playoffs

  • FOOT (P1): LENSOIS ENTAME SA CAMPAGNE DES PLAYOFFS

    532194050_B972616447Z_1_20140502193509_000_G7K2CMKQH_1-0.jpg

    Les Patronnés sont de retour ! Waremme a été sacré champion le week-end dernier, tant mieux pour lui, maintenant place au tour final.

    Si la manière est différente, l’objectif reste bien le même, accéder à l’échelon supérieur. Et comme premier obstacle, Beaufays, quoi de plus motivant que celui qui les a fait chuter 0-3 sur leurs propres terres ?

    Même s’ils affirmaient qu’ils ne seraient pas déçus de ne pas être champions au vu de leur saison, le scénario de la dernière journée a légèrement changé la donne. «  Nous étions tous abattus dimanche dernier  », avoue Miguel Parreira. «  Mais maintenant nous avons tourné la page et ne pensons qu’à ce tour final.  »

    Un tour final que Lensois va débuter par la réception de Beaufays, un adversaire qui n’est pas n’importe lequel. En effet, c’est bien cette formation qui avait infligé un sanglant 0-3 aux Patronnés en première partie de saison. «  Nous avons une revanche à prendre. Si nous sommes dans un bon jour, ça sera chose faîte. C’est notre problème, nous pouvons être dans un bon jour et alors rien ne peut nous atteindre ou dans un mauvais et là on est capable de prendre 3-0 à domicile. Mais ce ne sera pas le cas dimanche, notre envie de monter ainsi que le résultat du match aller suffisent amplement à nous motiver pour remporter cette rencontre  », témoigne avec détermination le médian des Rouges.

    Retrouvez la suite de cet article sur La Meuse Huy-Waremme de ce samedi 3 mai.

    Source > Benoît Cochin sur > http://www.sudinfo.be/997912 Photo S.G.

  • FOOT (P2): BRAIVES, OREYE, HANNUT ET IVOZ COMMENCENT LEURS PLAYOFFS CE WEEK-END

    1617668446_B972616483Z_1_20140502194110_000_G7K2CMRVV_1-0.jpg

    Ça y est, c’est parti : le tour final à ouvert ses portes ce samedi soir (19h) avec la rencontre entre Oreye et Hannut.

    Un match important puisque le vainqueur aura le privilège de recevoir le gagnant de la rencontre entre Ivoz et Braives (dim.15h) dans ses installations.

    «  C’est une petite motivation supplémentaire pour les joueurs et le club  », explique André Jamers, le coach des Sucriers, pour qui ce duel se jouera sur des détails. «  Même si on joue à domicile, c’est du 50/50. À ce stade de la compétition, il n’y a plus d’adversaire facile. En championnat, nous n’avons jamais réussi à prendre le dessus sur Hannut (4-4 et 1-1) cette saison. Ce que confirme Pierre Longueville, le mentor hannutois. «  On est content de jouer à l’extérieur car notre terrain est exécrable. La victoire va se jouer sur des détails et sur la motivation des joueurs. L’autre duel opposera Ivoz et Braives (dim. 15h).

    Un adversaire qui n’a jamais vraiment souri aux « Sang et Or » ces dernières années. «  C’est un peu notre bête noire, on n’arrive pas à les battre. Je dirais donc que c’est un bon tirage… pour Ivoz. explique Jean-Pol Noël. Même s’ils sont souvent sortis vainqueurs de leurs dernières confrontations, les Ivotois ne prendront pas ce match à la légère. «  Quand on analyse les statistiques de Braives à l’extérieur, on ne peut que se méfier  »termine Fabrice Piters, le T1 ivotois.

    Retrouvez l’intégralité de cet article dans La Meuse Huy-Waremme de ce samedi 3 mai.

    Source > Olivier Joie sur > http://www.sudinfo.be/997915 Photo > Y.A.