préavis

  • REUSSIR SA DEMISSION EN 10 ETAPES

    Demission_shutterstock_215937313_1.jpg

    Vous voulez quitter votre emploi ? Pour que tout se passe au mieux, faites attention à procéder dans les règles de l'art.

    Voici 10 étapes à suivre pour que votre démission soit une vraie réussite.

    1. Prévenez d’abord votre supérieur

    Faites les choses dans l’ordre : la première personne qui doit être informée de votre départ est votre patron. La pire des choses serait qu’il l’apprenne via des bruits de couloir. Prenez un rendez-vous avec lui, en choisissant le meilleur moment pour lui parler.

    2. Soyez honnête

    Ne tournez pas autour du pot, soyez franc et direct avec votre patron. Donnez-lui un minimum d’informations pour motiver votre départ, même si rien ne vous y oblige. Meilleur salaire, meilleures perspectives d’évolution… Il est ainsi plus susceptible de vous comprendre.

    3. Envoyez votre lettre de démission

    Sans cette étape, votre démission n’a aucune valeur juridique. Il vous faut absolument rédiger une lettre de démission pour officialiser votre départ. Vous pouvez l’envoyer par courrier recommandé, via un huissier ou en main propre (lire toute la procédure ici). Cette remise marque aussi le début de votre période de préavis.

    4. Négociez votre préavis

    En théorie, lespériodes de préavis sont fixées par la loi. Mais n'hésitez pas à tenter de réduire votre période de préavis si vous le souhaitez, que ce soit pour commencer plus tôt dans votre nouveau job ou pour profiter de quelques semaines de vacances avant de commencer. Si vous restez raisonnable dans vos exigences, cela ne devrait pas poser de problèmes. Attention toutefois à ne pas vous retrouver en désaccord avec votre employeur.

    5. Prévenez vos collègues

    Pour éviter de vous brouiller avec vos collègues avant de partir, prenez la peine d’avertir personnellement de votre départ les collègues dont vous êtes proche.

    6. Faites du networking

    Profitez de vos dernières semaines de travail pour renforcer vos relations et soigner votre réseau. Déjeunez avec votre boss, discutez avec des gens que vous ne connaissez pas bien,… Sur le long terme, vous gagnez à être connu.

    7. Restez motivé jusqu’au bout

    Puisque votre départ approche, vous aurez sans doute tendance à moins vous investir dans votre travail. Mais faites un effort pour rester motivé et productif : pour votre image, pour aider vos collègues et pour remercier votre patron d’avoir réduit votre préavis.

    8. Organisez une fête de départ

    C’est une étape facultative mais très appréciée, quasi-incontournable. Si vous ne sacrifiez pas à la tradition d’organiser un pot de départ, vous risquez de laisser un mauvais souvenir. Faites en sorte d’inviter tout le monde et de donner un petit discours de remerciement à vos collègues.

    9. Restez classe

    Au moment de quitter l’entreprise pour la toute dernière fois, faites le tour des bureau pour saluer une dernière fois vos collègues, remercier ceux qui le méritent, embrasser ceux dont vous étiez proche. Bref, évitez de partir comme un voleur.

    10. Gardez le contact

    Vous serez sans doute amené un jour ou l’autre à recroiser vos collègues. Gardez un bon contact avec chacun d’entre eux, n’hésitez pas à donner de temps à autres des nouvelles, ou à en demander. Grâce aux réseaux sociaux, c’est aujourd’hui assez facile.

    Source: journaldunet.com > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > RÉUSSIR SA DÉMISSION EN 10 ÉTAPES

    shutterstock_3147505.jpg

    Vous voulez quitter votre emploi? Pour que tout se passe au mieux, faites attention à procéder dans les règles de l'art. Voici 10 étapes à suivre pour que votre démission  soit une vraie réussite.

    1. Prévenez d’abord votre supérieur

    Faites les choses dans l’ordre : la première personne qui doit être informée de votre départ est votre patron. La pire des choses serait qu’il l’apprenne via des bruits de couloir. Prenez un rendez-vous avec lui, en choisissant le meilleur moment pour lui parler.

    2. Soyez honnête

    Ne tournez pas autour du pot, soyez franc et direct avec votre patron. Donnez-lui un minimum d’informations pour motiver votre départ, même si rien ne vous y oblige. Meilleur salaire, meilleures perspectives d’évolution… Il est ainsi plus susceptible de vous comprendre.

    3. Envoyez votre lettre de démission

    Sans cette étape, votre démission n’a aucune valeur juridique. Il vous faut absolument rédiger une lettre de démission pour officialiser votre départ. Vous pouvez l’envoyer par courrier recommandé, via un huissier ou en main propre (lire toute la procédure ici). Cette remise marque aussi le début de votre période de préavis.

    4. Négociez votre préavis

    En théorie, les périodes de périodes de préavis sont fixées par la loi. Mais n'hésitez pas à tenter de réduire votre période de préavis si vous le souhaitez, que ce soit pour commencer plus tôt dans votre nouveau job ou pour profiter de quelques semaines de vacances avant de commencer. Si vous restez raisonnable dans vos exigences, cela ne devrait pas poser de problèmes. Attention toutefois à ne pas vous retrouver en désaccord avec votre employeur..

    5. Prévenez vos collègues

    Pour éviter de vous brouiller avec vos collègues avant de partir, prenez la peine d’avertir personnellement de votre départ les collègues dont vous êtes proche.

    6. Faites du Networking

    Profitez de vos dernières semaines de travail pour renforcer vos relations et soigner votre réseau. Déjeunez avec votre boss, discutez avec des gens que vous ne connaissez pas bien,… Sur le long terme, vous gagnez à être connu.

    7. Restez motivé jusqu’au bout

    Puisque votre départ approche, vous aurez sans doute tendance à moins vous investir dans votre travail. Mais faites un effort pour rester motivé et productif : pour votre image, pour aider vos collègues et pour remercier votre patron d’avoir réduit votre préavis.

    8. Organisez une fête de départ

    C’est une étape facultative mais très appréciée, quasi-incontournable. Si vous ne sacrifiez pas à la tradition d’organiser un pot de départ, vous risquez de laisser un mauvais souvenir. Faites en sorte d’inviter tout le monde et de donner un petit discours de remerciement à vos collègues.

    9. Restez classe

    Au moment de quitter l’entreprise pour la toute dernière fois, faites le tour des bureau pour saluer une dernière fois vos collègues, remercier ceux qui le méritent, embrasser ceux dont vous étiez proche. Bref, évitez de partir comme un voleur.

    10. Gardez le contact

    Vous serez sans doute amené un jour ou l’autre à recroiser vos collègues. Gardez un bon contact avec chacun d’entre eux, n’hésitez pas à donner de temps à autres des nouvelles, ou à en demander. Grâce aux réseaux sociaux, c’est aujourd’hui assez facile.

    Lire aussi

    Source > http://www.references.be > Photo © Shutterstock