parking en sous-sol et 15 en surface sont prévues.

    « Un voisin proche a également formulé une remarque sur la préservation du bien immobilier » , relève également Laurence Meens, la responsable du service Urbanisme.

    Le projet prévoit effectivement la démolition des anciens entrepôts et bureaux Goessens ainsi que celle de la maison mitoyenne, propriété également de la famille Goessens. La disparition de ce patrimoine inquiète ce riverain.

    Enfin, la 3e et dernière observation touche à la densité (26 appartements sur une parcelle de 32 ares) que la Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité avait déjà … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 28/12/2016

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 28/12/2016

    Lire notre article précédent sur ce sujet > HANNUT > UN PROJET DE 26 APPARTEMENTS AUX ANCIENS BÂTIMENTS DES Ets GOESSENS

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT > PROJET DU MONICO : SIX RÉCLAMATIONS

    À Hannut, l’enquête publique relative au projet dit du Monico, place Henri-Hallet, s’est clôturée ce vendredi à 10h.

    Six réclamations ont été enregistrées. Selon l’échevine de l’urbanisme, Florence Degroot (MR), elles portent sur la mobilité et la hauteur des bâtiments (rez+2).

    Pour rappel, ce projet urbanistique est porté par la SA Gabriel de Hannut qui envisage de construire sur son terrain, à gauche de l’ancien hôtel de ville, deux immeubles de 7 appartements chacun. À droite de l’ancien hôtel de ville, le promoteur a prévu une voirie d’accès aux parkings souterrains des immeubles. Cette voirie repart ensuite, toujours à sens unique, vers la rue Ernest Malvoz.

    Dès le départ, plusieurs riverains des rues concernées par le tracé de cette voirie se sont inquiétés du trafic qu’elle allait générer. En cours d’enquête, les promoteurs ont pu les rencontrer et les rassurer. Selon ceux-ci, il ne s’agira que d’une desserte locale limitée aux seuls occupants des immeubles.

    La suite du dossier ? Concernant la création de voirie, la décision sera … La suite dans votre journal LA MEUSE de ce Lundi19/09/2016

    Source > M-CL.G. Sur votre journal LA MEUSE de ce Lundi19/09/2016 (Illustration > B.Etude L. Gabriel)

    Voir le sujet sur nos éditions précédentes :

    Le 14/08/2016 > HANNUT > UNE VOIRIE LE LONG DE L’ANCIEN HÔTEL DE VILLE SOUMISE À ENQUÊTE (PROJET MONICO) sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/08

    Le 05/09/2016 > HANNUT > LE PROJET "MONICO" SUSCITE LA COLÈRE DES RIVERAINS sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/09/05