province liège

  • Imprimer

    BILAN TOURISTIQUE MAUSSADE EN PROVINCE DE LIÈGE POUR CES VACANCES DE PÂQUES

    Les lieux d’hébergement et les sites touristiques en province de Liège n’ont pas connu la grosse affluence en ces vacances de Pâques qui touchent à leur fin.

    En cause, les conditions météorologiques peu clémentes, indique-t-on à la fédération du tourisme de la Province de Liège.

    Alors que le taux d’occupation des lieux d’hébergement, tous types confondus, affiche une baisse de 1,3 % par rapport à l’an dernier, les sites touristiques ont vu chuter leur taux de fréquentation de 10,3 %. Des résultats qui, selon les gestionnaires, sont liés au «  temps frisquet rencontré durant les premiers jours de cette période de congés  ».

    À la fédération du tourisme de la Province de Liège, on tempère tout de même ce bilan en précisant qu’il a été établi sur base des résultats des vacances de Pâques 2017, qui se sont avérées être un cru exceptionnel en raison d’une météo radieuse, avec une augmentation du public de 5,2 % au sein des établissements d’hébergement et de 17 % pour les sites touristiques. Aussi, «  si on compare à 2016 plutôt qu’à 2017, année exceptionnelle, les vacances de printemps 2018 se situent dans la norme saisonnière  », souligne Paul-Émile Mottard, président de la fédération du tourisme.

    Parmi les différents types d’hébergement ayant répondu à l’enquête, ce sont les centres de tourisme social qui ont connu la chute du taux d’occupation la plus importante, avec une baisse de 25,3 % par rapport à la même période il y a un an. Une tendance négative étonnante sachant que leur fréquentation était «  très positive en 2017 avec une hausse de près de 10 % par rapport à 2016  ». À l’inverse, le secteur hôtelier affiche une belle progression depuis deux ans, soit une augmentation de 3,8 % durant ces vacances de Pâques.

    Du côté des 25 sites touristiques ayant répondu au questionnaire, la baisse du taux de fréquentation est générale même si certains avancent de bons résultats comme les navettes fluviales à Liège, le château de Jehay à Amay, le château de Modave ou encore le musée de la ville d’eaux à Spa en raison, notamment, de son exposition permanente totalement renouvelée.

    Source libre de Belga sur > http://www.sudinfo.be/id48784/article/2018-04-14