pesticides

  • LA VILLE DE HANNUT EN ROUTE VERS LE “ZÉRO PESTICIDE”

    D’ici juin 2019, l’utilisation de pesticides dans les espaces publics sera strictement interdite, avec une période transitoire qui a débuté en juin 2014.

    Soucieuse de l’environnement et de la santé de ses citoyens, la commune de Hannut a décidé de ne pas attendre pour prendre ses dispositions en vue d’abandonner progressivement l’usage de ces pro­duits dangereux. Afin d’y parvenir dans les délais, une nouvelle approche en matière de gestion des espaces communaux va être envisagée.

    Cette démarche, appelée gestion différenciée (GD), consiste à entretenir chaque espace en tenant compte de ses caractéristiques. Qu’il s’agisse d’un bord de route, d’une place pavée, d’un pied d’arbre, d’une pelouse ou d’un caniveau, un objectif de gestion sera attribué en fonction de l’usage et des contraintes locales. La GD cherche donc à optimiser les pratiques de gestion à l’échelle d’une commune, pour réduire les pollutions liées aux interventions et laisser plus de place à la bio­diversité.

    La GD sera mise en place en plusieurs étapes, avec l’aide de l’asbl Pôle Wallon de Gestion Différenciée (Pôle GD). La première étape sera de former le per­sonnel communal à la GD, et en parallèle entamer une réflexion sur les pratiques de gestion actuelles, basée sur un inventaire des espaces publics.

    Ensuite, des méthodes de gestion alternatives seront testées.

     

    Ainsi, vous pourrez bientôt voir dans les espaces communaux du désherbage alternatif, des plantes couvre-sols, des prairies fleuries, des plantations de fleurs indigènes… Selon les résultats de ces tests, un plan de GD sera réalisé afin d’optimiser l’organisation de l’entretien des espaces et le res­pect de l’environnement à long terme.

    Dans le cadre de cette démarche, la collaboration des citoyens est importante. En effet, il revient à chaque citoyen d’entretenir son accotement ou son trottoir, en tenant compte que depuis juin 2014, l’utilisation d’herbicide est proscrite. Il est possible de désherber sans produit chimique, en versant de l’eau bouillante, en brossant régulièrement le trot­toir, ou encore en utilisant une rasette.

    En vous associant à cette nouvelle manière d’envisager la gestion des espaces verts, vous poserez un geste en faveur de notre environnement et des générations futures.

    Source > Hannut Actu N° 89 > Avril 2016 > Illustration partielle santecol

  • BON À SAVOIR > NOUVELLE LÉGISLATION « PESTICIDES » EN WALLONIE ! (AU 1ER JUIN)

    pesticide.jpg

    Pour répondre aux exigences européennes en matière de santé publique et de protection de l’environnement, notre commune en tant qu’utilisateur professionnel de produits phytopharmaceutiques (comme les herbicides)doit à partir du 1er juin 2014, s’inscrire dans un programme de réduction de ce type de produits jusqu’à ne plus en utiliser du tout pour le 31 mai 2019. Ce plan de réduction sera jalonné par une série d’interdictions à respecter dans le temps.

    Notre commune a donc cinq ans pour modifier la manière dont elle entretient l’espace public et ses espaces verts. Il ne sera pas possible d’atteindre ces objectifs sans modifier quelque peu les pratiques actuelles y compris celle des citoyens.

    Ce qui change dans votre commune !

    Dès le 1er juin de cette année, plus aucun trottoir ou allée publique bordés par un caniveau, un filet d’eau ou un cours d’eau ne pourront être pulvérisés avec des herbicides ou autres produits phytopharmaceutiques.

    Pour rappel, sur base du règlement général de police de notre commune, chaque propriétaire ou locataire doit tenir en état de propreté le trottoir ou l’accotement jouxtant la maison qu’il occupe ou la propriété dont il a la jouissance à un titre quelconque. Cette même personne est tenue d’enlever la végétation croissant sur les trottoirs ou accotements longeant sa demeure ou sa propriété et de veiller à ce qu’ils soient constamment praticables. Cela implique dès lors que vous devrez également, chers citoyens, respecter l’interdiction de l’utilisation d’herbicides imposée à la commune pour assurer l’entretien des portions de trottoirs qui vous concernent.

    Ce qui va changer pour vous en tant que citoyen !

    Un premier grand pas sera de respecter l’interdiction dès le 1er juin 2014 touchant les trottoirs de notre commune et l’entretien que vous y pratiquez. N’hésitez pas à contacter nos services pour leur demander conseil.

    Depuis le 1er septembre 2014, si votre allée de garage, par exemple, est reliée à une collecte des eaux de pluie, ou si elle est bordée par un ruisseau, la nouvelle législation vous interdit d’utiliser des produits phytopharmaceutiques pour la pulvériser.

    Ce qui va changer pour tous !

    Depuis le 1er septembre 2014, il s’agit de respecter des « zones tampons » sans pesticides. Cela signifie qu’une attention particulière sera à appliquer :

    -aux terrains bordés par des trottoirs qui sont pourvus d’un filet d’eau par exemple : on ne pourra pas pulvériser à moins d’un mètre de celui-ci ;

    -aux terrains bordés par un cours d’eau : on ne pourra pas pulvériser à moins de six mètres de celui-ci ;

    -à ces deux mêmes types de terrains (bordés par un trottoir avec filet d’eau, ou bordés par un cours d’eau) s’ils comportent une pente de plus de 10 % : on ne pourra pas pulvériser à moins d’un mètre du haut de la pente.

    Sur le territoire de notre commune, vous verrez également poindre certains changements reflétant la manière différente dont nous allons gérer notre territoire. Certains espaces conserveront leur aspect horticole mais d’autres permettront un plus grand développement de la nature tout en faisant toujours l’objet d’une gestion de la part de nos services. Les méthodes utilisées pour désherber vont changer elles aussi afin de respecter progressivement l’interdiction du recours aux produits qui nous est imposée pour 2019.

    Enfin, certaines modifications sur le terrain prendront du temps pour se mettre en place. Nous comptons dès lors sur votre patience et votre compréhension face à ces changements.

    Source > Ville de Hannut

  • BRAIVES VOUS LANCE UN DÉFI > ZÉRO PESTICIDE

    2024895602.jpg« Ces produits sont dangereux pour l’environnement mais aussi pour votre santé. »

    Certaines habitudes ont la peau dure. Comme se rendre au magasin de jardinage pour se procurer anti-limaces et herbicides pour se débarrasser des indésirables qui abîment nos parterres. Ou ne pas toujours respecter les consignes de sécurité des lesdits produits. La commune de Braives fait un geste envers l’environnement en s’engageant à réduire sa consommation de pesticides. Elle lance un appel à sa population.

    La commune de Braives compte 4.400 hectares, dont 3.300 ha de cultures et 250 ha de zones urbanisées. Alors, forcément, ce sont les agriculteurs qui utilisent le plus de pesticides (plus de 50%) mais les particuliers et les communes ne sont pas en reste avec 34,2 % ! Proportionnellement, la part des particuliers est plus élevée. «On cible souvent le fermier comme pollueur mais dans son tracteur, celui-ci gère mieux, parfois à la fraction près, sa consommation de pesticides. Car en utiliser beaucoup lui coûterait cher, sans compter tous les contrôles auquel il est soumis, commente le bourgmestre braivois Pol Guillaume. Alors que les particuliers auront plus tendance à verser plus de produits que nécessaire, pensant être quitte des mauvaises herbes ou des insectes nuisibles plus rapidement.».

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d'hier samedi.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Vendredi 11 Janvier 2013 à 19h20 AG

  • AGENDA > A REGARDER ABSOLUMENT !!! ON NOUS MENT DEPUIS DES DÉCENNIES....

    imagesCAL7RSVU.jpg"La Mort Est Dans Le Pré"

    Si vous avez la télévision, réservez la soirée de ce mardi 17/04 vers 23h sur "France 2" car il y aura un "avant" et un "après" le film "La mort est dans le pré" dont voici la bande annonce :

    http://www.youtube.com/watch?v=U3Ezfjz0xvA

    Tous ceux qui l'ont vu lors du congrès sur les pesticides qui s'est tenu récemment au Sénat disent que plus rien ne pourra être comme avant après sa diffusion.

    Faites circuler ce message le plus possible, principalement aux agriculteurs que vous avez dans votre entourage car ce sont eux les premières victimes des saloperies avec lesquelles ils travaillent. Ce ne sera pas facile pour eux d'accepter ce qui est dit et montré, mais cela leur sauvera peut-être la vie et celle de leur famille.

    A chacun d’en faire « sa religion » ……. > Bonne ou Mauvaise soirée !

  • COLLECTE DES PESTICIDES > 24 MARS 2012

    Campagne de collecte des pesticides au recyparc

    bandeau21.jpgUn nettoyage de « l’armoire phyto » s’impose avant de démarrer la nouvelle saison 2012 au jardin : produits périmés, produits non respectueux de l’environnement. Ceci afin que chaque jardinier amateur ne dispose que de produits adaptés à son utilisation et dont l’impact environnemental sera moindre.

    Pour bien recommencer votre année au jardin, n’oubliez pas d’aller apporter vos anciens produits phyto à votre recyparc le samedi 24 mars et recevez en échange un sac réutilisable, soulignant l’importance de votre geste pour l’environnement. Pour rappel, votre recyparc accepte vos produits phyto durant toute l’année.

    Pour plus d’informations :

    • Que faire des anciens pesticides et de leurs emballages ?
    • Service Environnement de la Ville de Hannut : 019/63.05.13

     Recyparc de Hannut : 019/51.44.58

    Que faire des anciens pesticides et de leurs emballages? > ICI.pdf