procès

  • HANNUT > IL « DÉPANNAIT » LES MINEURS EN STUPÉFIANTS

    Anthony, de Hannut, a 23 ans. Il y a trois ans d’ici, il consommait du cannabis mais fournissait aussi « quelques amis, des connaissances, pour les dépanner », dit-il.

    Cela a duré plus d’une année. Sauf que ces fameux contacts en question étaient mineurs au moment des faits. Deux d’entre eux n’avaient d’ailleurs que 13 ans quand Anthony leur vendait des stupéfiants.

    Aujourd’hui, il est donc inculpé pour trafic, devant le tribunal correctionnel de Huy. Ce mercredi, c’est l’air penaud qu’il s’est expliqué face au juge. Il affirme qu’il n’a pas tiré de bénéfices de ce commerce. « Quand j’allais chercher du cannabis pour moi, j’en prenais pour eux. Cela ne me rapportait pas d’argent. Cela comblait ma consommation personnelle car je prenais un peu dans leurs sachets », a-t-il assuré.

    Le parquet ne l’entend pas de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 18/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/83283

  • CHUTE MORTELLE AU COLLÈGE DE HANNUT: ACQUITTEMENT POUR JEAN CLOSSET

    L’ASBL « Enseignement catholique de Hannut » et son président, Jean Closset, étaient cités devant le tribunal correctionnel de Liège dans le cadre du décès accidentel d’Etienne Lebon.

    Cet homme de 55 ans, responsable logistique, avait fait une chute mortelle, à quelques heures du réveillon de Nouvel-An, dans les locaux du Collège Sainte-Croix et Notre-Dame de Hannut. Ce lundi 24 avril, le jugement est tombé dans cette affaire : Jean Closset a été acquitté, tandis que l’ASBL a été reconnue coupable mais bénéficie d’une suspension du prononcé.

    Le drame a profondément marqué l’enseignement catholique hannutois et, plus largement, tous ceux qui appréciaient Etienne Lebon, un habitant d’Oteppe (Burdinne), père de 3 enfants. Le 31 décembre 2014, les locaux du … L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/73718

    Source > PAR L.WS. ET ED | L'ACTU DE HUY WAREMME | PUBLIÉ LE 24/04/2017 À 10:49

    Dernière édition de mars sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/03/14/hannut-l-accident-mortel-d-etienne-lebon-survenu-au-college-219054.html

  • HUY-HANNUT: JUSQU'A 4 ANS DE PRISON REQUIS POUR LES TRAFIQUANTS DE VOITURES

    Jusqu’à 4 ans de prison : voilà ce que risquent trois des 19 prévenus dans le procès des voitures volées et maquillées.

    Une affaire qui débute à Hannut, en 2011, avec la disparition d’une Audi et d’une BMW. Une enquête sur des vols garages « classique » qui va finalement déboucher vers un gros trafic international et sur la saisie de 21 véhicules de luxe d’une valeur totale d’environ un million d’euros.

    Nous vous l’annoncions la semaine passée : durant trois semaines, la salle d’audience du … Lire la suite ICI

    Source > Rédaction en ligne& illustration en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/1477307

  • HUY-HANNUT: 19 HOMMES IMPLIQUÉS DANS UN IMPORTANT TRAFIC DE VOITURES VOLÉES, MAQUILLÉES ET REVENDUES À L'ÉTRANGER

    C’est un très gros procès qui a commencé hier au tribunal correctionnel de Huy.

    19 personnes sont suspectées d’être impliquées dans un important trafic de voitures, qui a démarré à Hannut en 2011.

    Une trentaine de véhicules, souvent luxueux, ont été volés, maquillés puis revendus à l’étranger.

    Gros dispositif de sécurité ce mercredi au palais de justice de Huy. Pas question d’entrer dans la … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1471190 > Illustration V.R

  • A CIPLET: DIX MAISONS MAIS PAS D'EGOUTTAGE, UN RIVERAIN ATTAQUE LA COMMUNE EN JUSTICE

    1550277397_B975204418Z_1_20150403193341_000_GKK49AJFQ_1-0.jpg

    Depuis 2007, Henri Hanot, un riverain de la rue Genon à Ciplet (Braives) est en conflit avec l’administration communale.

    La commune lui reproche d’avoir autorisé un lotissement de dix maisons sans avoir au préalable prévu d’égouttage dans la rue.

    Son recours contre le permis de bâtir est toujours pendant devant le Conseil d’État qui devrait trancher dans les prochains mois.

    La dernière maison du lotissement de la rue Genon a été construite il y a un peu moins de Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1255806

  • WASSEIGES: IVRE, ELLE ACCROCHE UN VEHICULE SANS S'EN APERCEVOIR

    258336121_B974925988Z_1_20150304073051_000_G6C43AAIP_1-0.jpg

    Voilà une course à la supérette de Wasseiges dont elle se serait bien passée.

    Le 19 avril dernier, alors qu’elle va y effectuer quelques achats, Annick, une Wasseigeoise d’une cinquantaine d’années, accroche un véhicule.

    Ivre, elle ne s’en rend pas compte et poursuit sa route. Elle comparaissait hier au tribunal de police de Huy.

    L’accrochage n’avait pas échappé à des témoins. Lorsqu’Annick a repris le chemin inverse, elle a été arrêtée par eux. Elle s’est excusée aussitôt auprès …Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/1227274

  • OUVERTURE DU PROCÈS DE L'EX AVOCAT HANNUTOIS SOUPÇONNÉ D'AVOIR DÉTOURNÉ 7 MILLIONS

    2103167513.jpg

    Le procès d’un avocat administrateur de biens, Jean-Luc Burion, débutera jeudi devant la 1ère chambre de la cour d’appel de Bruxelles. L’homme de droit, autrefois domicilié en région hannutoise, est prévenu d’avoir escroqué ses clients et d’avoir détourné un peu plus de sept millions d’euros de leurs fortunes.

    Me Jean-Luc Burion avait été inculpé en 2006 pour escroqueries, placé en détention préventive puis radié du barreau de Bruxelles. Ses maisons, ses terrains, ses collections de voitures et d’autres objets, représentant une fortune colossale, avaient immédiatement été confisqués.

    Cet avocat était spécialisé dans l’administration des biens de personnes placées sous tutelle, notamment des personnes âgées qui ne sont plus capables de gérer adroitement leurs finances.

    art_220062.jpgL’avocat est prévenu d’avoir escroqué des centaines de ses clients dont certains disposaient d’un patrimoine familial très important.

    Il s’est, selon l’accusation, largement servi dans les biens qu’il administrait, détournant des sommes énormes pour satisfaire l’une de ses passions: les voitures de course. Il avait aussi acheté une ancienne ferme à Hannut qu’il avait spécialement aménagée, pour un coût astronomique, afin d’y loger ses nombreux bolides.

    Au total, le prévenu avait détourné environ sept millions d’euros, d’après l’accusation.

    L’épouse de l’avocat, juge de paix en province de Liège, est aussi prévenue pour complicité dans les escroqueries et les détournements opérés par son mari. L’affaire impliquant une magistrate, c’est donc la cour d’appel qui est saisie du dossier.

    Source > http://www.sudinfo.be/723708

  • BRAIVES > LE PROCÈS CORNET DEVANT LES ASSISES DE LIÈGE REPORTÉ AU 13 MAI

    1697443045.jpg

    Braives > le procès Cornet devant les assises de Liège reporté au 13 mai

    La photo > Rita Bigattini est accusée d’avoir fait éliminer son compagnon, le Braivois André Cornet

    On vient de l’apprendre, le procès de Rita Bigattini, cette institutrice de Grâce-Hollogne accusée d’avoir fait éliminer son compagnon bijoutier-opticien, André Cornet, a été repoussé d’une semaine. La constitution du jury reste maintenue au mardi 30 avril mais l’ouverture du procès est reportée au 13 mai.

    Pour rappel André Cornet, un homme sans histoire, a été assassiné en juin 2010 à son domicile à Braives. Son cadavre a été retrouvé dans un bois de Seraing, quelques semaines plus tard. Riga Bigattini, sa compagne est soupçonnée d’avoir commandité le meurtre auquel différentes personnes auraient participé à des degrés divers. Dans cette affaire, huit personnes sont poursuivies devant la cour d’assises de Liège.

    Source > http://www.sudinfo.be/707252 > Photo DR