poste

  • HANNUT > UN USAGER SUR DEUX RESPECTE LE STATIONNEMENT 10’ FACE À LA POSTE

    Depuis le 25 janvier, rue Zénobe Gramme, face à La Poste, à Hannut, deux places sont réservées au stationnement de courte durée.

    Le temps de parking est limité à 10 minutes maximum, une demande qui émanait de la Poste. Les facteurs qui vont et viennent toute la journée avec des sacs de courriers éprouvaient les pires difficultés à se garer, ce qui les contraignait à se garer en infraction sur le trottoir.

    Cette nouvelle disposition du règlement de police est-elle respectée par les usagers ? Un mois après sa mise en application, c’est ce que nous avons cherché à savoir.

    « Globalement, après une aussi courte période, nous sommes assez satisfaits», indique la responsable de la Gestion Centre-ville, Martine Cornelis.

    La semaine passée, trois stewards ont effectué une tournante pour estimer le respect ou non de cette nouvelle mesure. Ils ont également interrogé les commerçants sur la rotation des véhicules. Les premières données chiffrées sont plutôt rassurantes : « Une personne sur deux respecte la durée de stationnement et dans ceux qui ne respectent pas, la majorité dépasse de 10min, 15 minutes tout au plus » . À l’exception d’une personne qui est restée… toute une journée. Gonflé, ça !

    Du côté de la police, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 21/02/2017

    Verbalisation sur deux axes

    Par contre, il n’en va pas de même sur le trottoir d’en face, juste en face de la zone 10 minutes. « Nous avons effectivement constaté que des voitures stationnaient régulièrement sur le trottoir », indique le bourgmestre Manu Douette.

    À défaut de parvenir à discipliner les automobilistes, une campagne de verbalisation est actuellement en cours. Un second axe routier est également visé par les policiers : celui qui relie la Place Lucien Gustin à la Grand’Place.

    « Là aussi, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 21/02/2017

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 21/02/2017

    Un autre article sur la page de votre journal > Le stationnement limité évalué ce vendredi 

    Ces nouvelles mesures visant à limiter le stationnement à 10 minutes sur deux emplacements de la rue Zénobe Gramme doivent être évaluées lors de la prochaine réunion de la …

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/47612

  • WAREMME ET HANNUT: ARRET DE TRAVAIL AU BUREAU DE POSTE ET PERTURBATION DANS LA DISTRIBUTION DU COURRIER

    1371267812_B973604643Z_1_20140919130533_000_G7835B6RL_1-0.jpg

    Un arrêt de travail a été décidé vendredi matin au bureau de poste de Waremme.

    Il aura des répercussions sur la distribution du courrier à Waremme et à Hannut, a annoncé Stéphane Daussaint, permanent CSC Transcom.

    Les postiers ont arrêté le travail ce vendredi vers 08h00 après la distribution des journaux. Les syndicats dénoncent des soucis dans la répartition de la charge de travail du personnel.

    L’arrêt de travail a pour but de contraindre la direction régionale à entreprendre une discussion de fond.

    Une réunion devrait se tenir entre syndicats et direction régionale au début de la semaine prochaine. Vendredi matin, le courrier n’a pas été distribué à Waremme et à Hannut.

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1105930 Photo > Illustration Belga

  • TECHSPACE AERO: « UNE CENTAINE DE POSTES ENCORE À POURVOIR »

    Techspace.jpg

    Associée à la majorité des grands programmes aéronautiques et spatiaux des dernières décennies, l’entreprise Techspace  Aero (Safran) emploie actuellement 1.350 personnes.

    Spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de produits pour les moteurs d’aéronefs, elle cultive un savoir-faire dans trois domaines d’excellence.

    En propulsion aéronautique, Techspace Aero est mondialement réputé pour ses compresseur basses pressions de turboréacteurs qui équipent la plupart des avions commerciaux en service actuellement.

    En matière d’équipements aéronautiques et spatiaux, elle s’est forgé une solide réputation grâce à ses équipements de lubrification pour moteurs ainsi que pour ses vannes de régulation pour la propulsion liquide de lanceurs spatiaux. Enfin, la société et sa filiale américaine Cenco US ont développé une expertise de plus de 50 ans en matière de bancs d’essais pour moteurs aéronautiques.

     Implantée à Milmort et Liers en Belgique, Techspace Aero a vu son chiffre d’affaires grimper de 60 % en trois ans (507 millions d’euros en 2013). Une belle progression qui va de pair avec de nouveaux engagements : « En 2013, 140 personnes sont venues rejoindre notre équipe et une centaine de postes sont encore à pourvoir cette année », explique Xavier Naveau, le directeur des ressources humaines. « Nous recherchons de nouvelles recrues tant du côté des cadres que des employés et des ouvriers. Techspace Aero emploie un grand nombre d’ingénieurs civils qui sont parfois difficiles à trouver. Nous avons pour cela entamé une démarche proactive vers les universités en organisant des journées portes ouvertes et même des soirées pour nous faire connaître auprès des étudiants ».

     Du côté des employés, l’entreprise recherche des techniciens, des dessinateurs et desélectromécaniciens. Et pour ce qui est des ouvriers, Techspace Aero recherche des personnes déjà formées… ou se charge carrément de leur formation. « Nous avons besoin de bons usineurs », poursuit M. Naveau. « Nous sponsorisons d’ailleurs une classe complète d’usinage dont l’ensemble des élèves effectuent leur stage en alternance chez nous. Malheureusement, ils ne sont que six… Mais nous engageons aussi des personnes sans diplômes que nous formons par exemple aux traitements thermiques et spéciaux, ainsi qu’à la réalisation de diverses opérations manuelles. Les candidats de toutes catégories font l’objet de longues interviews et sont choisis sur leur comportement, leur historique personnel et  leur capacité à comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise ».

    Avec un investissement de 100 millions d’euros en recherche et développement cette année, Techspace Aero cultive son « obsession du futur » et dispose d’un carnet de commandes bien rempli pour les 15 prochaines années. Malgré sa taille, cette usine d’inventeurs conserve un esprit familial et offre à son personnel des possibilités de carrière de très haut vol.

    Source > F.D. sur > http://www.jobsregions.be

  • HANNUT > UN CONSEILLER PS DÉNONCE LE PARKING SAUVAGE DANS LA RUE Z.GRAMME

    1536583615.jpg

    La Poste à l’hyper centre génère du monde mais aussi des problèmes de parking, selon Jacques Renard.

    Si la Poste a ramené de la vie dans la rue Zénobe Gramme, elle a aussi apporté son lot de nuisances, déplore le conseiller hannutois Jacques Renard (PS). Lors du dernier conseil communal, il a attiré l’attention des conseillers sur le parking sauvage qui y sévit, dit-il.

    jacques_renard.jpgÀ plusieurs reprises, le conseiller socialiste dit avoir constaté des véhicules garés en infraction, les deux roues sur le trottoir. Ce qui est strictement interdit. Jacques Renard y voit une conséquence de l’arrivée récente de La Poste dans la rue.

     «  Pourquoi ne met-on pas partout des potelets pour empêcher les voitures de s’y garer ? », a plaidé jeudi soir le conseiller de la majorité.

    Pourquoi pas, a répliqué e bourgmestre, qui n’exclut pas d’autres pistes. «  On pourrait aussi envisager d’augmenter le nombre d’emplacements du parking de l’église. Notamment en réaménageant les lieux  ».

    Le conseiller de l’opposition écolo Frédéric Piret-Gérard s’est étonné de l’existence de cette piste : «  Augmenter la capacité ? Dans l’étude de mobilité, j’ai lu que les auteurs proposaient de transformer cet espace de parking en place conviviale ». «  Il ne s’agit que d’une étude, pas d’une proposition définitive  », lui a rappelé l’échevine Degroot (MR) en charge de la mobilité.

    Ce qui semble plus probable, à court terme en tout cas, c’est sa mise en zone bleue. Surtout si le parking sauvage s’accentue. «  Le débat pourrait venir rapidement sur la table  », a laissé sous-entendre Hervé Jamar.

    Source > http://www.sudinfo.be/772040 Photo > mcg

  • HANNUT > LA POSTE CHANGE D’ADRESSE CE JEUDI !

    B past1.JPG

    B past10001.JPG

  • BIENTÔT PLUS QU'UN SEUL POSTE DE GARDE DE MÉDECINS EN HESBAYE

    61519437_ID8171806_garde3_181123_H43XF7_0.jpgAvec de moins en moins de généralistes dans les communes rurales, les médecins ont de plus en plus de mal à assurer les postes de garde durant les nuits et les week-ends. Les trois zones de la Hesbaye fusionneront d’ailleurs d’ici 2013. Il n’y aura plus qu’un seul poste de garde Hesbignon qui se trouvera à Waremme. “ Il faut nous protéger ”, lance la Société des Médecins de Waremme et Environs (SMWE), “ sinon, c’est la population que vous mettez en danger ”.

    Si vous désirez lire l’entièreté de notre article, rendez-vous dans notre édition régionale de ce jeudi 4 octobre.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Jeudi 4 Octobre 2012 à 07h32 > Photo (D.R.)