plus de

  • 5 CONSEILS POUR TROUVER UN JOB A PLUS DE 50 ANS

    03_15319.jpg

    Cela ne fait aucun doute : trouver un job est plus difficile lorsqu’on a passé la barre des 50 ans.

    Si la discrimination sur base de l’âge est interdite, cela ne signifie pas pour autant qu’elle n’existe pas... Voici cinq conseils pratiques pour aider les plus de 50 ans dans leur recherche d’un nouvel emploi. 

    Pas flexible ?

    Beaucoup d’employeurs ont des préjugés vis-à-vis des travailleurs plus expérimentés. Ils exigeraient des salaires trop élevés, auraient moins d’énergie que les jeunes et seraient réfractaires aux nouvelles technologies. Tucker Mays, le co-auteur du livre ‘Viré à 50 ans’ confirme cela : "Les entreprises et les recruteurs ne sont pas intéressés par l’embauche de travailleurs de plus de 50 ans, même si leur CV est très fort. Beaucoup sont persuadé que les travailleurs plus âgés ne sont pas flexibles.

    Les plus de 50 ans s’adapteraient par exemple mal à une petite entreprise s'ils travaillaient auparavant dans une grande. Ou encore, ils n’arriveraient pas à se défaire des méthodes de travail qu’ils ont utilisé de nombreuses années dans leurs anciennes entreprises".

    En tant que chercheur d’emploi plus âgé, il vous faut donc prouver que ces a-priori ne coïncident absolument pas avec qui vous êtes. Dans votre recherche, il faudra donc mettre l’accent sur les avantages que votre expérience pourra fournir à l’entreprise. Voici quelques conseils concrets.

    1. Contestez les préjugés sur votre âge

    Bob Sloane, le deuxième auteur de ‘Viré à 50 ans’, dit que le plus important est de faire une bonne première impression. "Les cinquantenaires qui cherchent un travail doivent se préoccupper de leur apparence. Celui qui semble en forme fera une bonne première impression et montre en plus qu’il a encore l’énergie pour une vie professionnelle active. Il faut vraiment rayonner d’énergie". Mays en Sloane suggèrent aussi de faire régulièrement du sport pour rester en forme, par exemple de la randonnée ou du jogging.

    Insistez également sur le fait que vous êtes disposé à accepter un style de management flexible, les nouvelles technologies, même un jeune patron, et que vous êtes prêts à apprendre de nouvelles compétences. Pour prouver cela, n’hésitez pas lors d’un entretien d’embauche à donner des exemples concrets des nouvelles technologies que vous utilisez et de situations dans lesquelles vous avez travaillé avec des collègues plus jeunes.

    2. Prouvez votre valeur

    Après des années d’expérience sur le marché de l’emploi, les travailleurs âgés disposent de beaucoup d’agilité et de talents que les jeunes ne possèdent pas encore. Mays cite quatre domaines : l'orientation solution, la capacité d’évaluation, le management de personnes et les capacités de leader. "Les travailleurs expérimentés peuvent en général identifier les problèmes et trouver comment les résoudre plus rapidement que les jeunes. En entretien, ils peuvent donc revenir sur les succès qu’ils ont déjà remportés". 

    3. Elargissez votre réseau

    Beaucoup de plus de 50 ans se sont construit au fil des années un réseau impressionnant. En l’utilisant de la bonne manière, il devrait être possible de trouver un nouvel emploi rapidement. Mays et Sloane conseillent aussi de profiter au maximum de ce réseau pour rencontrer de nouvelles personnes : "Si vous rencontrez chaque mois une dizaine de nouvelles personnes, cela va rapidement mener à des opportunités de carrière intéressantes. En faisant usage de sites comme LinkedIn, cela peut en plus se faire de manière très simple".

    4. Se concentrer sur les petites entreprises

    Selon Mays, les petites entreprises ont en général moins de problèmes avec l’âge de leurs employés que les grandes entreprises et il est donc plus intéressant d’y postuler. "Dans la plupart des cas, ils préfèrent engager quelqu’un avec beaucoup d’expérience qui peut vraiment apporter quelque chose à leur entreprise" dit l’auteur. "Il peut donc être intéressant de se focaliser sur les PME au lieu des grandes entreprises internationales".

    5. Persévérez

    Avec la crise, il est naturellement plus difficile pour tout le monde de trouver un travail. Il est donc important de garder courage et de ne pas baisser les bras. Continuez de croire en vous et restez positif, même si vous devez affronter un feedback négatif ou une mauvaise expérience.

    Source: jobs.aol.com > Texte: Steven Heyse sur > http://www.references.be