quitter

  • INFO BOULOT > 7 ASTUCES POUR QUITTER LE BOULOT À L'HEURE

    shutterstock_49235035.jpg

    Drôle d’espèce que nous sommes. Nous savons pertinemment que les longues heures de travail mènent inévitablement au stress, à l’anxiété, au burn-out, voire aux maladies cardiaques et, malgré tout, nous persistons à accorder de plus en plus de temps à notre travail.

    Nous avons récemment publié un article et organisé un chat sur le problème du surprésentéisme, qui frappe aussi les travailleurs belges se rendant au travail même malades. Nous vous révélions également qu’un quart des Belges travaillent pendant leurs congés et que les suicides sur les lieux de travail sont de plus en plus fréquents.

    Or, les heures supplémentaires ne mènent pas forcément à une productivité accrue. En réalité, travailler plus de quarante heures par semaine peut porter préjudice à votre productivité.

    Sachant cela, pourquoi est-ce si dur de quitter le boulot à l’heure ? Peut-être vous laissez-vous facilement distraire ? Peut-être avez-vous du mal à établir des priorités ? Ou peut-être recevez-vous des demandes de dernière minute ?

    Quelle que soit la raison, il est temps de rectifier les choses. Voici 7 astuces qui vous permettront de quitter le travail à l’heure.

    1. Entamez la journée en pensant à la fin

    Cela peut paraître basique, mais de nombreux travailleurs ne quittent pas le boulot à temps simplement parce qu’ils ne s’attendent pas à rentrer chez eux à l’heure. Ils se laissent plutôt porter par les événements de la journée, travaillant sur les dossiers qui affluent au fur et à mesure et oubliant le temps qui file. Ils perdent de vue les tâches qui doivent être accomplies en priorité et qui doivent être clôturées avant la fin de la journée. Lorsque la journée se termine, ils ont encore une pile de travail devant eux, simplement parce qu’ils n’ont pas établi de planning avant 17h.

    Dès lors, lorsque vous arrivez au travail le matin, fixez l’heure à laquelle vous voulez quitter le boulot le soir. Notez-le dans votre agenda, mettez une alarme dans votre gsm ou engagez-vous simplement psychologiquement à respecter l’heure de votre départ. 

    2. Avertissez les gens de votre heure de départ

    Si vous dites autour de vous que vous devez quitter le travail à une certaine heure, vous aurez plus de chances de véritablement le faire. Lorsque vous discutez des plans et des tâches à vous répartir au long de la journée, dites à vos collègues : « Je dois être parti(e) d’ici à l’heure ce soir, donc si vous avez besoin de quelque chose, faites-le-moi savoir avant 15h. » 

    En encourageant vos collègues à vous prévenir le plus tôt possible pour n’importe quelle demande, vous éviterez les requêtes ou les meetings de dernière minute.

    Essayez cette méthode un jour, puis le jour d’après et encore le jour suivant. À la longue, vous habituerez vos collègues et ceux-ci s’attendront à ce que vous partiez à l’heure tous les jours.

    3. Prévoyez 20 minutes de transition

    Une fois que vous avez établi votre heure de départ, donnez-vous les moyens de la respecter : bloquez les 20 minutes précédant cette heure sur votre calendrier et consacrez-les à régler les derniers détails (par exemple, remplir des papiers, organiser votre espace de travail et assurer le suivi de tous les e-mails essentiels) et préparez la journée du lendemain.

    Considérez ces 20 minutes comme une réunion importante avec votre patron ou un client. Ne laissez donc rien venir interrompre ce temps et ne laissez personne programmer une dernière réunion avec vous.

    ... Suite >>

    Lire la suite