perte

  • MAUVAISE NOUVELLE SI VOUS ÊTES CLIENT PROXIMUS TV: VOUS ALLEZ PEUT-ÊTRE PERDRE QUATRE CHAÎNES DE TÉLÉVISION FIN SEPTEMBRE!

    C’est une bien mauvaise nouvelle pour les abonnés Proximus TV.

    En effet, l’opérateur historique a prévenu ses clients qu’il allait peut-être devoir retirer quatre chaînes de son offre.

    En effet, « CNN », « Cartoon Network », « Boomerang » et « TCM Cinéma », quatre chaînes très appréciées par les clients de l’opérateur, pourraient quitter l’offre de chaînes proposées, qu’elles soient comprises dans l’offre de base ou dans un pack, et ce à partir du 30 septembre prochain.

    En effet, l’opérateur est en négociations avec le groupe américain Turner pour renouveler le contrat les liant, mais visiblement elles sont mal embarquées, si bien que Proximus a fait cette annonce directement sur les dernières factures du groupe envoyées aux clients.

     « Nous négocions la prolongation de diffusion des chaînes Cartoon Network, Boomerang, CNN et TCM comprises soit dans l’offre de base soit dans nos bonus TV. Malgré nos efforts, il se peut que nous ne puissions plus diffuser ces chaînes à partir du 30/09/17. Dans ce cas, nous vous tiendrions au courant via le canal 999 de Proximus TV. »

    Une mauvaise nouvelle donc pour les abonnés, qui ont déjà perdu la chaîne française d’infos en continu « BFM TV » il y a quelques mois.

    Rédaction en ligne > http://www.sudinfo.be/1910124 Illustration © news

  • INFO UTILE > COMMENT BLOQUER VOTRE PORTABLE EN CAS DE PERTE OU DE VOL ….

    url_10.jpg

     

     

     

    On peut se demander pourquoi les marchands de téléphones ne la transmettent pas aux utilisateurs !

    Avant de se le faire voler, tapez ceci sur votre téléphone :

    • Étoile    *
    • Dièse    #
    • Zéro      0
    • Six          6
    • Dièse    #

    ET … Vous obtenez le numéro de série de votre téléphone portable, il s'affiche immédiatement sur votre écran.

    Ce code est unique !!!

     Inscrivez-le et conservez-le précieusement.

    Si jamais on vole votre téléphone, appelez votre opérateur et donnez-lui ce code.

    Votre téléphone pourra alors être complètement bloqué, même si le voleur change la carte SIM.

    Vous ne récupérerez probablement pas votre téléphone, mais vous êtes néanmoins assuré que le voleur ne pourra en aucun cas s'en servir... et vous n'aurez pas de facture mirobolante à payer !

    - Si cette info s'étend à tout le monde, les voleurs de téléphones portables n'auront plus qu'à se recycler, car le vol deviendra inutile...

    -Alors... n'oubliez pas de noter votre numéro et de faire passer le message

    Sites de références : > http://www.imei.fr/ et http://www.linternaute.com/hightech/mobiles/telephones-mobiles/trucs-et-...

    Source > DUdu D. > Illustration > Mobistar

  • CES 30 DERNIÈRES ANNÉES, LA BELGIQUE A PERDU 43 FERMES CHAQUE SEMAINE

    1320787.jpg

    Ce vendredi 17 avril était la "journée mondiale des luttes paysannes".

    Depuis 1985, la Belgique a perdu en moyenne 43 fermes chaque semaine.

    Comment, dès lors, préserver l'agriculture locale pour garder le contrôle sur notre alimentation ?

    En 30 ans, la Belgique a perdu 63% de ses fermes, principalement celles d'une superficie de moins de 5 hectares, la superficie moyenne par ferme a plus que doublé. Ces petites exploitations qui disparaissent sont justement celles qui se destinent à une consommation locale. Corentin Dayez, le porte-parole du Réseau de Soutien à l'Agriculture paysanne, une structure informelle réunissant diverses ONG et syndicats agricoles, tire un sombre constat de l'activité agricole en Belgique: "

    La taille des exploitations s'est agrandie, mais pour mieux s'intégrer dans des systèmes de production à la logique industrielle et exportatrice. Résultat : nous devenons de plus en plus dépendants d'une production à grande échelle non européenne. " Face à ce constat alarmant, le réseau plaide pour une agriculture paysanne garantissant une alimentation de qualité et allant à l'encontre du "modèle productiviste" … Lire la suite ici ...

    Source > Caroline Lallemand sur > www.levif

  • 41 % DES BELGES ONT PEUR DE PERDRE LEUR TRAVAIL

    inquietude.jpg

    Le taux de chômage dans l’Union européenne est aujourd’hui de 10,9%.

    Le climat économique inquiète le salarié Belge, qui craint plus que jamais de perdre son emploi. Pas facile d'évoluer professionnellement avec une telle épée de Damoclès au-dessus de la tête...

    Ce sont les résultats du baromètre Edenred-Ipsos 2013 sur le bien-être et la motivation des salariés européens. Menée dans 6 pays européens (Belgique, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Espagne) sur 7 200 travailleurs, cette enquête pointe principalement l’inquiétude généralisée des européens de perdre leur emploi.

    Préoccupation première: la sécurité d'emploi

    Pas moins de 41% des Belges sont inquiets de perdre leur emploi, ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à 2008. Les Belges sont plus inquiets que les Français (33%), mais moins que les Allemands (44%), les Italiens (50%) et surtout les Espagnols (59%).

    Mais globalement, le Belge reste plus optimiste que la moyenne des salariés européens. En cas de perte d'emploi, près de 48% des salariés belges pensent qu'il sera difficile aujourd’hui de retrouver rapidement un emploi comparable. Un pourcentage optimiste comparé aux autres : 53% des salariés allemands pensent que retrouver un autre emploi sera difficile, tout comme 58% des français, 56% des britanniques, 69% des espagnols et 70% des italiens. 

    Fidélité par défaut

    En réaction à ses inquiétudes, le Belge nourrit une "fidélité par défaut" à son entreprise puisqu'il associe la mobilité à une prise de risque. 66% des salariés belges déclarent en effet ne pas vouloir quitter leur entreprise. Le Belge a également tendance à s’attacher de façon plus "affective" à son travail. 75% des Belges se déclarent en effet satisfaits de leur situation professionnelle.

    Quant à la motivation au travail, elle reste très stable chez les Belges, surtout comparée au reste de l’Europe. Mais 29% des Belges considèrent malgré tout consacrer trop de temps à leur travail.

    Source: Edenred Via > http://www.references.be