qui

  • VOICI COMMENT SAVOIR FACILEMENT QUELS (EX)-AMIS VOUS ONT SUPPRIME DE LEUR LISTE D'AMIS SUR FACEBOOK

    1880683809_B976006273Z_1_20150707134048_000_GSV4QPR19_1-0.jpg

     « Qui m’a supprimé de sa liste d’amis ? »,

    Voilà une question que de nombreux utilisateurs de Facebook se sont déjà posée. Dorénavant, il est possible d’avoir une réponse, très facilement.

    n effet, savoir quels amis vous ont supprimé est très facile grâce à l’application Who Deleted Me, disponible ici. Cette appli est disponible surLe savoir ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1326955

  • FACEBOOK VA ENFIN VOUS MONTRER QUI PEUT VRAIMENT VOIR VOS PHOTOS

    833381419_B972445992Z_1_20140409140454_000_GG828ODQ0_1-0.jpg

    Facebook va enfin vous montrer qui peut vraiment voir vos photos et rendre ses règles de confidentialité plus claires

    Dites bonjour au nouveau petit dinosaure de Facebook ! Cette mascotte bleue va désormais vous accompagner sur le réseau social de Mark Zuckerberg pour aider les inscrits à s’y retrouver dans les nouvelles règles de confidentialité du site.

    Plus question de longs menus et de nombreuses pages d’un règlement que peu de gens lisaient… Facebook a décidé d’innover en simplifiant ces règles de confidentialité et en les présentant grâce à un petit dinosaure qui s’affiche si vos paramètres n’ont pas été changés dernièrement. « Vous n’avez pas changé ces derniers temps les paramètres concernant ceux qui ont accès à vos publications, alors nous voulons nous assurer que vous partagez cette publication avec les bonnes personnes », explique cette nouvelle mascotte bleue.

    Désormais, vous aurez également un choix plus lisible de la visibilité de votre prochaine publication. À première vue, Facebook proposera soit de partager cette publication publiquement, soit avec vos amis. Si vous souhaitez ne la partager qu’à certaines personnes, il vous suffira de cliquer sur « Plus d’options ».

    Autre nouveauté à venir, Facebook va dévoiler plus clairement qui peut voir vos photos, celles où vous êtes tagués ou celles qui sont publiques. Nous vous rapportions en effet voici quelques semaines qu’il était possible de voir certaines photos de gens dont vous n’êtes pas forcément ami. En réalité, toute image republiée par un de vos amis était visible par ses amis communs, et rien de plus. Mais Facebook a décidé de l’indiquer plus clairement pour éviter tout problème de confidentialité.

    Enfin, Facebook a annoncé qu’il était désormais possible d’interdite la publication automatique et publique de votre photo de couverture. Vous pourrez désormais ne la montrer qu’à vos amis.

    Source > Sudinfo.be sur > http://www.sudinfo.be/981167 Photo > Capture Facebook

  • INFO BOULOT > C'EST QUI LES MEILLEURS ? NOUS, ÉVIDEMMENT !

    equipe.jpgPar un processus inconscient, nous avons systématiquement tendance à considérer que les membres de notre groupe font mieux que les autres.

    L’expérience a été conduite par des chercheurs de l’université du Queensland (Australie). Vingt-quatre volontaires ont été répartis en deux équipes. Il a été demandé à chacun d’apprécier la rapidité d’exécution des actions réalisées par les membres de sa propre équipe et par les « adversaires ». Résultat : la plupart des participants avaient une vision faussée, déformée, de la réalité ; en considérant, dans quasi tous les cas où ce n’était pas exact, que leurs équipiers jouaient plus vite que ceux d’en face.

    Le plus intéressant, finalement, c’est que ce jugement ne relève pas d’une prise de décision consciente – la mauvaise foi, en somme, ou l’excès d’enthousiasme, pour être plus gentil… -, mais repose sur une modulation de l’activité cérébrale, avec une perception différente des actions de jeu selon qu’elle implique un équipier ou un adversaire. Ces mécanismes ont été observés « en live », par imagerie médicale.

    Dans un article publié par la revue « Human Brain Mapping », les auteurs expliquent que leur étude, au-delà d’expliquer la vision « tronquée » propre aux plus fervents supporters, devrait contribuer à mieux comprendre les processus qui entrent en jeu dans la psychologie du groupe, et les dérives potentielles (déconsidération, voire exclusion de « l’autre », surestimation de soi…)

    Source > http://www.passionsante.be