parlement wallon

  • ACTION DE SENSIBILISATION AU DON D'ORGANES > COMMUNIQUE DE PRESSE :

    az.jpg

    Au mois de juin dernier, le Parlement wallon adoptait une proposition de résolution à l'initiative de Hervé Jamar invitant les communes wallonnes à sensibiliser les électeurs au don d'organes dans les bureaux de votes le 14 octobre 2012.

    154931_315355808573636_1334328890_n.jpgA Hannut, l'opération a eu un réel succès puisqu'elle a amené 103 inscrits en plus. Mais qu'en est-il des autres communes et de la pérennité de cette action ?

    La demande d'organes est plus importante que l'offre et si la loi du 13 juin 1986 autorise le prélèvement d'organes chez tout citoyen domicilié en Belgique qui ne s'y serait pas opposé, dans la pratique, les familles peuvent refuser le don d'un proche décédé subitement. Une décision difficile à prendre en l'absence d'opinion exprimée par le donneur présumé. D'où l'importance d'accepter le don d'organes de son vivant.

    A un peu plus d'un an des élections régionales et fédérales, Hervé Jamar a interrogé le Ministre Furlan quant au bilan de cette première sensibilisation et à la possibilité de la renouveler lors de ce nouveau scrutin.

    En ce qui concerne le bilan de cette première opération, « l'administration ne dispose pas encore de données suffisamment précises quant au suivi des actions menées sur le terrain local » répond Paul Furlan. « Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que ces données seront disponibles ».

    Quant à la pérennité de l'action, le Ministre s'est montré très positif « ... moyennant l'assentiment des autorités fédérales, je suis très favorable à la pérennisation de cette action de sensibilisation lors de chaque scrutin ».

    Hervé Jamar ne manquera pas réinterroger le Ministre d'ici quelques mois afin de concrétiser cette nouvelle proposition pour le scrutin 2014.

    Source > Emilie Massi - Collaboratrice du Député-Bourgmestre Hervé Jamar