profil

  • 6 CHOSES QUE LES RECRUTEURS VEULENT VOIR SUR VOTRE PROFIL LINKEDIN

    linkedin_logo.jpg

    Aujourd'hui, presque tous les travailleurs possèdent un profil LinkedIn: c'est presque indispensable pour exister sur le marché de l'emploi, développer et entretenir son réseau de contacts professionnels, et offrir une extension "en ligne" à son CV.

    Le site de networking professionnel est en effet la première ressource utilisée par les recruteurs pour trouver un candidat ou vérifier leurs informations. Y avoir un profil est donc incontournable. Mais pour convaincre les recruteurs, cela n'est pas suffisant: ils veulent surtout y voir certaines choses spécifiques… Lesquelles ?

    1. Un profil complété

    C’est simple : plus votre profil est rempli, plus facilement vous serez trouvé par les recruteurs. En plus, si celui-ci arrive sur un profil à moitié vide, il fera simplement demi-tour! Les recruteurs veulent trouver sur votre profil Linkedin les détails de votre carrière professionnelle, un développement de votre CV papier. Ne soyez donc pas paresseux et prenez le temps de remplir les champs laissés vide : vos compétences, votre expérience, votre éducation etc.

    De plus, le site vous indique lui-même les champs qu'il vous reste à compléter. Vous n'avez plus aucune excuse!

    2. Votre photo

    Même si cela peut sembler futile, ajouter une photo à votre profil LinkedIn est important pour deux raisons.

    Tout d’abord, car c'est plus pratique. Par exemple pour vérifier que vous connaissez bien les gens qui veulent vous ajouter ou pour retrouver des personnes après un networking: en cas d'homonymes, vous êtes ainsi sûr de vous adresser à la bonne personne.

    Ensuite, parce que LinkedIn est un site de réseautage et que c'est plus facile de se lier aux personnes quand on peut associer leur visage à leur nom: cela rend les contacts plus humains. Choisissez donc une photo chaleureuse mais professionnelle pour illustrer votre profil.

    3. Votre réseau

    Si vous avez moins de 50 relations sur votre profil LinkedIn, le recruteur peut s’imaginer trois choses.

    • Vous êtes peu sociable et vous connaissez très peu de monde.
    • Vous n’aimez pas vous connecter aux autres, vous êtes un peu paranoïaque.
    • La technologie et les médias sociaux vous effraient.

    Dans les trois cas, cela peut vous porter préjudice. Il n’est pas pour autant question de collectionner les relations sans importance pour gonfler votre réseau, mais essayez d’avoir au moins une centaine de contactspertinents pour commencer.

    4. Le fait que vous êtes un high performer

    Les recruteurs recherchent des candidats performants sur LinkedIn. Faites donc en sorte de vous vendre comme tel, à travers votre vocabulaire (verbes d’action, résultats, succès…) et en ayant de nombreuse recommandations de compétences et d’expertises de la part de vos contacts. Pour en avoir, donnez-en : vos contacts devraient vous rendre la pareille!

    5. Votre passion et votre enthousiasme

    Les employeurs veulent engager des gens qui sont passionnés par ce qu’ils font. Pour communiquer votre enthousiasme, rejoignez des groupes liés à votre champ d’expertise, annoncez vos missions actuelles dans votre statut, partagez des articles intéressants, connectez vous aux leaders de votre secteur…

    6. Des recommandations

    Les témoignages de personnes tierces ont beaucoup de poids sur votre profil LinkedIn (si ils sont positifs, bien sûr). Sollicitez quelques personnes-clés en étant assez précis sur le type de recommandation que vous souhaiteriez (compétences, enthousiasme, relater une mission précise,...) sans pour autant lui dicter quoi écrire, bien évidemment.

    Source: TheDailyMuse.com > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • LE NOUVEAU PROFIL TWITTER EST ARRIVÉ ET IL RESSEMBLE TRÈS FORT À CELUI DE FACEBOOK

    1759447705_B972549964Z_1_20140423155603_000_GKS2B31SI_1-0.jpg

    Le réseau de microblogging Twitter a mis en ligne sa nouvelle interface pour les profils des utilisateurs.

    Cette nouvelle disposition avait été dévoilée début avril, mais n’était pas encore disponible pour tout le monde. Ce mercredi, l’ensemble des utilisateurs peut désormais y avoir accès.

    Le résultat n’est pas sans rappeler ce que proposent Facebook et son « journal utilisateur ». On retrouve notamment une bannière personnalisable, similaire à la « couverture » proposée par son rival. Parmi les autres nouveautés, les tweets les plus partagés ou placés dans les favoris sont mis en avant via une typographie plus grande.

    Les twittos peuvent également épingler en tête de sa page de leur profil les messages qu’il juge particulièrement importants. La navigation a par ailleurs été améliorée : en se rendant sur un profil, un utilisateur pourra désormais appliquer plusieurs filtres pour rechercher des tweets, avec ou sans réponse, voire uniquement ceux qui comportent une photo ou une vidéo.

    Pour activer ce nouveau profil, rien de plus simple. Il vous suffit de vous connecter sur Twitter et vous verrez un message dans un bandeau bleu en haut de votre fil d’actualité.

    Si tel n’était pas le cas, rendez-vous sur votre profil. Là, il vous sera proposé de voir à quoi ressemble la nouvelle interface et vous aurez ensuite le choix de l’appliquer ou de revenir à l’ancienne. Mais il faudra tout de même s’y faire un jour ou l’autre, car ce profil nouvelle mouture est voué à s’implanter pour de bon.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/991015