postuler

  • POSTULER OU DRAGUER, C'EST PAREIL !

    Premiere_impression_2015_shutterstock_247551808.jpg

    La question à 1 million : comment évincer des dizaines d’autres candidats pour décrocher le job de vos rêves ?

    Un conseil : concentrez-vous à fond sur les premières minutes de votre entretien d’embauche, car elles sont cruciales.

    Une équipe de chercheurs de l’université du Texas a analysé les interviews de 135 candidats. Les candidats ont tous été passés au crible au début de l’entretien d’une part, et tout à la fin de l’autre. Les résultats semblaient parfaitement coïncider. Même si le recruteur structure très fort son entretien, la première impression reste primordiale. Outre l’apparence, les premières réponses comptent elles aussi. Tout ce que vous direz à l’issue des premières minutes aura donc généralement peu d’effet sur la décision finale.

    Les chercheurs ont constaté que les premières impressions étaient étroitement liées au degré d’ouverture du candidat. La stabilité émotionnelle, le capital sympathie et la rigueur de ce dernier sont également décisifs pour la première impression qu’il laisse. Le dernier élément précité est généralement associé à une meilleure exécution des tâches et laisse présager, selon les enquêteurs, d’autres qualités telles que l’éthique professionnelle et l’orientation résultats.

    D’après l’étude, tous ces facteurs sont déterminants pour l’évaluation finale. Mais pour estimer ces qualités, les recruteurs s’en remettent donc principalement à leur première impression sur les candidats.

    Il n’y a cependant aucune raison de paniquer. On est, toujours selon les enquêteurs, jugé sur ses qualités pertinentes. Le candidat doit néanmoins veiller à mettre en avant très rapidement ses qualités et atouts requis pour la fonction. À défaut de le faire dans les premières minutes, il risque de voir ses chances d’influencer la décision des recruteurs réduites à néant. Lors d’un prochain entretien, adoptez donc une attitude proactive. Inutile toutefois de faire preuve d’un enthousiasme exagéré.

    Source > Texte: Erik Verreet sur > http://www.references.be

    impression / postuler / entretien d'embauche / candidats / draguer / recruteurs / Postuler / Négocier / Recruter soi-même / Entretien d'embauche / Intérim / Fonctions / Conseils carrière

  • VOUS VOUS SENTEZ L'AME D'UN CONSULTANT ?

    Consultance_2015_shutterstock_210976657.jpg

    Les temps sont durs pour les entreprises.

    Comment continuer à trouver de nouveaux clients ?

    Le positionnement de leurs produits est-il encore adéquat ? Et fonctionnent-elles correctement ? Parce que certaines sociétés ne possèdent pas l’ensemble du savoir-faire en interne, elles font appel à des entreprises de consultance. Mais tout le monde n’est pas fait pour être consultant.

    Pour faire vos preuves dans le domaine de la consultance, vous devez avant tout aimer travailler en équipe. La plupart des missions sont en effet traitées en équipe, selon une approche multidisciplinaire, et gagnent en complexité en raison de la mondialisation, mais aussi des évolutions technologiques et de l’environnement de marché. Un consultant doit consacrer suffisamment de temps à parfaire ses connaissances afin de pouvoir fournir un travail optimal. Il devra par ailleurs disposer d’excellentes compétences analytiques et avoir une grande facilité à résoudre les problèmes, mais aussi pouvoir diriger une équipe, et dès lors posséder des qualités de management.

    La priorité des entreprises de consultance ? Les clients, avec qui le consultant doit parvenir à établir et maintenir une relation de travail fructueuse. Une communication transparente est essentielle à cet effet. Et le type de diplôme d’enseignement supérieur importe souvent dans une moindre mesure, car de nombreux cours et formations sont organisés afin d’apprendre ou de peaufiner les compétences propres au domaine de la consultance.

    La consultance, ça vous parle ? Cliquez ici pour consulter les emplois disponibles. 

    Source > Texte: Rédaction > http://www.references.be

    consultance / Postuler / Distribution (Détail & Gros)

  • "CE N’EST PAS LA PEINE DE POSTULER SI L’ON NE CORRESPOND PAS AUX CRITÈRES"

    21_1490.jpg

    Trouvez les conseils et trucs d'entreprises qui recrutent régulièrement.

    Aujourd’hui, Mieke Horemans, Recruitment Manager chez ING, vous explique ce que l'on attend de vous en termes de cv, de lettre de motivation et d'entretien.

    Le CV: "Ne faites pas croire ce qui n’est pas vrai"

    "Chez ING, tout le processus de sollicitation se fait en ligne sur notre site, via un formulaire. Mais il est également toujours essentiel d’y ajouter un CV actualisé et, si possible, une lettre de motivation."

    "Ce que beaucoup de candidats font et que, pourtant, je déconseille fortement, c’est de postuler pour tout et n’importe quoi. Il faut lire attentivement la description de fonctionavant de postuler. Il ne faut évidemment pas s’arrêter si l’on ne correspond pas à 100% au profil idéal demandé, mais dans ce cas, il vaut mieux bien motiver sa candidature avec des arguments pertinents. Par contre, certains critères tels que le niveau d’études demandé sont des exigences incontournables." 

    "Le CV idéal contient les réponses à la question du recruteur : ‘Ce candidat a-t-il le profil recherché?’. Il doit également reprendre des éléments objectifs comme les études et les diplômes, ou encore la connaissance des langues. Et finalement, bien sûr, les expériences précédentes. Mais il ne faut élaborer et mettre en évidence que les fonctions antérieures qui sont pertinentes et ont une valeur ajoutée pour le poste convoité. Il conviendra donc d’adapter légèrement le CV selon les fonctions pour lesquelles on postule."

    "La structure compte aussi énormément : le CV doit être facile à lire et on doit pouvoir yretrouver les informations essentielles sans devoir fouiller dans le texte. Un CV bien structuré et ordonné fera toujours bonne impression."

    "L’honnêteté doit primer dans le CV, comme dans tout le processus de sélection. Ne faites donc pas croire ce qui n’est pas vrai : si vous avez poursuivi des études sans en avoir obtenu le diplôme, par exemple, ne cachez pas la vérité."

    "Une longue période de chômage ou une interruption d’activité ne joue pas forcément en la défaveur d’un candidat, tout comme le manque d’expérience d’un jeune diplômé. Mais il faut savoir alors mettre en avant des expériences alternatives, qui prouveront vos compétences et l’intérêt de votre profil, comme des activités de bénévolat, des formationscomplémentaires, un voyage autour du monde, ou encore un rôle dans un cercle d’étudiant."

    La lettre de motivation: "Ecrire le nom d’une autre entreprise : zéro crédibilité"

    "Cela semble évident, mais il est très important d’adapter la lettre de motivation à l’entreprise et au poste que vous convoitez, même si vous utilisez une lettre standard à la base. Il nous est déjà arrivé de recevoir des lettres de motivations où le nom d’une autre entreprise était mentionné. C’est bien évidemment le genre d’erreur qui est à éviter à tout prix : le candidat perd toute crédibilité."

    "Pour rédiger une bonne lettre, il faut partir de ce qui est demandé dans la description de fonction. Puis argumenter pourquoi vous êtes le candidat idéal : les atouts que vous possédez, mais aussi ce que vous pourrez développer dans cette fonction. Ici encore, il ne sert à rien de vous inventer des compétences: on ne se vend pas avec des qualités que l’on ne possède pas."

    L’entretien d'embauche: "Bien se préparer pour montrer son intérêt"

    "Avant tout, il faut bien se préparer pour l’entretien. Pour commencer, vous savez grâce à la description de fonction quelles sont les compétences recherchées. Réfléchissez donc déjà à celles que vous possédez et trouvez des exemples concrets qui le démontrent. Attendez-vous aussi à une question du recruteur sur vos qualités et vos défauts, préparez-vous donc à y répondre, notamment en expliquant en quoi cette fonction vous permettra de combler vos éventuelles ‘défaillances’."

    "Prenez soin aussi de vous renseigner sur l’entreprise en question. Pour vous donner une anecdote, nous avons une fois rencontré un candidat qui, à la question ‘Que savez-vous sur ING’, nous a répondu ‘Pour être honnête, rien.’ Ce candidat était peut-être très compétent, mais une telle réponse témoigne d’un réel manque d’intérêt pour notre organisation, et c’est indéniablement un mauvais point."

    "Pour les jeunes qui n’ont encore eu (presque) aucun contact avec le monde du travail, il peut être plus difficile de répondre à certaines questions, lorsqu’il faut se projeter dans une situation professionnelle par exemple. Mais une absence totale de réponse ne serait tout de même pas excusable car il existe suffisamment de sources d’informations (internet, des connaissances, des événements de recrutements) pour pallier ce manque d’expérience."

    "Il est aussi recommandé de poser des questions. Qu’un candidat ne pose aucune question lors de l’entretien semble étonnant et est aussi interprété comme un manque d’intérêt. Les questions pertinentes à poser varient évidemment selon les fonctions, mais l’on peut par exemple se renseigner sur l’environnement de travail, sur les collègues avec qui l’on devrait collaborer, sur le type de leadership privilégié dans l’entreprise. Des questions techniques, par exemple ‘Utilisez-vous la méthode de calcul X ?’ peuvent aussi démontrer vos propres connaissances du domaine dans lequel vous postulez."

    "La question du salaire, si elle n’est pas abordée par le recruteur lui-même, peut évidemment être mise sur la table. Il est normal et logique que le candidat s’interroge à ce sujet. Mais il vaut tout de même mieux ne pas l’aborder trop rapidement. D’autres sujets sont considérés comme plus importants."

    Source > http://www.references.be

  • INFO BOULOT < 5 JOBS A POSTULER POUR LES FOOD ADDICTS

    shutterstock.jpg

    Vous adorez manger, vous êtes passionné de nourriture et de cuisine, et vous voulez concilier votre passion avec votre activité professionnelle? Jetez un oeil à ces 5 offres d'emploi!

    1. Conseiller en communication chez Unilever

    Actif dans le secteur de la grande distribution, Unilever possède plus de 400 marques de produits différentes. L’entreprise est à la recherche d’un conseiller en communication pour Unilever Belgique.

    Principalement actif dans la communication interne de l’entreprise, celui-ci devra avoir au moins 2 ans d’expérience.

    2. "Healthy Fast Food" manager

    Vous appréciez manger sain et vous avez l’esprit managérial ? Adecco recherche pour une enseigne qui concilie fast food et healthy food un manager bilingue.

    Le candidat devra habiter la région bruxelloise et avoir au moins 2 ans d’expérience d’encadrement d’équipe, de préférence dans l’HORECA.

    3. Responsable financier et administratif chez les tartes de Françoise

    Fondant au chocolat incroyablement délicieux, Cheesecake à tomber... Les Tartes de Françoise s'imposent petit à petit comme les meilleures de Bruxelles. Si vous aimez la pâtisserie mais aussi les chiffres, ce job est fait pour vous. L’entreprise, basée à Seneffe, engage un responsable financier et administratif. Au sein de la PME, vous êtes responsable de la comptabilité et de la gestion financière et fiscale.

    4. On line Product manager pour Pizza Hut

    Les pizzas américaines de la chaîne Pizza Hut vous font tourner la tête ? Pourquoi ne pas y travailler… Pizza Belgium S.A. possède 50 points de vente et 25 franchises en Belgique. Actuellement, l’entreprise engage un product manager qui sera responsable de la stratégie marketing on-line de la marque, d’optimiser les ventes en ligne et de fidéliser une large communauté de fans. Un croustillant défi à relever!

    5. Barman/Barmaid pour le Club Med

    Votre truc, c’est plutôt les boissons ? La prestigieuse chaîne hôtelière Club Méditerranée recherche des barmen. Votre job ? Elaborer des cocktails originaux et variés, et assurer le spectacle ! Il faut pour postuler savoir parler l’anglais et être mobile géographiquement pour une période de 3 à 8 mois.

    Source > http://www.references.be

  • POSTULER OU DRAGUER, C'EST PAREIL!

    postuler ou draguer.jpg

    La question à 1 million : comment évincer des dizaines d’autres candidats pour décrocher le job de vos rêves ? Un conseil : concentrez-vous à fond sur les premières minutes de votre entretien d’embauche, car elles sont cruciales.

    Une équipe de chercheurs de l’université du Texas a analysé les interviews de 135 candidats. Les candidats ont tous été passés au crible au début de l’entretien d’une part, et tout à la fin de l’autre. Les résultats semblaient parfaitement coïncider. Même si le recruteur structure très fort son entretien, la première impression reste primordiale. Outre l’apparence, les premières réponses comptent elles aussi. Tout ce que vous direz à l’issue des premières minutes aura donc généralement peu d’effet sur la décision finale.

    Les chercheurs ont constaté que les premières impressions étaient étroitement liées au degré d’ouverture du candidat. La stabilité émotionnelle, le capital sympathie et la rigueur de ce dernier sont également décisifs pour la première impression qu’il laisse. Le dernier élément précité est généralement associé à une meilleure exécution des tâches et laisse présager, selon les enquêteurs, d’autres qualités telles que l’éthique professionnelle et l’orientation résultats.

    D’après l’étude, tous ces facteurs sont déterminants pour l’évaluation finale. Mais pour estimer ces qualités, les recruteurs s’en remettent donc principalement à leur première impression sur les candidats.

    Il n’y a cependant aucune raison de paniquer. On est, toujours selon les enquêteurs, jugé sur ses qualités pertinentes. Le candidat doit néanmoins veiller à mettre en avant très rapidement ses qualités et atouts requis pour la fonction. À défaut de le faire dans les premières minutes, il risque de voir ses chances d’influencer la décision des recruteurs réduites à néant. Lors d’un prochain entretien, adoptez donc une attitude proactive. Inutile toutefois de faire preuve d’un enthousiasme exagéré.

    Source > http://www.references.be/carriere