pas d'accord

  • HANNUT > L’ÉCHEVIN J-C JADOT SE DÉSOLIDARISE DU COLLÈGE

    « Du temps de Hervé Jamar, cela ne se serait jamais passé », glissent les conseillers de l’opposition

    Jeudi soir, l’échevin MR des travaux, Jean-Claude Jadot, s’est désolidarisé du Collège en refusant de voter le contrat de rivière Meuse Aval.

    L’échevin Pascal Deprez s’est abstenu. L’opposition y voit une faille dans la majorité MR-PS. Le bourgmestre Manu Douette dément et défend la liberté de parole de chacun.  

    Les conseillers étaient invités à approuver le programme d’actions 2017-2019 du contrat de rivière Meuse Aval. Dont le but, rappelons-le, est de protéger les cours d’eau et ses affluents. Tous les deux ans, il est revu et soumis aux communes pour approbation.

    L’échevin des travaux MR, Jean--Claude Jadot, a refusé de le voter. S’exprimant à titre personnel, il s’en est expliqué. « Il y a trois semaines, devant le Conseil provincial, j’ai dénoncé la multitude de contrôles chez les agriculteurs. Ces contrôles génèrent une demi à une journée de travail administratif par semaine. Alors quand j’ai vu qu’un chapitre du contrat était dédicacé aux agriculteurs, je me suis dit STOP, c’est trop facile de … (L’article complet dans LA MEUSE H/W de ce 23/04)

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET dans LA MEUSE H/W de ce 23/04/2016

  • 140 TONNES D'ÉOLIENNES EFFRAYENT LES RIVERAINS D'HANNUT: "ON NE COMPREND PAS"

    ob_918baa_olienne2.jpg

    L’inquiétude s’est installée chez plusieurs riverains de la région de Hannut.

    Un nouveau parc éolien doit être installé en Flandre le long de l’autoroute E40 et, les camions chargés d’acheminer les éoliennes sur place passeront par la Wallonie. "On ne comprend pas pourquoi ils doivent passer par nos villages", témoigne Anne De Spirlet, une riveraine.

    La prochaine installation d’un parc éolien en Flandre le long de l’autoroute E40 créé un malaise et un sentiment d’inquiétude chez des riverains du village dans la région de Hannut. D’ici quelques jours, une septantaine de camions va traverser le village de Cas-Avernas (600 habitants), soit un charroi de 140 tonnes.

    En pleine nuit et durant près d’ … Lire la suite ici ...

    Voir la vidéo sur le sujet du Journal télévisé de RTL > ICI

    Voir article ci-après pour la suite

    Source > http://www.rtl.be Photo > Neufchateau.blogs.sudinfo.be