piste

  • HANNUT > LA PISTE INDOOR D’ATHLÉTISME, POUR L’AN PROCHAIN

     «  On touche enfin au but !  » Noël Legros, président du club d’athlétisme de Hannut, se réjouit. Le projet d’une piste d’athlétisme indoor, adossé aux vestiaires, pourrait très prochainement voir le jour.

    Et pour cause, Noël Legros confirme : « Le permis d’urbanisme a été accordé. Nous allons mettre le dossier sur le bureau de la ministre des sports à la Région ‘Infrastructures’. Nous saurons alors si les subsides sont accordés. »

    En 2012, nous vous faisions part d’un subside à hauteur de 75% pour cet investissement. Sauf qu’aujourd’hui, l’on parle plutôt d’un subside de 85% pour ce projet Commune-Province, s’élevant à pas moins d’un million et demi d’euros. «  Les 15% restant seront subsidiés à moitié par la Province et à moitié par la Commune. »

    Six ans. Voici le nombre d’années qu’il a fallu afin de mettre chacun des partenaires d’accord. « Il faut être patient », plaisante Noël Legros. «  Il a fallu du temps mais il ne fallait pas précipiter les choses afin de faire profiter le plus de monde possible, telle que la Fédération d’athlétisme. » Ce qui, selon le président, a fait retarder le dossier ? Un terrain appartenant au fond des bâtiments scolaires. «  Un bout de terrain près du départ du cross nous a finalement été mis à disposition. Aujourd’hui, tous les obstacles ont été passés et le dossier a l’air très bien ficelé et entre dans les conditions pour un subside. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts. »

    Et parmi les nombreux impatients, il y a notamment Arnaud Art (athlète hannutois champion de saut à la perche) qui, le lendemain de son record Belge en Allemagne, s’est réjoui pour la commune. « Il a dû partir à Bordeaux car il y avait là une piste indoor mais il tient le projet de Hannut à l’œil, c’est un des principaux intéressé. »

    Noël Legros se rend bien compte de la nécessité du projet. « Ce n’est pas possible de cesser les entraînements pendant 6 mois lors de la période hivernale, on arrive à rien dans ce cas-là. Ce bâtiment indoor est vraiment utile pour les épreuves techniques de l’athlétisme telles que la perche ou encore le lancer de poids. »

    Quelques précisions sont également à apporter sur la composition exacte de ce nouveau pôle. « Il fera … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi14/08/2017

    Sur cette même page, un autre article connexe > RÉACTION DU BOURGMESTRE > Près du hall omnisports ou du RAVeL …

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/113536

  • WASSEIGES INAUGURE SA PISTE DE BICROSS

    Ce lundi était inaugurée à Meeffe (Wasseiges) une piste de bicross, sport extrême cycliste.

    Vital Wouters, agent communal, est à l’initiative du projet. « C’était un 20480014_10214058220468232_6061029524839502929_n.jpgterrain totalement inoccupé. On a fait un brainstorming pour trouver une idée d’utilisation et c’est là qu’on a décidé de faire une piste de bicross. On voulait y faire quelque chose d’accessible à tous, à tout moment.

    C’est un lieu de loisirs où tous les jeunes peuvent venir. » Un lieu pour les jeunes mais également créé par les jeunes car il a vu le jour dans le cadre de l’opération « été solidaire » ; opération qui permet aux adolescents de réaliser des petits travaux au sein de leur commune et de vivre leur première expérience professionnelle. Cinq adolescents, dont un jeune bénévole, se sont investis dans la réalisation de ce projet aux côtés des ouvriers communaux. C’est le cas d’Eve Angeline Locher (16 ans), unique fille du groupe.

    « On a mis du temps pour le faire, ça fait plaisir de voir le résultat. On sait qu’on l’a fait nous-même, on a aussi été dans la peau des ouvriers communaux pendant plusieurs jours et on réalise que ce n’est pas un métier facile. Je garde vraiment un bon souvenir de cette expérience  », sourit la jeune fille en expliquant cette première expérience professionnelle.

    Le bourgmestre, Thomas Courtois, met l’accent sur l’objectif de la commune dans cette démarche.

    B9712817947Z.1_20170807172050_000+GIS9IJB5V.1-0.jpg

    On veut vraiment que les jeunes s’occupent, aient des activités. C’est un projet pour les jeunes, c’est donc … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/111413

    Source > MARIE LARDINOIS sur > http://huy-waremme.lameuse.be/111413

  • APRÈS LES PISTES CYCLABLES, LES PISTES POUR UTILISATEURS DE SMARTPHONES!

    867582574_B973570039Z_1_20140915142600_000_GFA34FQQ5_1-0.jpg

    Fini les collisions, le nez rivé sur son téléphone portable

    Marcher, un Smartphone en main, peut se révéler dangereux. Avec ces petits bijoux de technologie, on ne regarde plus où l’on va et on a vite fait de bousculer quelques piétons. Les Chinois ont trouvé la solution à ce problème : ils créent une piste réservée aux utilisateurs de Smartphones.

    Insolite mais vrai. Les utilisateurs de Smartphones, tellement obsédés par leur téléphone, ne regardent même plus où ils marchent. Du coup, les accidents sont vite arrivés. Pour des questions évidentes de sécurité, la ville de Chongqing a décidé de réserver une partie de sa voirie à ces accros du téléphone portable, d’après le site Engadget.

    20 Minuten rappelle qu’une expérience similaire a déjà eu lieu à Washington DC. Mais le concept n’avait pas connu le succès escompté. En effet, les utilisateurs, trop occupés à tapoter sur leur écran, ne remarquaient même pas la piste dédiée…

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1102791