perte de poid

  • HANNUT > MOINS DE BONBONS : MANU DOUETTE RETROUVE LA LIGNE

    Le résultat n’est pas spectaculaire mais il n’a toutefois pas échappé aux regards avisés de ceux qui le connaissent bien.

    Manu Douette, le bourgmestre de Hannut, a retrouvé la ligne.

    C’était surtout flagrant ce samedi lors du lancement du chantier de la nouvelle crèche du CPAS, sur le site du home Loriers. Pour la circonstance, le bourgmestre avait opté pour un costume noir très seyant. Sa nouvelle silhouette était encore soulignée par l’écharpe mayorale qu’il avait ceinte autour des hanches.

    Manu.jpgCette perte de poids est-elle due au surmenage lié à ses nouvelles fonctions de bourgmestre en titre ? Ou tout simplement à un régime drastique qu’il s’est imposé ? Nous lui avons posé la question.

    « Ni l’un ni l’autre, mais c’est vrai que ces derniers mois, j’essaie de faire attention à ce que je mange et surtout à ne plus grignoter à toute heure du jour et de la nuit. Et depuis, je me sens moins fatigué et surtout mieux physiquement ».

    Il a fait une croix sur les bonbons et les chocolats, ses points faibles. À la trappe aussi : les sodas qu’il a remplacés par l’eau pétillante. « Je fais aussi attention à ne pas consommer trop d’alcool », ajoute-t-il. Ce qui n’est pas évident pour un personnage public sollicité en permanence pour d’innombrables sorties.

    Mais tous ses efforts sont payants : en quelques mois, il a déjà perdu 4 à 5 kilos. « Pour les prochaines vacances, j’aimerais bien arriver à 85 kilos. » C’est dix kilos de plus que lorsqu’il avait 21 ans et qu’il débutait en politique. « Mais c’est beaucoup mieux qu’il y a quelques années. Je suis déjà monté à 96 kilos pour 1m88,5», confie-t-il.

    Les mauvaises langues diront que l’homme soigne en réalité son look dans la perspective de la campagne électorale de 2018. Il s’en défend : « Alors là, pas du tout. Tout simplement, j’approche des 40 ans. Alors, je me suis dit que je n’avais pas envie d’arriver aux chiffres de fréquence d’une station-essence », se marre-t-il doucement. « Idéalement, je devrais aussi me remettre au sport. Mais là, j’ai plus de mal à l’appliquer » , confesse-t-il.

    Source > M-CL.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 08/11/2016

    La suite avec un autre article sur le Bal du Bourgmestre sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 08/11/2016 ou sur l’édition numérique