réaction

  • Imprimer

    HANNUT > RÉACTION DU BOURGMESTRE SUITE RÉACTION DU GRACQ … > ZONES AVANCÉES POUR CYCLISTES

    « Normalement, dans une quinzaine de jours » 

    Manu Douette, le bourgmestre de Hannut, n’a pas mal accueilli cette interpellation.

    « Envoyer une carte, je trouve ça très original et j’aime assez bien de voir les citoyens s’inquiéter de l’avancée des dossiers. En tout cas ici, je vais pouvoir rassurer le GRACQ. »

    Voir l’article d’hier sur le sujet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Dès réception du courrier, Manu Douette s’est inquiété de l’avancée de ce projet : « Depuis juillet, le service travaux opère en effet toute une série d’aménagements des voiries. Ces zones avancées pour cyclistes en font partie. On m’a assuré que d’ici une quinzaine de jours environ, cela devrait être fait. Ce n’est donc pas un dossier qui a été abandonné », explique-t-il.

    La mobilité est douce est, le souligne-t-il, un sujet qui le tient particulièrement à cœur. Voilà plusieurs années d’ailleurs que ‘Hannut à vélo’ a été mis en place. « Pour rappel, nous sommes en train de créer un contournement lent avec près de 70km de voiries, dans les villages, qui ont été déclassées et interdites aux véhicules motorisés, sauf les fermiers.

    Dans l’hyper-centre où la densité routière est plus forte, cela fonctionnera par marquages au sol, dont ces zones avancées dont partie. Comme toutes les procédures, cela a demandé du temps mais cela ne saurait tarder. »

    Source de texte = E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 23/08/2018

  • Imprimer

    HANNUT > RÉACTIONS SUR LA NOUVELLE CRÈCHE > SEUL BÉMOL ? « LA LISTE D’ATTENTE »

    A l’issue de la visite, tous les commentaires que nous avons recueillis étaient élogieux : « Les locaux sont bien adaptés et bien agencés.

    On voit que le projet a été réfléchi et mûri », réagit Laetitia, maman d’une petite Juliette de 19 mois, de Cras-Avernas. … / …

    Même enthousiasme chez Valentine, maman d’un petit Simon de 2 ans, de Merdorp : « c’est lumineux et surtout très spacieux » . Le bâtiment  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 05/03/2018

    Impressionné par l’acoustique

    Seul bémol, la liste d’attente. « Nous attendons un 3ème enfant mais il y a 60 personnes devant nous » , se désespère le papa. Pour s’assurer d’une place à la naissance, ils ont dû inscrire l’enfant à venir dans une autre structure d’accueil. « C’est dommage, surtout que notre premier est venu à la crèche DoReMi et le second s’y trouve toujours » .

    Laurane et Michaël, parents d’une petite Lili de 9 mois, de Hannut ont été … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 05/03/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 05/03/2018

  • Imprimer

    HANNUT – RÉACTIONS DU CDH > LE PARC AQUATIQUE À PLOSPA : « TOUT, SAUF UNE SURPRISE ! »

    Le cdH de Hannut a rapidement réagi à l’annonce de l’attribution du marché du complexe aquatique au groupe Plospa

    « Cette décision est tout sauf une surprise dans la mesure où Hans Bourlon, cofondateur de ce groupe, avait déjà annoncé dans la presse en février 2017 le résultat du marché avant même qu’il soit lancé », a-t-il rappelé dans un communiqué de presse.

    Dès le départ, le cdH, s’est montré très réservé par rapport à ce projet de complexe aquatique, lui préférant une rénovation complète de la piscine actuelle. Comme à Waremme et Saint-Georges, rappelle-t-il.

    « Ce projet qui coûtera plus de 700.000,00 € par an aux Hannutois (500.000 euros au groupe Plopsa et 200.000,00 euros pour l’organisation des transports scolaires) implique la fermeture de la piscine actuelle et laisse sur le carreau plus de 65 classes des écoles du centre-ville qui se rendaient chaque semaine à pied à la piscine (du maternelle au secondaire). »

    Les craintes de parti d’opposition sont que, faute de temps, dû au déplacement plus long, les écoles « prennent à regret la décision de restreindre leurs cours de natation à leur plus stricte expression. »

    À plusieurs reprises, la majorité MR/PS a tenté de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    L’article au grand complet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/187643

  • Imprimer

    LA JUSTICE DE PAIX > MANU DOUETTE > « HANNUT AVAIT POURTANT PLUS D’ARGUMENTS QUE WAREMME »

    En raison de la séparation des pouvoirs, a estimé le ministre de la justice, les communes n’ont pas été consultées pour cette réforme.

    Il n’empêche, certains bourgmestres n’ont pas hésité à réagir. Et même à écrire à Koen Geens pour exprimer leur désapprobation. C’est le cas du bourgmestre MR de Hannut, Manu Douette. « Si je peux comprendre le besoin de faire évoluer les Justices de Paix et de faire des économies, il me semble qu’il y avait d’autres solutions à envisager », estime-t-il.

    Selon lui, le choix de fermer Hannut pour rapatrier une partie des affaires sur Waremme n’était pas le meilleur. « À Hannut, nous avons un bâtiment qui vient d’être rénové, nouveaux châssis, nouvelle isolation, et qui dispose de bureaux alors qu’à Waremme, la transformation est encore à faire et l’espace est plus réduit, m’a-t-on dit ».

    Pour ne pas mettre les deux communes en opposition, « ce qui n’est pas du tout notre intention » , la Ville de Hannut avait même suggéré la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    … / … autre argument avait aussi été avancé : celui de la population, avec ses 17.000 habitants, Hannut se classe désormais 2 e plus gros ville de l’arrondissement après Huy. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    Selon le bourgmestre, les citoyens ne semblent pas préoccupés par la fermeture du siège de Hannut. « Ils ne s’en rendent pas encore compte. Par contre, ils sont beaucoup plus inquiets de l’avenir du bâtiment de la justice de Paix. Surtout les riverains. »

    Propriété de la Régie des bâtiments, il est situé rue de Huy. Son sort n’est pas encore décidé.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184341

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > CAMBRIOLAGES > TÉMOIN D’UN VOL ? APPELEZ LA POLICE !

    La zone de police Hesbaye-Ouest (qui couvre les communes de Braives, Burdinne, HANNUT, Héron, Lincent et Wasseiges) vient de lancer un appel à la population. Celui d’inviter les citoyens à… davantage communiquer !

    Est ciblée particulièrement ici la lutte contre les cambriolages. « On remarque en effet, en cette période de fin d’année, comme souvent, une hannut,blog,jcd,réaction,cambriolage,appelez la policerecrudescence des vols dans les habitations », a commenté le commissaire Pascal Dodion, chef de corps f.f., « Mais on constate aussi surtout que pas mal de personnes, qui sont témoins de faits ou d’agissements suspects en la matière, ont plutôt tendance à l’écrire sur les réseaux sociaux notamment qu’à nous en avertir.

    C’est un mauvais réflexe. »

    Car tout élément est bien entendu susceptible de faire avancer les enquêtes lancées et si des tournées de voisinage sont réalisées, des infos parfois cruciales ont tendance à ne pas être relayées aux services de police. « La localisation du fait, le moment, le profil d’un auteur aperçu, des caractéristiques liées à un véhicule (comme la couleur, la marque ou une partie de la plaque d’immatriculation)…

    Tout cela peut nous être très utile. Il ne faut … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 04/01/2018

    … / … « On préfère être appelé 10 fois de trop qu’une fois trop peu ! »

    N’ayez donc pas peur et… ouvrez l’œil !

    Télécharger le document en ligne sur > http://www.policelocale.be/files/5293/attachments

    Source > E.D sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 04/01/2018

  • Imprimer

    RÉACTIONS > L’ÉCHEVIN DEPREZ OPTIMISTE : « L’ÉCOLE DE MERDORP A DU POTENTIEL »

    Réactions de l’échevin sur la Vidéo pour soutenir L’école de Merdorp !

    Article précédent sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le bourgmestre Manu Douette et son échevin de l’enseignement Pascal Deprez ne sont pas inquiets pour l’avenir de l’école de Merdorp. « C’est vrai qu’on sort d’une année difficile mais on est à présent dans une spirale positive », affirme Pascal Deprez. « Ce qui est important, enchaîne Manu Douette, c’est de pouvoir stabiliser les maternelles pour approvisionner les primaires. Ce qui est le cas à présent ».

    Avec une population scolaire (maternelle et primaire) tournant autour de 70 élèves, Merdorp est une des plus petites écoles de l’entité. Selon l’échevin Deprez, c’est dû à sa localisation excentrée, proche de Wasseiges qui est parfois préféré par des parents. « Mais c’est aussi lié à l’immersion », ajoute-t-il.

    L’immersion en néerlandais a été proposée en 2006 pour rebooster l’école qui était alors en perte de vitesse. « C’est un avantage mais cela peut aussi être un inconvénient » , note l’échevin. « Prenons l’exemple d’une famille qui déménage à Merdorp. Si l’enfant doit rentrer en 3 e primaire, difficile de l’inscrire à Merdorp s’il n’a pas eu … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 14/06/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 14/06/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/92685