pendant

  • 5 RAISONS D'ARRETER DE SURFER SUR FACEBOOK AU TRAVAIL

    fb_1.jpg

    C'est plus fort que vous: même au travail, vous surfez régulièrement sur Facebook.

    Combien de fois par jour ? Pour quelles raisons ? Vous vous ennuyez, vous êtes démotivé, vous avez du temps à perdre ? Avez-vous déjà pensé à arrêter Facebook?

    Histoire de nourrir votre réflexion, voici quelques anecdotes à propos de l'utilisation du célèbre réseau social… Voici 5 bonnes raisons d'arrêter de checker Facebook au travail!

    1. Parce que Facebook est addictif

    Quel est le premier moment de la journée où vous vous rendez sur Facebook ? Avant même de checker vos e-mails? D’après les chercheurs de l’université de Gothenburg en Suède, aller sur Facebook est la première chose que font 70 % des gens en allumant leur ordinateur. Ils affirment également qu’un tel comportement peut être assimilé à une addiction.

    Cette étude précise par ailleurs que les femmes sont plus actives sur Facebook que les hommes : elles y passent en moyenne 81 minutes par jour contre 64 minutes pour les hommes. A noter aussi que les groupes sociaux défavorisés utilisent davantage Facebook que les personnes plus éduquées et plus riches.

    2. Parce que Facebook est déprimant

    Vous sentez-vous parfois triste après avoir regardé les photos de vacances d’une connaissance ? Les chercheurs de l’université de Darmstadt, en Allemagne, ont prouvé qu’être exposé au bonheur des autres sur Facebook rendait jaloux, malheureux et isolé.

    D’après l’étude, après avoir surfé sur Facebook, une personne sur trois se sent plus déprimée et moins satisfaite de sa vie. Les gens qui regardent le réseau sans y contribuer sont les plus affectés.

    Les photos de vacances seraient l'élément qui suscite le plus de ressentiment. Viennent ensuite les interactions sociales, où les gens comparent entre eux  le nombre de 'likes' et de commentaires qu’ils ont obtenu.

    3. Parce que Facebook donne faim

    Si vous avez des problèmes de poids ou que vous avez tendance à grignoter à votre bureau, mieux vaudrait abandonner Facebook. Une étude menée par Andrew Stephen de l’université de Pittsburgh et Keith Wilcox de l’université de Columbia a en effet prouvé que les personnes qui utilisaient Facebook pour interagir avec leurs amis proches et leur famille voyaient leur amour-propre renforcé.

    Malheureusement, ce bienfait est accompagné d’une perte de contrôle de soi qui rend les gens "plus enclins à choisir de manger de la nourriture moins saine, comparé à ceux qui ne surfent pas sur Facebook."

    4. Parce que Facebook vous espionne

    Le meilleur argument pour vous débarrasser de Facebook (et peut-être même de tous vos profils sur les réseaux sociaux)? Le respect de la vie privée.

    L’entreprise de systèmes de défense électronique Raytheon a lancé un système appelé Rapid Information Overlay Technology (Riot) qui extrait de Facebook  des choses comme les 'check-in' (géo localisation) et les données de latitude longitude automatiquement comprises dans les photos prises avec certains smartphones. Le système peut déterminer où vous allez, à quoi vous ressemblez, les choses et les personnes auxquelles vous êtes associé et même prédire les comportements futurs.

    Raytheon assure n’avoir vendu ce logiciel à aucun client, mais avoue quand même avoir partagé cette technologie avec le gouvernement américain.

    5. Parce que Facebook vous fait procrastiner

    On ne va rien vous apprendre: c’est toujours lorsque vous avez un gros dossier à remettre que vous êtes le plus susceptible de perdre votre temps sur les réseaux sociaux, juste pour retarder le moment où vous devrez vous mettre au boulot.

    Tenez-vous à l’écart de Facebook pour rester productif!

    Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • NOUVEAU JOB ? > 9 CHOSES A FAIRE PENDANT VOTRE PREMIERE SEMAINE

    job.jpg

    Un nouveau job peut être aussi réjouissant que stressant.

    On pénètre dans un nouvel environnement, on rencontre de nouveaux collègues, on se familiarise avec de nouvelles règles internes et, bien sûr, on doit apprendre des nouvelles tâches.

    Il n’est pas toujours facile de s’adapter et de savoir comment se positionner dans l’entreprise. Or, ce sont précisément ces premiers instants qui seront déterminants pour la suite de votre parcours au sein de votre nouvelle boîte. Comme l’avance Amanda Augustine, coacheuse spécialisée en la matière, « les trois premiers mois de n’importe quel job sont une sorte de prolongation du processus de sélection. Vous devez être dans le coup dès le premier jour. » 

    Après plus d’une décennie d’expérience, Amande Augustine fait le point sur ce que les meilleur(e)s candidat(e)s font lors de leur première semaine dans une nouvelle entreprise :

    1. Ne ratez pas une occasion de vous présenter

    N’attendez pas que l’on vienne vers vous, présentez-vous spontanément aux gens. Saluez vos collègues dans l’ascenseur, dans la cuisine et dans les couloirs. Commencez par le groupe le plus proche de vous, par les gens avec qui vous travaillez directement. Il sera également dans leur intérêt de vous intégrer rapidement. Car une bonne ambiance aura des effets positifs sur votre travail, ce qui aura évidemment un impact sur le leur également.

    2. Nouez des liens avec un ancien

    Essayez de savoir qui est qui et qui travaille dans la boîte depuis longtemps. Trouvez le vieux de la vieille, qui vous indiquera que faire et quoi éviter et qui vous montrera le chemin dans l’entreprise. Les entreprises ont leur langage propre et leurs private jokes. Cherchez la personne qui vous aidera à décoder les acronymes et les politiques de l’entreprise. Par ailleurs, vous aurez besoin d’une personne de référence à laquelle vous pourrez demander des choses un peu plus futiles. Votre boss n’appréciera pas forcément que vous lui fassiez perdre son temps pour savoir où se trouvent les crayons ou les capsules à café.  

    3. Entrez dans les objectifs de votre boss et de vos employé(e)s

    Imposez-vous sur le calendrier de votre boss. Lors de votre première réunion, tâchez de déterminer ce que votre patron attend de vous dans la semaine, le mois, le trimestre. Si vous êtes manager, sachez motiver votre équipe en lui posant des objectifs clairs. Le style de votre première réunion sera déterminant pour la suite.

    4. Décryptez la « politique café » de la boite

    Il est toujours bon de repérer la machine à café. Il est également important de décrypter les règles tacites de la boîte, qui provoqueront l’ire générale en cas de non respect. Qui fait la vaisselle ? Quelles étagères sont communes ? Il peut y avoir plusieurs frigos dans la cuisine. Sachez lequel vous pouvez utiliser, sous peine de vous attirer les foudres des autres utilisateurs. Soyez une éponge et observez la façon dont les autres procèdent. Il n’y a pas de mal à demander comment utiliser la machine à café.

    5. Commencez à prouver que vous n’avez pas menti sur la marchandise

    Mettez-vous un point d’honneur à mettre tout en œuvre pour montrer à votre employeur que vous n’avez pas menti sur la marchandise lors de l’entretien d’embauche. Si vous avez dit que vous étiez un(e) geek des réseaux sociaux ou que vous adoriez jongler avec les chiffres, commencez tout de suite à relooker les comptes sociaux ou à mettre de l’ordre dans les chiffres de la boîte. Et constituez un dossier dans lequel vous reprendrez vos réalisations, vos plus grandes contributions et vos rapports positifs. Vous aurez ainsi à tout moment sous la main de quoi argumenter vos bilans de performance et négocier une éventuelle augmentation de salaire.

    6. Soyez organisé(e) et prenez de bonnes habitudes

    Vous aurez à enregistrer des tas de nouvelles infos. Il sera dès lors crucial de vous organiser et de prendre de bonnes habitudes, qui vous rendront la vie plus facile. C’est aussi le moment de renoncer à vos mauvaises habitudes. C’est une occasion unique de relever tous les défis que vous n’avez pas pu surmonter dans le passé. Si vous aviez du mal à gérer votre temps, par exemple, profitez de cette première semaine au sein de votre nouvelle entreprise pour déterminer comment vous allez vous organiser chaque jour et commencez à mettre vos prescriptions en pratique.

    7. Consolidez vos nouvelles relations sur les réseaux sociaux

    Lorsque vous êtes officiellement engagé(e), il est important de mettre à jour votre titre sur vos comptes sociaux et de commencer à suivre votre nouvelle entreprise et vos collègues. Lorsque vous rencontrez de nouveaux collègues, consolidez vos relations en les trouvant sur Twitter ou sur LinkedIn. Identifiez également le réseau le plus pertinent. Par exemple, Facebook est généralement considéré comme un réseau « personnel ». Sachez dès lors l’utiliser avec discrétion.

    8. Renouez des liens avec d’anciens collègues

    Cela peut paraître paradoxal, mais la première semaine d’un nouveau boulot est le moment idéal pour renouer des liens avec des collègues d’anciens jobs. Retrouvez-les sur LinkedIn par exemple, et demandez-leur de vous soutenir. Le meilleur moment pour obtenir des références est précisément lorsque vous ne cherchez pas un nouvel emploi.

    9. Explorez le quartier

    Apprenez à connaître les environs. Savez-vous où se trouve le resto le plus proche ? Savez-vous où vous pouvez chercher un sandwich, emmener les gens pour un café ou pour un bon repas d’affaires ?  Être au courant de ce genre de choses est très important : cela vous évitera de passer pour le/la petit(e) nouveau (/elle) et vous permettra également à participer aux conversations entre collègues.

    Source: Business Insider via > http://www.references.be