projet

  • UN DE PLUS ! > EN PROJET : UN NOUVEAU PARC ÉOLIEN À HANNUT

     

    La région hannutoise est à nouveau approchée par des promoteurs éoliens.

    La société Eliciod’Ostende envisage de déposer une demande de permis pour un parc éolien de 10 mâts entre les villages de Wansin, Thisnes, Crehen et Merdorp.

    Comme l’impose la loi, préalablement à cette demande de permis, une réunion d’information aura lieu le mardi 21 février, à 20h, à l’école communale de Merdorp (10, rue du Marquat).

    Cette réunion permettra au promoteur de présenter son projet. Mais aussi au public de poser les questions ou d’émettre des suggestions.

    A l’issue de la réunion, toute personne aura alors 15 jours, soit jusqu’au 8 mars, pour émettre son avis. Lequel devra être adressé par écrit au Collège communal de Hannut (rue de Landen, 23).

    D’ici là, plus de renseignements peuvent aussi être obtenus auprès des promoteurs au 04/254.46.41 ou à marie.descamps@elicio.be

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    L’article pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37309

     hannut,blog,jcd,nouveau,projet,éoliennes

  • HANNUT LE PROJET DE POMPE À ESSENCE RUE DE LANDEN EST REFUSÉ

    Ce vendredi, le Collège de Hannut a refusé le projet d’une station-essence rue de Landen, à Hannut.

    Il suit en cela les avis négatifs remis cette semaine par le Fonctionnaire-délégué de la Région wallonne et le fonctionnaire technique.

    Dans les rangs des riverains opposés au projet, c’est le soulagement, comme nous le confirme Bernadette Duchesne. « Je suis super contente pour les riverains mais aussi pour l’environnement », s’emballe-t-elle.

    La demande de permis unique (construction et exploitation) était déposée par la Sprl Verlaine, de Verlaine qui prévoyait de construire sur un terrain de 5.400 m2 4 îlots de pompe et un magasin d’alimentation générale de 400 m2.

    Dès le départ, les riverains ont attiré l’attention des autorités communales sur la qualité du terrain sur lequel la société projetait d’installer une station-essence. Il s’agit d’une ancienne décharge. « Avec tous les déchets qui s’y trouvent encore (carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction) il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , dénonçaient-ils depuis que la demande de permis avait été introduite.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

  • PROJET DE PARC AQUATIQUE À HANNUT: UNE CONVENTION AVEC LANDEN!

    Ce jeudi, les conseillers communaux de Hannut seront appelés à approuver la convention de collaboration avec Landen.

    Cette convention concerne le projet de complexe aquatique que les deux communes envisagent de construire ensemble à Hannut.

    «  Il s’agit d’un acte purement administratif mais qui est important dans la mesure où il formalise par écrit notre collaboration avec Landen », résume le bourgmestre de Hannut. Ce document est rédigé dans les deux langues, français/néerlandais. Il sera soumis également aux conseillers de Landen ce mardi soir.

    Au travers de cette convention, les deux communes formalisent les différentes étapes du projet. Ainsi, elles s’engagent à mandater un bureau d’étude chargé d’étudier la faisabilité du projet, tant du point de vue urbanistique, qu’économique et financier. « Le but est d’obtenir de ces experts la meilleure formule pour lancer un appel public  », précise Manu Douette qui espère arriver au terme de toute la procédure fin 2017.

    C’est d’ailleurs écrit dans … La suite (Pour les abonnés à LA MEUSE H/W édition digitale) sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/2016-12-19

  • HANNUT > LES RIVERAINS ENSEMBLE CONTRE LE PROJET DE STATION-ESSENCE RUE DE LANDEN

    Ils ont envoyé un courrier de réclamation à la Ville. Il rassemble une trentaine de signatures

    Les riverains se mobilisent et manifestent leur mécontentement grandissant envers le projet d’une station-essence et d’une grande surface d’environ 400m², le long de la rue de Landen, à Hannut. La station doit être construite sur un ancien terrain de remblais instable et peut-être dangereux.

    Ce qui ne les rassure pas.

     « Le terrain dont il est question est connu et reconnu comme ‘terrain de remblais’ avec tout ce que cela comporte : carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction, de tout et n’importe quoi. Ce terrain est une véritable bombe à retardement. Il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , s’emporte Bernadette Duchêne, porte-parole d’un groupe de riverains à l’origine d’un courrier de réclamations contenant une trentaine de signatures. « Cette pétition s’ajoute à la dizaine de réclamations individuelles qu’on a reçues lors de l’enquête publique » , déclare l’échevine en charge de l’urbanisme, Florence Degroot (MR).

    Ce projet de station a été déposé par la SPRL Verlaine, dirigée par Paul et son fils Franck Pirotte, propriétaires du terrain de 5.400m². « Leurs autres projets n’ont jamais abouti mais on ne sait pas pourquoi. On n’était pas forcément contre pourtant » , explique Yves Bayet. Ce groupe de riverains dit ne pas être contre un projet en soi, pour autant qu’il s’insère dans le cadre et qu’il « respecte les législations existantes » .

    LE PROJET

    Si le projet aboutit à Hannut, la station comprendra 4 îlots de pompe qui permettront à huit voitures de s’approvisionner en même temps. Chaque pompe disposera de son terminal de paiement.

    Le propriétaire prévoit aussi dans ses plans la construction d’un magasin d’alimentation « probablement un Delhaize » annonce-t-il, qui engendrera la création de 9 emplois.

    Les riverains ne comprennent toutefois pas comment il leur est possible d’envisager d’ensevelir des cuves de carburant, dans ce sol instable et à caractère explosif selon les dires des riverains, « vu tous les déchets de toutes sortes accumulés depuis des années » . « Un monsieur a voulu faire construire, à proximité de ce terrain en empiétant sur les remblais. Aujourd’hui ce pan de mur est fissuré » , explique exaspérée Bernadette Duchêne. Une réalité que Pierre connaît fort bien puisque … La suite sur votre Journal LA MEUSE H/W de ce 16/11/2016

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre Journal LA MEUSE H/W de ce 16/11/2016

  • HANNUT > LE PROJET "MONICO" SUSCITE LA COLÈRE DES RIVERAINS

    La construction de la voirie et du parking les inquiète

    Quelques riverains étaient présents, samedi matin, pour la réunion technique du projet urbanistique du Monico.

    La phase1 du projet consiste en la construction de 13 appartements. Les esprits se sont échauffés lorsqu’on a parlé parking et circulation locale.

    Samedi se tenait une réunion technique pour le projet du Monico ; la construction d’appartements sur terrain privé (à côté de l’ancien hôtel de Ville), avec, au rez-de-chaussée, des espaces pour restaurants ou magasins. « Ce projet rentre dans le cadre de la rénovation urbaine du centre-ville de Hannut. On a déjà rénové l’ancien hôtel de Ville et le parc de l’église, ici, ce n’est qu’une continuité. Si on ne fait pas ce projet maintenant, on ne le fera jamais. Et ça restera un chancre encore 20 ou 30 ans », s’emporte l’architecte Luc Gabriel, face aux réticences des riverains après maintes explications.

    Mais ce n’est pas tant la construction qui suscite des réactions, c’est plutôt la question du parking et de la circulation qui inquiète. « Pour accéder à leur parking sous-terrain, ces gens vont devoir passer par cette petite rue à côté de chez nous. Elle n’est pas faite pour supporter autant de trafic. Et quand la voirie sera réalisée, les gens s’en serviront comme raccourcis » , explique mécontente une riveraine immédiatement concernée.

    L’architecte Luc Gabriel ne comprend les réticences. « On est obligé de faire des parkings, et de toute façon, on n’en ferait pas, ça … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 05/09/2016

    Source > CYNTHIA CHARCOT dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 05/09/2016

    Lire notre article précédent du 14/08 > HANNUT > UNE VOIRIE LE LONG DE L’ANCIEN HÔTEL DE VILLE SOUMISE À ENQUÊTE (PROJET MONICO)

  • HANNUT > UNE VOIRIE LE LONG DE L’ANCIEN HÔTEL DE VILLE SOUMISE À ENQUÊTE (PROJET MONICO)

    Première étape du projet du Monico de Gabriel

    A Hannut, place Henri Hallet, le projet dit du Monico porté par l’entreprise de construction hannutoise Gabriel enfin relancé.

    Première étape avant l’octroi du permis pour la construction de deux immeubles à appartements : l’aménagement d’une voirie. Elle sera soumise à enquête publique à partir de ce mardi 16 août. Mais déjà, sa création suscite des inquiétudes auprès des riverains.

    Le projet privé du Monico est enfin sur les rails. Après la restauration de l’ancien hôtel de ville et la rénovation du parc de l’église, sa réalisation doit achever la revitalisation de tout ce quartier du centre-ville. En 1999, un premier permis pour la construction de deux immeubles à appartements (14 en tout), à gauche de l’ancien hôtel de ville, ainsi qu’une voirie avait déjà été octroyé au promoteur, la SA Gabriel de Hannut. Qui avait laissé filer le temps, au risque de voir son permis périmé. Risque qui s’est confirmé et qui a contraint Gabriel à réintroduire récemment une nouvelle demande de permis.

    C’est donc ce même dossier qui est relancé aujourd’hui, avec pour première étape, l’aménagement d’une voirie pour permettre l’accès aux parkings souterrains des immeubles. Dès le 16 août, elle sera soumise à enquête publique pour 15 jours. Mais déjà, les riverains s’inquiètent comme l’a fait savoir jeudi soir au conseil communal l’élue Écolo Anne-Marie Leclercq.

    Le tracé de cette voirie en sens unique passe à droite de l’ancien hôtel de ville, puis court derrière le bâtiment avant de plonger vers les parkings souterrains des deux immeubles. « Pour ressortir des parkings, nous recréons une voirie, toujours en sens unique, qui rejoint la rue Ernest Malvoz » , détaille Luc Gabriel, l’architecte qui a dessiné les plans. Qui assure qu’il ne s’agit que d’une desserte locale, au seul usage des occupants des appartements.

    La Ville vient de lancer une étude de mobilité dans l’hyper-centre. Le collège a demandé à ses auteurs d’étudier en priorité l’impact de cette desserte. Répondant aux inquiétudes des riverains, l’échevine Florence Degroot les a aussi invités à s’exprimer dans le cadre de l’enquête publique. Le dossier est consultable au service urbanisme de la Ville, pendant les heures de bureau.

    Source > M-CL.G sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 13/08/2016

  • LES DEUX CLUBS KIWANIS HANNUTOIS VOUS INFORMENT SUR LE PROJET ELIMINATE ….

    Pour le centenaire de Kiwanis International, nous avons célébré le pouvoir du 100.

    Mais à présent ce nombre représente davantage qu'un simple regard sur notre passé. Aujourd'hui, c'est devenu un grand pas en avant.

    Le Kiwanis International est heureux d'annoncer que le projet Eliminate : un programme Kiwanis pour éliminer le tétanos maternel et néonatal a atteint les 100 millions USD en dons et promesses de dons.

    Cela veut dire que la famille mondiale Kiwanienne a sauvé ou protégé plus de 50 millions de vies depuis 2010. Il ne nous reste plus que 10 millions USD à collecter pour atteindre notre objectif de 110 millions USD.

    Il y a cinq ans, nous avons pris un engagement. Maintenant, nous sommes sur le point d'écrire l'histoire.

    Partagez notre grande nouvelle − et cette grande opportunité − avec votre famille, vos amis et votre entourage.

    C’est grâce à votre participations à nos différents évènements que vous contribuez à cette réussite > Nous vous en remercions vivement.

    Le site du KIWANIS HANNUT GEER-MEHAIGNE > http://www.kiwanis.be/hannut/ & sur Facebook > https://www.facebook.com/khannut1

    Le KIWANIS HANNUT HAUT-GEER « Comtesses de Hesbaye » sur Facebook > https://www.facebook.com/pages/Kiwanis-Haut-Geer-Comtesse-de-Hesbaye

    Le site du KIWANIS Belgique /Luxembourg > http://www.kiwanis.be/fr

    Le site du KIWANIS INTERNATIONAL > http://www.kiwanis.org/fr/

  • “VIS MON VILLAGE !” > APPEL À PROJETS VISANT À SOUTENIR LES HABITANTS EN WALLONIE QUI S’ENGAGENT POUR LEUR VILLAGE.

    Projet3.jpg

    L’appel à projets « Vis mon village ! » revient 

    La Fondation Roi Baudouin veut à nouveau soutenir des projets d’habitants qui s’engagent pour leur milieu de vie rural

    Après avoir déjà soutenu 83 projets en Wallonie pour un montant total de 355.779 euros, la Fondation Roi Baudouin relance son appel à projets « Vis mon village ! » ce 2 juin 2015.

    Une initiative de la Fondation Roi Baudouin.

    De quoi s'agit-il?

    Cet appel à projets vise à soutenir des actions qui tendent à améliorer la qualité de vie dans le village et à favoriser les contacts entre des groupes d'habitants larges et diversifiés.

    Les projets qui seront pris en considération peuvent rencontrer un large éventail de préoccupations : la stimulation de la vie communautaire dans le village; la stimulation des contacts et de la solidarité entre les habitants; la conservation ou la création d'activités culturelles; l'amélioration du cadre de vie; … Les projets peuvent être introduits par les habitants de villages, hameaux et quartiers de communes rurales wallonnes, associés de manière formelle ou informelle; des associations ou organisations locales travaillant au niveau local.

    Pour qui?

    Habitants de villages, hameaux et quartiers de communes rurales associés de manière formelle ou informelle; associations ou organisations locales travaillant au niveau local.

    Objectif

    Avec l’appel à projets “Vis mon village !”, la Fondation souhaite soutenir les habitants qui veulent réaliser un projet concret pour/dans leur village.

    Ce projet doit viser à améliorer la qualité de vie dans le village et à favoriser les contacts entre des groupes d’habitants larges et diversifiés.

    L’appel à projets “Vis mon village !” ne s’adresse pas aux centres urbains mais bien aux communes rurales : villages, hameaux et quartiers.

    Pour tout savoir sur ce sujet > http://www.kbs-frb.be/call.aspx?id=303034&langtype=2060

    Source > Ville de Hannut