payé

  • QUELS DIPLOMES PAIENT LE MOINS BIEN ?

    Diplome_V3_shutterstock_172077230%20copy.jpg

    Qui veut s’assurer un brillant avenir et un salaire confortable a tout intérêt à obtenir un beau diplôme.

    Notre grande Enquête des salaires 2014, en collaboration avec la KU Leuven, montre que certaines qualifications paient mieux que d'autres.

    graph4_2.jpg

     

    Le tableau ( Cliquer dessus pour l’agrandir) ci-dessus présente les salaires moyens de départ des participants à l’enquête qui détiennent un « diplôme de fin d’études » dans l’orientation citée (donc, pour les formations de master, à l’exclusion des bacheliers préparatoires). Par ailleurs, la sélection a été limitée aux participants qui ne détiennent qu’un seul diplôme de base, et ce, afin d’établir plus clairement une corrélation entre l’orientation de fin d’études et le salaire de départ.

    Tout en bas de la liste, on trouve les métiers de l'art (théâtre, musique, désign, arts plastiques) et le tourisme et loisirs, suivis par les architextes d'intérieur et les médias et la publicité.

    Les bacheliers professionnels (ESTC) se situent généralement dans le bas du classement, à l’exception de deux diplômes plus techniques (construction, sciences industrielles) que l’on retrouve au milieu du peloton. 

    Source: Enquête des salaires 2014 > Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > LES 10 DIPLÔMES LES MOINS BIEN PAYÉS DE 2012

    architectuur_0.jpg

    Tous les diplômes ne paient pas de la même manière.

    Alors que les pharmaciens, les ingénieurs industriels et les docteurs s’assurent le meilleur salaire de départ, les dix diplômes que voici sont les petits derniers du marché du travail.

    Les bacheliers en architecture sont les moins bien lotis. Ils doivent se débrouiller avec un salaire de départ de 1.842 euros brut : c’est encore 3% de moins que leur salaire moyen de départ de 2010. Le salaire est tout autre pour leurs collègues qui ont fait un master en architecture, qui gagnent, eux, plus de 2.850 euros brut.

    Les instituteurs (de maternelle et de primaire) gagnent également moins qu’en 2010 : en moyenne 1,7% en moins.

    Les maîtres en arts se sont eux un peu améliorés depuis 2010, quand ils étaient les diplômés les moins bien payés. Ils se retrouvent aujourd’hui à la quatrième place, et gagnent 9,4% de plus qu’il y a deux ans.

    Deux diplômes ont quitté le top 10 : le diplôme de management d’entreprise, qui rapportait 1.922 euros bruts en 2010, et qui rapporte aujourd’hui 2.043 euros bruts. Le diplôme socio-agogique quitte aussi le classement de 2012, car il rapporte aujourd’hui un salaire moyen de 2.077 euros brut.

    Le classement

    Projet2.jpg

    Lire aussi

     

    Source > Enquête des salaires Références/Vacture/KU Leuven ; éditions 2012, 2010 et 2008 > Via http://www.references.be

     

     

  • INFO BOULOT > 9 METIERS SALES, MAIS BIEN PAYES

    vuil_100103612.jpg

    “C’est un sale métier, mais il faut bien que quelqu’un le fasse.” Certains jobs sont vraiment dégoûtants, et celui qui les choisit ne doit pas avoir peur de se salir les mains. Heureusement, beaucoup de ces jobs sont plutôt bien payés…

     1. Médecin légiste

     Un pathologiste clinique ou médecin légiste est un docteur spécialisé dans la découverte des causes de la mort d’un corps. Il est souvent intégré à une enquête légale.

    En Wallonie, un médecin légiste peut compter sur un salaire annuel brut moyen de 188.350 euros, ce qui revient à 15.695 euros brut par mois.

     2. Médecin urgentiste

     Les docteurs du département des urgences d’un hôpital sont confrontés à beaucoup de situations sanglantes. Leur responsabilité est énorme, et leur sang-froid est souvent gage de vie ou de mort.

    Les médecins urgentistes de Wallonie bénéficient d’un salaire annuel brut moyen de 125.069 euros, c’est-à-dire 10.422 euros mensuels.

     3.  Prosecteur

     Un prosecteur (littéralement: un découpeur) est quelqu’un qui dissèque des corps d’humains ou d’animaux. A l’université, il assiste les professeurs dans la préparation des dissections destinées aux leçons d’anatomie. Un prosecteur examine les cadavres apportés, les embaume et le cas échéant les recoud. Etonnamment, aucune expérience médicale ni aucun diplôme n’est requis pour ce job.

     Le salaire mensuel peut s’élever à 3.400 euros bruts.

     4. Entrepreneur des pompes funèbres

     En cas de décès dans la famille, nous nous tournons tous vers un entrepreneur de pompe funèbres. Ceux-ci offrent une pléiade de services allant des tâches administratives comme la déclaration de décès aux tâches physiques comme la levée du corps.

    Le travail est mentalement et physiquement exigeant, nécessite beaucoup d’empathie et les heures de travail sont très irrégulières. Pourtant, un entrepreneur de pompes funèbres aura toujours des clients.

     5. Nettoyeur de scène de crime

     Les services de police, les entrepreneurs de pompes funèbres et les particuliers peuvent avoir recours à un nettoyeur de scène de crime pour faire disparaître les traces d’une mort violente. Ces nettoyeurs spécialisés font disparaître de la scène de crime toutes les traces de sang et les morceaux de chair humaine. Si nécessaire, ils neutralisent aussi les odeurs.

     En Belgique, quelques entrepreneurs indépendants sont actifs dans ce marché de niche.

     6. Hygiéniste dentaire

     Trifouiller toute la journée dans la bouche des patients pour soigner des dents pourries et des gencives enflammées, il faut le vouloir. Pourtant, hygiéniste dentaire est un job qui connaît un succès grandissant. Cette fonction peut s’exercer dans un hôpital, en collaboration avec un dentiste ou à son propre compte. Elle peut rapporter de 1.950 à 3.100 euros bruts par mois.

     7. Plombier

     Une toilette qui déborde ? Un évier bouché ? Dans ces cas-là, le plombier est un vrai sauveur. A côté d'un peu de sale boulot, ce job offre aussi la satisfaction du travail bien fait, quand les installations recommencent à fonctionner. Et si vous avez déjà appelé un plombier, vous savez que ces indépendants sont souvent très occupés...

     8. Employé d’une entreprise de fosse septique

     Ce qu’on trouve dans une fosse septique n’a pas le parfum le plus agréable. Pourtant, de tous temps, quelqu’un a dû se charger de vider et nettoyer ces fosses. Les services de nettoyage de fosse septique s’occupent en plus souvent de débouchage et de neutralisation des odeurs.

     9. Eboueur

     "Courir derrière le camion à ordures", c' est pour peu de gens un job de rêve. Mais pour une fonction sans exigence de diplôme, le salaire est plutôt élevé : 2.311 euros brut par mois en moyenne. De plus, il s’accompagne dans la plupart des cas d’avantages extra-légaux intéressants comme des chèques-repas et une assurance hospitalisation.

     Lire aussi

     

    Source > http://www.references.be

  • RECORD DE BELGES AYANT UN ARRIÉRÉ DE PAIEMENT

    Nombre record de Belges ayant un arriéré de paiement de crédit

    94000005_ID7453384_0-credits_175944_H3PZAQ_0.JPGLe nombre de Belges ayant un arriéré de paiement pour au moins un crédit était de 319.517 en février. Il s’agit d’un (triste) record, selon les données de la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque Nationale.

    Entre février 2011 et février 2012, la centrale a toutefois enregistré une hausse de 33,4% des crédits.

    Le montant total des contrats défaillants atteignait 2,58 milliards d’euros en février, soit une hausse de 5,2% par rapport à février 2011.

    En février, 319.517 personnes avaient au moins un crédit défaillant non régularisé, soit 2,7% de plus qu’en février 2011. Le pourcentage d’emprunteurs défaillants est de 5,2%.

    Actuellement, 11.351.648 contrats (8,6 millions de crédits à la consommation et 2,7 millions de crédits hypothécaires) sont enregistrés en Belgique. Par rapport à février 2011, la hausse est de 33,4%.

    En février, 6.197.829 personnes avaient un crédit en Belgique.

    Source > Sudpresse > Publié le Mardi 6 Mars 2012 à 18h01 > Photo W. Leclercq