porcs

  • LINCENT: FEU VERT À UN ÉLEVAGE 1.200 PORCS

    224207125_B972504492Z_1_20140416204027_000_GMN2A1OI9_1-0.jpg

    L’échevin Triffaux a introduit la demande de permis, rue du Malpas.

    L’implantation d’un élevage de 1.200 porcs fait débat à Lincent. L’opposition fustige le Collège communal d’avoir oublié de rendre un avis sur un sujet qui mobilise la population. Car le permis de construction de la porcherie est, du coup, accordé à un échevin et son fils... Le Collège a oublié de se prononcer sur le permis. L’opposition crie à la complaisance

    Tous les Lincentois ont découvert un courrier de l’opposition politique « Mayeur » qui fustige l’attitude des membres du Collège communal. «  Les personnes qui ont demandé le permis pour la construction d’une porcherie dans le centre de Lincent ne sont autres que l’échevin Yves Triffaux et son fils. A la suite d’un arrêt du Conseil d’État, le Collège communal devait se prononcer endéans les soixante jours. Or, malgré les réclamations de 288 riverains, il ne s’y est pas opposé et n’a pas non plus octroyé le permis. Faute d’avoir respecté le délai légal, la commune est maintenant obligée d’accorder le permis !  », fustige Olivier Winnen, le conseiller communal d’opposition.

    Découvrez l’article complet et la réaction du bourgmestre dans La Meuse Huy-Waremme de ce jeudi 17 avril.

    Source > J.M. sur > http://www.sudinfo.be/986702 Photo > J.DC