pompier

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > ZONES DE SECOURS > PRÈS DE 3.500 SORTIES POUR NOS POMPIERS !

    En 2017, Hemeco et Hesbaye ont enregistré 3.476 interventions et 8.747 missions en ambulance

    Ensemble, en 2017, nos pompiers des zones de Hesbaye et de Hemeco ont comptabilisé près de 3.500 interventions, et près de 9.000 si l’on évoque les missions en ambulances. Des sorties très variées mais pour lesquelles le « top 3 » se maintient autour des accidents de la route avec la désincarcération de personnes, des nids de guêpes et des (alertes) incendies. Détails.  

    high_d-20180129-3KA1JD.jpgOn savait déjà que nos pompiers ne chôment pas ! Et les chiffres établis pour l’année 2017 l’attestent bel et bien. Dans l’ensemble, la zone de secours Hemeco (postes de Huy et de Hamoir) comptabilise 2.268 interventions, et 4.904 en Aide Médicale Urgent (AMU pour les ambulances), contre 1.208 et 3.843 pour la zone de secours de Hesbaye (postes de Waremme et de Hannut).

    On constate un nombre plus important de sorties chez les premiers. « Assez logique », nous dit-on, « car le nombre d’interventions varie très souvent … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    … / … Quand on arrive sur place, il n’y a donc pas de feu réel mais on procède à une vérification de la situation. Un véritable incendie se déclare dans 8 à 12 % des interventions », précise le major Fanuel.

    Côté accidents, nos pompiers sont souvent dépêchés sur place dans le cadre de désincarcération de personnes coincées, ou de balisage des lieux. Les statistiques sont là aussi impressionnantes, avec 279 interventions pour Hemeco et 151 pour Hesbaye pour ce second point. Une mission qu’ils accomplissent donc plusieurs fois par semaine … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    5 sorties pour le GRIMP

    Et d’ailleurs, en termes d’interventions un peu particulières, on peut noter 143 sorties pour les pompiers spécialisés plongeurs de la zone Hemeco (à différencier d’un sauvetage pour une personne à l’eau), contre 3 pour Hesbaye, opérées à Waremme. Mais aussi 5 interventions pour l’unité GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux) de Huy – il n’y en a pas en Hesbaye –, et 3 pour la cellule chimique. L’Animal Rescue Team (ART), créée au 1 er janvier 2017 en Hesbaye, n’a par contre pas chômé non plus pour sa première année d’existence avec pas moins de 27 missions pour des animaux en danger.

    À toutes ces sorties s’ajoutent encore, notamment, celles … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184328

  • Imprimer

    HANNUT > CINQ POMPIERS BLESSÉS EN SE RENDANT EN INTERVENTION

    Cinq pompiers de la zone de secours de Hesbaye ont été victimes d’un accident de la route à Hannut alors qu’ils se rendaient samedi matin sur un lieu d’intervention à Wasseiges.

    Les pompiers hannutois de la zone de secours de Hesbaye ont été appelés à intervenir, samedi matin vers 5h15, dans la rue de Hannut, à Ambresin (Wasseiges).

    Une automobiliste venait d’y perdre le contrôle de sa voiture. Sur la RN624 entre Crehen et Ambresin, en amont de l’accident, le conducteur d’une autopompe à bord de laquelle se trouvaient cinq pompiers a à son tour perdu le contrôle de son véhicule sur la voirie glissante.

    L’autopompe s’est couchée sur le flanc et les occupants ont été transportés à l’hôpital. Très légèrement blessés, tous étaient de retour en caserne samedi en matinée.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/176956

    L’article succin en ligne libre > http://www.sudinfo.be/2036841

    Photo > D.R.

  • Imprimer

    POMPIERS À HUY-WAREMME-HANNUT > 19 CADETS DANS NOS CASERNES!

    Baliser les lieux d’un accident, s’équiper pour intervenir sur un incendie, extirper une victime d’un véhicule...

    Tant de missions effectuées par les pompiers qui seront, durant 2 ans, apprises à 66 ‘Cadets’, âgés de 16-17 ans, en province de Liège. Nos deux zones locales, Hemeco et Hesbaye, en accueilleront 19 !

    C’est ce samedi que les nouveaux lauréats de l’École du Feu de la Province de Liège ont fait leur grande rentrée ! Âgés de 16 à 17 ans, ces ‘Cadets’, comme on les appelle, sont au nombre de 66 (52 garçons pour 14 filles) cette année. Ils étaient au départ 340 environ à s’être présentés aux diverses épreuves cognitives, techniques et sportives afin d’accéder à la formation. Car ils seront en effet formés, durant deux ans, en parallèle à leur cursus scolaire, au métier de pompier. Enfin, presque. Une fois ce brevet de Cadet en poche, ils auront acquis 60 % de l’apprentissage du brevet de sapeur-pompier.

    Les 66 lauréats ont ainsi officiellement reçu casque et uniforme qu’ils porteront durant ces prochaines années. Parmi eux, 9 suivront leur formation au sein de la zone de secours de Hesbaye (Hannut-Waremme), et 10 à la zone Hemeco (Huy-Hamoir). Car, si l’on excepte quelques formations liées principalement à l’aide médicale urgente, ces futurs pompiers seront formés au sein même de nos casernes. Principalement le samedi.

    « Ce sont les formateurs de la Province, donc des pompiers professionnels ou volontaires qui travaillent dans les zones, qui dispensent ces cours  », introduit Philippe Laloyaux, coordinateur de l’École des Cadets. «  Et il faut dire, qu’au bout d’une année, ces jeunes en connaissent déjà pas mal. En pratique, ils apprennent déjà à gérer un balisage (comme sur le lieu d’un accident par exemple), la désincarcération de personne en voiture, l’utilisation des appareils respiratoires… C’est ensuite, … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/125007

    Source > ED sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > LE MÉTIER DE POMPIER SÉDUIT LES JEUNES

    Le Capitaine Fabian Fraiture nous l’a confirmé ce dimanche lors de la journée Portes ouvertes

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye organisaient ce dimanche leurs traditionnelles journées portes ouvertes. Une édition particulière qui a réuni la police, l’armée et les pompiers au poste d’incendie de Hannut.

    Un événement qui permet d’informer la population sur le métier de pompier et les possibilités de recrutement.

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye organisaient ce dimanche leurs traditionnelles journées portes ouvertes au poste d’incendie de Hannut. Une journée spéciale qui, pour la toute première fois, a réuni pompiers, police et armée. Soit autant d’acteurs qui veillent au quotidien à la sécurité et au bien-être de la population.

    Une grande première qui a été rendue possible grâce à la collaboration de l’amicale des pompiers et de l’amicale de la police de la zone de Hesbaye-Ouest, créée en avril 2017.

    « L’esprit de convivialité est quelque chose qui me tenait à cœur. De plus, cela montre que certes, nous travaillons ensemble sur le terrain mais aussi dans l’amusement », Cédric Deguin, président de l’amicale de la police. Cette nouvelle collaboration a permis … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 11/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/124541

    Source > CL sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Photo Raphael Markus sur FB

  • Imprimer

    HANNUT > DÉCÈS DE M. LÉONIDE DELAITE (ADJUDANT EN RETRAITE DES POMPIERS HANNUTOIS)

    Domicilié & né à Hannut le mercredi 24 août 1938

    Décédé à Waremme ce dimanche 2 avril 2017 à l'âge de 78 ans

    Epoux de Madame Fifie LIBIOULLE

     

     

    Pour les détails voir le site source > http://www.enaos.net/P1220.aspx?IdPer=434892

    La page du site du funérarium DELDIME dédiée > http://www.pf-deldime.be

    Image1.jpg

  • Imprimer

    ZONE DE SECOURS DE HESBAYE > POMPIERS : 3 CAMIONS ENVOYÉS AU SÉNÉGAL !

    Plutôt que d’être vendus ou cassés, les véhicules seront envoyés à des services de secours africains 

    Trois véhicules d’intervention de la zone de secours de Hesbaye (Hannut-Waremme), aujourd’hui trop « vétustes » et ne répondant plus aux normes belges, vont prochainement être envoyés… en Afrique ! Une très belle initiative, qui sera d’une grande aide aux services de secours sénégalais.  

    Excellente action que celle qui sera opérée dans les prochains mois au sein de la zone de secours de Hesbaye ! Trois véhicules, qualifiés de « déclassés », seront prochainement envoyés en Afrique, au Sénégal plus précisément, offerts aux services de secours locaux, qui en ont grandement besoin.

    « Cela fait 25 ans que je m’intéresse à l’Afrique », introduit Luc Gustin, bourgmestre de Burdinne et député fédéral, à l’initiative de ce projet. « J’ai notamment participé à la construction d’un lycée technique au Burkina Faso mais, aujourd’hui, je suis plutôt tourné vers le Sénégal, l’un des pays prioritaires au niveau coopération avec la Belgique. Quand nous avons appris en conseil de zone que trois véhicules étaient déclassés et qu’on voit les moyens secondaires des pays africains… Là-bas, ils utilisent encore régulièrement des véhicules d’avant-guerre. C’est tout juste s’ils ne doivent pas encore pédaler pour faire couler l’eau ! Au Sénégal, il y a énormément d’incendies et beaucoup de constructions avec des toits en chaume ou en paille. Les feux sont donc très souvent importants et catastrophiques », détaille-t-il.

    Et le mayeur burdinnois n’a pas dû consacrer énormément de temps à convaincre ses collègues du conseil à adhérer à ce projet. « On parle de véhicules ‘déclassés’ car ils ont déjà une durée de vie de plus de 20 ans. Ils sont destinés à être détruits ou revendus car ils ne répondent plus aux normes de Belgique. Au mieux, nous ne gagnons que quelques centaines d’euros dessus ou nous les utilisons lors de défilés », explique Manu Douette, le bourgmestre de Hannut. « Mais ils sont encore tout à fait fonctionnels ! »

    Une autopompe semi-lourde, une seconde (anciennement destinée aux feux de forêt) et un véhicule d’intervention type 4X4 seront du voyage.

    « J’ai contacté le ministre de la Défense, ainsi que celui de la Coopération afin de voir ce qui pouvait être mis en place au niveau de leur transport jusqu’à Dakar », … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 31/01/2017

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 31/01/2017

    Un autre article sur cette page > Une 50aine de vestes d’intervention-feu

    Un article succin en ligne > http://www.lameuse.be

    Les deux articles complets pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/38510

  • Imprimer

    HANNUT OU WAREMME : ENVIE D'ETRE SAPEUR-POMPIER ? POURQUOI PAS VOUS ?

    Vous avez toujours voulu rejoindre les rangs des hommes du feu ?

     C’est possible. Vous pouvez vous inscrire en ligne pour déposer votre candidature.

    Sur > http://www.hannut.be/15797/

    Le pompier volontaire assure des tâches extrêmement variées. Il peut, par exemple, effectuer des missions de lutte contre l’incendie mais aussi réaliser des travaux logistiques ou des opérations de sauvetage ou d’assistance aux personnes.

    Il s’engage pour une période de 6 années renouvelables et est rémunéré en fonction de ses prestations, sur base d’un taux horaire identique à celui des pompiers professionnels.

    Voir le document des « Conditions » sur > http://www.hannut.be

    Source > http://www.hannut.be

  • Imprimer

    HANNUT > CE DIMANCHE 13/09 > PORTES OUVERTES « POMPIER-POLICE »