projet

  • Imprimer

    HANNUT – EN PROJET > UN COMEDY CLUB DANS UN ANCIEN GARAGE

    L’initiative émane d’un producteur artistique de Geer. L’ouverture est prévue en octobre prochain

    D’ici l’automne, Hannut devrait accueillir – comme à Paris, Bruxelles ou Liège- un Comedy Club. Un temple de l’humour, qui prendra ses quartiers dans un ancien garage auto de la rue de Huy. Les travaux d’aménagement sont en cours. Son concepteur, Ghalid Ben Salah, 49 ans, de Geer, promet une ouverture en octobre.  

    Pour l’instant, ce n’est encore qu’un vaste bâtiment industriel de 700 m2, aux murs gris et sol en béton. Le seul élément qui laisse entrapercevoir sa future réaffectation est un mur de pierre, long de 8 mètres. « Bien vu, ce sera le bar ! », s’exclame Ghalid Ben Salah en franchissant tout sourire la porte du 103, B de la rue de Huy.

    Le producteur artistique geerois de 49 ans a jeté son dévolu sur cet ancien garage à l’entrée de Hannut pour y ouvrir le tout premier Comedy Club/lounge bar de Huy-Waremme. Un temple consacré aux … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    … / … Les statistiques nationales le confortent également dans son choix : « le secteur des loisirs est en croissance constante de 4 % chaque année » .

    Le concept du Comedy Club sera légèrement revisité et fera la part belle aux stand-up, ce genre de comédie où les comiques s’adressent directement au public. « Après le spectacle d’une heure, nous voulons rebooster la soirée jusqu’à la fermeture des portes (3h) «, assure le promoteur.

    Les one-man-shows se donneront tous les week-ends, en soirée, du vendredi au dimanche … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    … / … Les lundis et mardis seront réservés aux auditions d’artistes de la maison de production de Paul-Loup Sulitzer, « Le but étant aussi de permettre à nos humoristes et chanteurs belges de percer en … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    Un thé dansant pour le 3 e âge tous les dimanches après-midi  

    En termes de rentabilité, Ghalid Ben Salah s’est donné 3 ans. Pour y parvenir, il ne mise pas seulement sur … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    Portrait

    Suite à une rencontre avec Delarue

    Au départ, rien ne prédestinait le Geerois à faire carrière dans le show-biz. « Non, pas du tout. En fait, je suis licencié en économie et pendant 15 ans, j’ai été … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    … / …À son actif ? « J’ai déjà lancé un comedy Club à Dubaï (Emirats Arabes Unis) et au Qatar. »

    Celui de Hannut est donc le troisième qu’il lance. Mais contrairement à ceux du Moyen-Orient, il ne s’appellera pas « Le Prestige »

    Réactions

    Le Bourgmestre Manu Douette : « Cette salle complétera notre offre » 

    Informées du projet de Comedy Club/bar lounge à la rue de Huy, les autorités communales se sont montrées emballées par cette initiative.

    « Evidemment, c’est sous réserve de l’avis du commandant des pompiers, le promoteur doit être en ordre de sécurité pour pouvoir ouvrir, mais nous avons déjà vérifié l’accessibilité et le parking

    … Il a déjà obtenu la garantie du promoteur de pouvoir en bénéficier…. La suite pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 25/08/2018

    Voir la vidéo libre en ligne > http://www.sudinfo.be/id71581

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be/id71581

  • Imprimer

    SÉCURITÉ > BIENTÔT 1,5M DE DISTANCE LORS DU DÉPASSEMENT D’UN CYCLISTE EN VOITURE !?

    Le Gracq, l’ASBL des cyclistes au quotidien, a levé un coin du voile sur le futur code de la route qui rentrera en vigueur à partir de 2021.

    À cette date, les véhicules qui doublent un vélo en dehors d’une agglomération devront laisser au minimum 1,5 m, contre 1 m actuellement. Contacté par nos soins, le cabinet du ministre fédéral de la Mobilité n’a pas souhaité s’exprimer sur ce changement législatif.

    « Le texte du nouveau code de la route est actuellement étudié par les Régions qui ont été associées à son élaboration. Elles devraient rendre leur avis à la rentrée de septembre. Si elles acceptent, la publication de l’arrêté royal interviendra assez rapidement. Sinon, il faudra passer par le Comité de concertation », précise la porte-parole du ministre François Bellot.

    Chez Vias (l’ex-IBSR), on est favorable à un tel élargissement. « Actuellement, beaucoup de … La suite sur votre journal LA MEUSE H :W de ce jeudi05/07/2018

    Sur le trottoir

    Toujours selon le Gracq, les enfants pourront rouler à vélo sur le trottoir jusqu’à 10 ans, contre 9 actuellement. « L’âge augmente, mais on garde la taille maximale des roues à ne pas dépasser », précise Benoît Godart. Une faveur dont on usera avec modération. Le mieux est de … La suite sur votre journal LA MEUSE H :W de ce jeudi05/07/2018

    Source (Extrait) de Y.H. > Sur votre journal LA MEUSE H-W de ce jeudi05/07/2018

    Le site du GRACQ Liège > https://www.gracq.org/groupes/liege

  • Imprimer

    HANNUT > SUCCÈS DU PROJET e-TWINNING EN ANGLAIS À L’ATHÉNÉE

    Les élèves de troisième année secondaire de l’Athénée royal de Hannut ont participé à un projet commun aux cours de géographie et d’histoire, en anglais.

    Ils ont travaillé d’octobre à mai avec une école espagnole et une école italienne. Le succès est au rendez-vous.

    Cindy Kuylle, professeur de géographie en troisième année secondaire en immersion anglaise et Moira Stemp, professeur d’histoire, ont mené durant cette année scolaire, d’octobre 2017 au 18 mai 2018, un projet européen en commun grâce à eTwinning.

    Le mot anglais « twinning » signifie jumelage. Il a été rajouté un « e » pour Europe et email. L’objectif est de redynamiser la motivation des professeurs et des élèves, tout en … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/249204

    Unir l’histoire et la géographie

    A l’Athénée Royal de Hannut, Moira Stemp a décidé de participer au projet « A journey around the Mediterranean » avec … / …

    Quatre grandes activités en anglais

    La première activité, celle de Cindy Kuylle, a été la réalisation de vidéos de présentation des élèves de leur école, de leur … / …

    Des jeunes filles ravies

    Fanette et Gaëlle sont heureuses d’avoir participé à ce projet. «  C’était intéressant de pouvoir discuter avec des élèves d’un autre pays, qui ont une culture différente. C’était intéressant aussi de découvrir d’autres villes de notre propre pays. Le concept est … / …

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/249204

    Source > http://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > M.G.

  • Imprimer

    UN McDONALD’S EN PROJET À HANNUT ! !!

    Après le Quick, un 2ème fast food en projet à Hannut.

    La société Hanodis de Meise a introduit une demande de permis d’urbanisme pour la construction d’un restaurant McDonald’s sur son site commercial de la route de Landen actuellement occupé par les magasins Luxus, Lola&Liza et, tout récemment, Broze.

    L’enquête publique s’est ouverte ce lundi et se clôturera le 22 mai prochain. Sur une superficie de 1.900 m2, le projet déposé par la société d’investissement immobilier Hanodis prévoit la construction d’un restaurant Mc Donald’s (457 m2) avec terrasse extérieure (70m2) et une zone « drive in » pour les commandes des clients qui souhaitent emporter leur repas.

    Tout autour, un espace vert avec pelouses et plantations ainsi qu’un parking de … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/228742

    Le restaurant sera construit sur le parking du complexe commercial.

    À ce jour, McDonald’s compte … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/228742

    … / … Hannut a répondu pleinement à nos critères », reprend la porte-parole qui ne craint pas la concurrence avec l’enseigne

    … / … Deux fast-food pour une ville de 16.000 habitants, vivables ? «  Il y a suffisamment de places pour deux », assure la porte-parole.

    Le promoteur Hanodis est aussi confiant. Selon lui, la … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/228742

    … / … En attendant, le dossier déposé par Hanodis peut être consulté à l’Administration communale tous les jours, pendant les heures d’ouverture de bureaux.

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/228742

    Illustration > Cette esquisse se trouve dans le dossier déposé par Hanodis, le promoteur. - Bureau d’architecture, Buro 5

  • Imprimer

    HANNUT > À PETIT-HALLET > DOUZE LOTS À BÂTIR DANS UNE PRAIRIE

    Le projet des sœurs Cleiren soumis à une enquête publique

    Un nouveau projet urbanistique pour la rue du Milieu, à Petit-Hallet (Hannut). Une demande de permis d’urbanisation d’une prairie pour 12 lots à bâtir (de 4 à 9,90 ares) est actuellement soumise à enquête publique.

    La clôture est prévue le 20 décembre prochain. 

    Ce nouveau lotissement est prévu dans la prairie située juste en face de la ferme de Joseph Cleiren, laquelle fait aussi l’objet d’une transformation urbanistique en centre équestre avec appartements de standing, gîtes, salles de fitness et restaurant.

    S’il voit le jour, il risque de modifier en profondeur le paysage bucolique de ce quartier rural de Petit-Hallet (Hannut). La demande de permis d’urbanisation est introduite par les quatre sœurs de Joseph Cleiren. Selon Luc Libert, le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 28/11/2017

    C’est ce projet qui est actuellement soumis à enquête publique jusqu’au 20 décembre prochain. Le dossier peut être consulté à l’administration communale tous les jours, du lundi au vendredi, de 9 à 12h ou sur rendez-vous. Les éventuelles réclamations sont à adresser au Collège communal, soit par courrier (rue de Landen, 23) soit par courriel (urbanisme@hannut.be ).

    Parallèlement, le projet de rénovation de la ferme de Joseph Cleiren suit son cours. La vente définitive à Tiago de Ales n’est pas encore conclue. Selon l’actuel … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 28/11/2017

    À Petit-Hallet, il veut lancer sa propre entreprise de négoce de chevaux et d’élevage. Dans ce but, il envisage de transformer les lieux en un centre équestre pour cavaliers de haut niveau, avec 28 boxes, manège et pistes d’entraînement.

    Dans les dépendances, il prévoit d’aménager 11 appartements de standing, un gîte pour 6/7 personnes avec piscine, une salle de fitness et même un bistrot-restaurant.

    L’étude d’incidence a déjà été menée. En décembre 2016, elle a été précédée par une séance … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 28/11/2017

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 28/11/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/158928

  • Imprimer

    HANNUT/WAREMME/HÉRON – ENVIRONNEMENT > DES PROJETS POUR VERDIR NOS ESPACES URBAINS

    Selon un communiqué, 37 communes viennent d’être sélectionnées par le Ministre wallon de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire Carlo Di Antonio, dans le cadre de l’appel à projets « Verdissement des places publiques », qu’il a lancé en juillet dernier.

    Le but de ce projet est de rendre les places publiques attractives et conviviales à travers leur végétalisation avec des espèces indigènes, mellifères mais également comestibles…

    Il s’agit donc aussi de développer une agriculture urbaine dans un projet urbanistique innovant.

    Une dynamique citoyenne

    Cette reconquête de l’espace public par des espèces comestibles est en marche partout en Europe.

    Des quartiers comestibles ou des vergers urbains fleurissent à toutes les échelles territoriales. Dans ces expériences, on constate une … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 30/10/2017

    > À Hannut d’abord, où un aménagement d’un espace comestible dans le parc de la Halette est prévu.

    Pour les autres communes > La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 30/10/2017

    Source > Votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 30/10/2017

    La version .PDF en ligne pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • Imprimer

    SUITE >>> LE PROJET GAROT À HANNUT RECALÉ PAR LA CCATM*

    Le projet immobilier imaginé au départ de l’ancienne maison Garot, rue de Huy, à Hannut, passe mal auprès des membres de la Commission* Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

    Par 7 voix contre 12, ils ont remis négatif.

    Ce nouveau projet immobilier d’envergure est porté par Prologe, la société de développement immobilier de Wanze. Il prévoit la construction d’un immeuble de 16 appartements relié à la maison Garot, inoccupée depuis des années. À l’arrière de la propriété, donnant alors sur l’avenue des Tonneliers, quatre maisons unifamiliales viennent compléter le projet.

    La demande de permis a été introduite en juillet. Lors de l’enquête publique, des riverains ont manifesté leur désapprobation faisant valoir notamment des problèmes de mobilité. Cinq réclamations et une pétition comprenant 22 signatures ont été déposées.

    Cette fois, c’est au tour de la commission Consultative d’Aménagement du territoire de se montrer très critique vis-à-vis de ce projet urbanistique. Par 7 voix contre, 3 oui et 2 abstentions, l’avis négatif l’emporte.

    B9713046899Z.1_20170901190133_000+GJ09MRIIA.1-1.jpg

    Ce que ses membres reprochent ? Primo, sa densité. Avec 20 logements prévus, 21 si on ajoute la maison, Prologe est à la limite du nombre de logements autorisés par la Ville (60/ha dans le centre, 20/ha dans les villages.).

    Secundo : à leurs yeux, le projet ne se … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/124434

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 11/09/2017

  • Imprimer

    HANNUT > UN PROJET IMMOBILIER POUR LA MAISON GAROT

    Un immeuble de 16 apparts et 4 maisons au départ de cette maison de maître à l’abandon

    Un nouveau projet immobilier d’envergure rue de Huy, à Hannut.

    Prologe, la société immobilière de Wanze, a introduit une demande de permis pour construire au départ de l’ancienne maison de maître Garot un immeuble à appartements (16) et 4 maisons unifamiliales. Cinq réclamations et une pétition ont été déposées lors de l’enquête publique.  

    B9713046899Z.1_20170901190133_000+GJ09MRDHH.1-0.jpg

    L’ambition de redonner du lustre à cette très belle maison de maître de la rue de Huy n’est pas neuve. Voilà plusieurs années qu’elle est à l’abandon mais son propriétaire, la famille Garot, a toujours souhaité aboutir à un projet immobilier dans lequel leur bâtisse puisse être intégrée.

    C’est dans ces conditions que la société immobilière wanzoise, Prologe, favorable également à la sauvegarde du bâtiment, a déposé le 26 juillet dernier une demande de permis pour un projet de construction double au départ de cette demeure du 19 e siècle.

    Rue de Huy, dans le parc attenant, Prologe prévoit de construire un immeuble de 16 appartements d’une ou deux chambres, avec un bâtiment secondaire pour occuper l’espace compris entre la Maison Garot et l’immeuble à appartements.

    À l’arrière, côté avenue des Tonneliers, quatre maisons unifamiliales avec jardin complètent ce projet urbanistique ambitieux.

    B9713046899Z.1_20170901190133_000+GJ09MRIIA.1-1.jpg

    Sur les 43 emplacements de parking prévus, 13 sont situés en sous-sol de l’immeuble à appartements, 20 en surface, soit 16 côté rue de Huy ; 4 côté avenue des Tonneliers. Chaque maison unifamiliale dispose d’un garage et d’un emplacement de parking.

    Ce nouveau projet urbanistique se singularise par le nombre important de dérogations aux prescriptions urbanistiques dictées par la Ville. Ces dérogations, au nombre de 7, valent principalement pour l’immeuble à appartements. Elles touchent à l’alignement du bâtiment par rapport à la rue, à sa profondeur et à son gabarit, à la volumétrie des toits, aux baies et lucarnes et à la densité de logements : 21 contre 19,75 autorisés.

    Selon le patron de la société Prologe, La suite sur votre journal la MEUSE H/W de ce samedi 02/09/2017

    La décision finale d’accorder ou non le permis à Prologe revenant en définitive au Collège communal.

    PÉTITION  > « Pas dans le style de la rue »  

    L’auteur de la pétition est René Frantzen, 66 ans, un riverain de l’avenue des Tonneliers. Ce que lui et les 32 signataires de la pétition reprochent … La suite sur votre journal la MEUSE H/W de ce samedi 02/09/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal la MEUSE H/W de ce samedi 02/09/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/120728