physique

  • LIÈGE > DU 17 AU 20 SEPTEMBRE > 5ÈME ÉDITION DE L'EXPOSITION PAN'ART

    Le Département des Affaires Organise la 5ème édition de l’exposition Pan’Art  à Liège du 17 au 20 septembre à la Cité Miroir.

    Les personnes porteuses d'un handicap mental ou physique ont un potentiel que nous voulons mettre en avant !

    Remède à l'indifférence, Pan'Art c'est…L'art dans la différence.

    Comme chaque année, Pan'Art donnera « un coup de pied aux idées reçues ! ». Pour le grand public, c'est l'occasion de venir découvrir des créations artistiques réalisées par des personnes atteintes d'un handicap. Cette année, l'exposition s'installera une nouvelle fois à la Cité Miroir, au centre de Liège.

    Au travers de sculptures, de peintures, de suspensions 3D, de tissus pliés, de mosaïques et d'autres techniques encore, les œuvres présentées sont le reflet de l'imagination et des talents artistiques de ces adultes et enfants porteurs d'un handicap.

    Pouvoir s'exposer au regard du plus grand nombre dans un endroit prestigieux est une motivation et une fierté pour ces artistes, une véritable reconnaissance de leurs talents ! Venez nombreux le constater par vous-mêmes !

    Horaires: • Jeudi 17/09 de 10h à 18h • Vendredi 18/09 de 10h à 20h30 • Samedi 19/09 de 10h à 18h • Dimanche 20/09 de 10h à 14h.

    Extras: • Jeudi 17/09: Café-débat à la Brasserie "O Miroir" - En collaboration avec l'AWIPH. • Vendredi 18/09: 17h30 Inauguration, verre de l'amitié et découverte de l'expo - 18h30 Nouveau Spectacle "Les Percutants en concert" de l'Asbl Haut-Regard, accompagné de musiciens professionnels (sur réservation) - Nocturne jusque 20h30.

    Entrée GRATUITE & Accessible aux personnes à mobilité réduite

    Adresse: La Cité Miroir Place Xavier-Neujean, 22 à 4000 Liège - CEDS asbl • 04/237.27.72 ceds@provincedeliege.be

    Important : les œuvres et toutes les activités proposées sont accessibles au public gratuitement.

    En collaboration avec l'AWIPH

    Programme du 18/09

    › 17h30 : Inauguration, verre de l'amitié et découverte de l'expo

    › 18h30 : Nouveau Spectacle « Les Percutants en concert », de l'asbl Haut-Regard, accompagnés de musiciens professionnels (sur réservation).

    Nocturne jusque 20h30.

    Information(s) pratique(s)

    Horaire de l'exposition

    Renseignements > 04/237 27 72 – 79 > Cité Miroir - Place Xavier Neujean, 22 > 4000 Liège

  • FAIRE DE L’EXERCICE AU BUREAU : LES DIX CONSEILS

    Sportaubureau-300x200.jpg

    Rester assis de longues heures à son bureau n’est pas très sain pour la santé. Que peut-on faire pour compenser par des moyens simples cet excès de sédentarité ?

    Bien sûr, l’idéal consiste à pratiquer une activité physique en dehors des heures de travail.

    Une demi-heure par jour d’exercices – même modérés – s’avère déjà bénéfique. Mais il est possible aussi d’adopter une série de comportements qui, cumulés, permettront au corps de se remuer et à l’esprit de s’aérer. Le quotidien Le Parisien en a retenu dix, puisés sur le site américain WebMD.

    • Ajuster son écran. Idéalement, le centre doit se situer à hauteur du regard. Si nécessaire, l’écran sera surélevé afin de ne pas être contraint d’incliner la tête, ce qui peut à la longue causer des douleurs à la nuque et des maux de tête.

    • Prendre les escaliers. Au moins cinq ou six fois par jour et deux marches à la fois.

    • Se garer à bonne distance du lieu de travail, afin de rejoindre son bureau à pied. Si possible, le trajet depuis le domicile sera effectué en marchant ou à vélo. Pour ceux qui prennent le bus ou le tram, descendez un arrêt avant celui qui vous est habituel.

    • Se tenir droit. Le dos souffre beaucoup en cas de mauvaise position assise. Pour relaxer les muscles du dos, tendez les bras aussi fort que possible vers l’avant, en parallèle, puis tirez les pouces vers vous et rapprochez les mains l’une de l’autre, puis éloignez-les, rapprochez, éloignez et ainsi de suite.

    • Se lever à intervalles réguliers. Toutes les quarante-cinq minutes au moins, en marchant un peu et en s'aérant si vous le pouvez. Saisissez chaque occasion pour vous déplacer : parler à un collègue, répondre à un appel sur le GSM…

    • S’isoler. Si une salle de réunion est disponible, profitez-en pour vous détendre durant quelques minutes, les yeux fermés, en faisant le vide dans la tête. Effectuez ensuite des séries de pas rapides dans la pièce.

    • La chaise comme salle de gym. Placez les bras sur les accoudoirs, contractez les muscles du ventre et tentez de décoller du siège en vous aidant des bras. Essayez de maintenir la position une dizaine de secondes. Reposez-vous entre chaque essai et répétez cinq fois.

    • Muscler ses jambes. Assis, étendez une jambe et gardez la position pendant quelque secondes. Puis levez-la aussi haut que possible et maintenez durant deux secondes. Relâchez. Procédez avec l'autre jambe. A répéter une quinzaine de fois.

    • Les pompes. Cet excellent exercice peut être pratiqué à tout moment. Idem pour le fléchissement des jambes, dos collé au mur.

    • Travailler debout. Avec un peu d’imagination et d’organisation, vous trouverez certainement des tâches qui peuvent être effectuées debout.

    Source > http://www.passionsante.be

  • EXERCICE PHYSIQUE : AVANT LE PETIT DÉJEUNER, C’EST MIEUX

    PHOTO-~1.JPG

    La pratique d’une activité physique à jeun est plus avantageuse en termes de dépense énergétique.

    Cette observation est intéressante, mais n’enlève rien à deux autres considérations : 1°) la quantité d’exercices est plus importante que le moment où l’on pratique cette activité, et 2°) le petit déjeuner reste un repas fondamental, régime amaigrissant ou pas.

    Cette équipe de l’université de Glasgow (Ecosse) s’est donc penchée sur l’influence d’une séance d’exercices physiques sur le métabolisme des graisses et des glucides, ainsi que sur la dépense énergétique totale, selon qu’elle intervient avant ou après le petit déjeuner. Des volontaires masculins, âgés en moyenne de 28 ans et en surpoids, ont été invités à participer à une séance de marche sur tapis roulant, soit avant, soit après le repas du matin. Un troisième test a consisté à… ne rien faire du tout.

    Par analyse de sang, les chercheurs ont donc évalué trois paramètres : la dégradation des graisses, celle des glucides et la dépense énergétique totale. Premier point : il va sans dire que l’exercice, peu importe quand il intervient, est préférable à l’inactivité. Et donc, dans un second temps, les spécialistes ont déterminé que l’impact de l’activité à jeun était (légèrement) plus bénéfique. Un « plus », à consommation calorique égale par ailleurs, évidemment.

    Ces résultats ont été publiés dans le « British Journal of Nutrition ».

    Source > http://www.passionsante.be