prénom

  • 8 TECHNIQUES INFAILLIBLES POUR VOUS RAPPELER N’IMPORTE QUEL PRENOM !

    shutterstock_104072549b_0.jpg

    Vous est-il déjà arrivé de discuter toute la soirée avec quelqu’un et de ne pas se souvenir de son (pré)nom au moment de lui dire au revoir ?

    De croiser l’une de vos connaissances en rue et d’être incapable de la présenter à votre ami(e) parce que vous ne savez plus comment elle s’appelle ?

    Vous avez beau danser sur votre tête, le (pré)nom et vous, ça fait deux. Cette amnésie sélective peut se révéler relativement embarrassante, particulièrement dans le monde du travail. Vos collègues risquent en effet de se vexer si vous ne vous souvenez pas de leur prénom alors que vous travaillez avec eux depuis plusieurs mois, tandis que vos clients jugeront que vous manquez de crédibilité et de professionnalisme si vous continuez à les appeler évasivement par « Monsieur » ou « Madame Tout-Court ».

    Voici donc 8 techniques infaillibles pour vous souvenir de n’importe quel (pré)nom.

    1. Demandez une carte de visite

    Lorsque vous rencontrez quelqu’un à un événement de networking, demandez à votre interlocuteur de vous donner sa carte de visite. Au verso de celle-ci, notez quelques informations à son sujet (les thèmes que vous avez abordés, des caractéristiques physiques).  

    2. Répétez son (pré)nom

    Après avoir rencontré quelqu’un, répétez son (pré)nom plusieurs fois (dans votre tête, pas à voix haute, sauf si vous voulez qu’il/elle pense que vous êtes atteint du syndrome de La Tourette), jusqu’à ce qu’il commence à s’ancrer dans votre esprit.

    3. Notez-le

    Vous pouvez aussi noter le (pré)nom de votre interlocuteur dès que vous vous isolez quelque part (au bar, aux toilettes, au vestiaire). Vous stimulerez ainsi votre mémoire visuelle.

    4. Redemandez-le

    À la fin de la conversation, demandez à votre interlocuteur de répéter son (pré)nom, tout en précisant que vous voulez être certain(e) de ne pas vous tromper. Improvisez. Ainsi, si votre interlocuteur vous dit « Pavlidis », dites que vous hésitiez avec « Pavlidim ». Il n’y verra que du feu. La répétition vous aidera quant à elle à vous imprégner de ce (pré)nom. 

    5. Projetez une image

    Associez une image à un (pré)nom. Par exemple, si vous rencontrez une Barbara, essayez de vous représenter votre interlocutrice avec une barbe (sans vous moquer, bien sûr !). Ainsi, lorsque vous la croiserez à nouveau, vous repenserez à l’image de la barbe et son prénom vous reviendra immédiatement. 

    6. Faites des associations

    Tentez de retenir quelque chose de spécial à propos de votre interlocuteur et répétez ces associations dans votre tête. Par exemple, « Christine fait du triathlon » ou « Mathieu fait partie d’une ligue d’impro ». 

    7. Répétez-le le plus souvent possible

    Répétez le (pré)nom le plus souvent possible dans la conversation, sans passer pour un(e) détraqué(e) pour autant. Glissez, par exemple, un petit « Je suis bien d’accord avec toi, Françoise » ou un « Alors, Marc, que penses-tu de l’idée de piétonniser Bruxelles ? ».  

    8. Faites-le rimer

    Nous retenons plus facilement des rimes. Essayez de trouver un mot qui se marie bien avec la personnalité ou l’activité de votre interlocuteur et qui rime avec son (pré)nom. Si vous croisez par exemple un Boris qui est prof de sport, vous retiendrez « Boris fait de l’exercice ». Ce défi peut s’avérer aussi amusant qu’efficace.

    Source : Savvysugar.com > Texte: Céline Préaux sur > http://www.references.be