pollen

  • LA MÉTÉO A TOUT PERTURBÉ > VOICI LE DÉBUT DE LA SAISON DU RHUME DES FOINS

    309474452.jpg

    L’augmentation de la concentration dans l’air de pollen de graminées marque le grand retour du rhume des foins et des désagréments qui l’accompagnent pour les personnes sensibles, indique jeudi l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP).

    En début de saison, peu de grains de pollen de graminées suffisent parfois pour provoquer les tout premiers symptômes du rhume des foins, explique l’ISP. La sensibilité varie en fonction de chacun, mais 90% des individus sensibilisés à ce type de pollen présentent des symptômes allergiques à partir de 50 grains de pollen de graminées par mètre cube d’air.

    La saison pollinique a été chamboulée en raison du printemps tardif. Avant les graminées, le seuil critique de présence de pollen dans l’air avait été atteint mi-avril avec le bouleau, l’arbre le plus allergisant en Belgique.

    Pour les personnes sensibles, les désagréments ne font que commencer, puisque la période de floraison des graminées s’étend d’avril à septembre, souligne Monique Detandt, chef du service Mycologie et Aérobiologie de l’Institut Scientifique de Santé Publique. «La période critique pour les personnes qui souffrent du rhume des foins se situe généralement entre mi-mai et mi-juillet, mais elle a pris du retard cette année à cause du temps frais et pluvieux.»

    Source > BELGA > http://www.sudinfo.be/738566

  • SORTEZ VOS MOUCHOIRS, LE POLLEN EST DE RETOUR

    Le pollen de noisetier est déjà de retour.

    1048561544_ID7468890_aaatchoum_215755_H3Q1GJ_0.JPGPour 30 % des Belges, l’enfer commence. Le noisetier a lancé l’offensive et lâché son pollen. Bonne nouvelle pour ceux que le noisetier laissent froid mais que les graminées feront pleurer dans quelques mois, une nouvelle méthode de désensibilisation fait son apparition.

    Cette année, pour la première fois en Belgique, un nouveau traitement fait son apparition: l’Oralair. L’aspect neuf, c’est qu’il s’agit de comprimés à sucer quotidiennement entre le 1er janvier et le 30 juin. Auparavant, les personnes qui voulaient se faire désensibiliser devaient être traitées par injection ou prendre des gouttes, difficiles à doser, qu’il fallait placer sous la langue. Ce traitement est vraiment plus simple. Le hic, c’est que le 1er janvier, c’est passé depuis longtemps. Trop tard pour se lancer...

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 10 Mars 2012 à 07h06 > photo news