oeufs

  • LE HANNUTOIS FORCÉ DE JETER 1,8 MILLION D'ŒUFS (VIDÉO)

    L’exploitation de Norbert Vromant, à Hannut, est toujours bloquée par l’Afsca.

    Même si une lueur d’espoir pointe à l’horizon, les œufs continuent de s’entasser chez lui. À raison de 55.000 par jour, la production est envahissante. Ce jeudi, il était occupé à balancer dans une benne des milliers d’œufs. Au total, il doit jeter 1.840.000 œufs !

     « Travailler pour détruire, c’est dur », souffle Norbert Vromant en balançant une cagette d’œufs tout droits sortis du poulailler dans une benne. « Que doit-on penser de notre métier ? C’est un vrai gâchis. »

    Depuis le 26 juillet et le début de la crise du fipronil, l’exploitation du Hannutois est toujours bloquée par l’Afsca (La Meuse du 18 août). Durant des jours, les palettes d’œufs sont restées entassées chez lui, dans les hangars et la cour de l’exploitation. À présent, il les détruit sur place. Avec deux de ses ouvriers, il balance des milliers d’œufs dans la benne d’un bulldozer.

    L’omelette géante pleine de coquilles est ensuite déversée dans un camion pour être évacuée.

    Au total, Nobert Vromant devra jeter 1.840.000 œufs. Il espère que les plus récents pourront être épargnés : si les dernières analyses réalisées par l’Afsca sont positives, il pourra les commercialiser.

     « J’espère que ce sera le cas, mais je n’ose pas encore vraiment y croire », glisse-t-il.

    Contrairement d’autres aviculteurs, Norbert a décidé de garder ses poules.

     « Elles sont … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/117458

    Voir la VIDEO en ligne > ICI

    Source > Rédaction en ligne libre avec un article succin > http://www.lameuse.be/1918098

    L’article complet pour les abonnés > http://huy-waremme.lameuse.be

    Sur ce blog > Notre article précédent du 18/08 > THISNES > LE HANNUTOIS DOIT DÉTRUIRE 60 TONNES D’ŒUFS > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/08/18

  • THISNES > LE HANNUTOIS DOIT DÉTRUIRE 60 TONNES D’ŒUFS

    « Si on n’a pas d’aide, on fermera boutique »

    Norbert Vromant, un éleveur de poules pondeuses de Thisnes (Hannut) est touché de plein fouet par la crise du fipronil. Il fait partie des trois exploitations wallonnes toujours bloquées par l’Afsca.

    Les œufs qui doivent être détruits s’entassent chez lui. Depuis le 26 juillet, il évalue ses pertes quotidiennes à 8.000 euros par jour. « Si on n’a pas d’aide, on fermera boutique, comme tout le monde. »  

     « C’est difficile pour le moment, confesse Norbert Vromant. On tente de tenir le cap, d’aller de l’avant, mais on ne voit pas vraiment le bout du tunnel. Une chose est sûre, si on n’a pas d’aide, on fermera boutique, comme tout le monde. Nous avions quelques liquidités, mais après près de 20 jours de crise, elles sont évaporées. Chaque jour, notre perte financière tourne autour des 8.000 euros. »

    En 2004, Norbert Vromant a construit un vaste poulailler à Thisnes pour diversifier ses activités. « Actuellement, il reste 60.000 poules à l’intérieur »explique-t-il. Elles auraient pu être encore plus nombreuses : « Début juillet, nous avons subi une longue coupure d’électricité due à un problème sur le réseau Resa et 25.000 poules sont mortes. »

    Après cette première tuile, une nouvelle catastrophe s’est abattue sur l’exploitation hannutoise. Le 26 juillet, Norbert Vromant a appris que ses œufs étaient contaminés au fipronil. L’agriculteur est donc contraint de détruire toute sa production : « 30 tonnes d’œufs sont déjà parties à la destruction. Et j’ai encore 30 autres tonnes stockées chez moi qui doivent disparaître. Des milliers d’œufs s’entassent dans mes hangars ». Chaque jour, ils sont plus nombreux : les 60.000 poules pondent environ 54.000 oeufs par jour.

    Aux frais de destruction d’œufs et d’analyses, il faut également ajouter le coût de la nourriture destinée aux poules, soit pour 60.000 volailles, environ sept tonnes d’aliment par jour.

    Jusqu’à quand le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    Source > AURÉLIE BOUCHAT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 18/08/2017

    Un article succin en ligne libre > http://www.sudinfo.be/1911891

    Le dossier & texte complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/114905

  • OEUFS CONTAMINÉS AU FIPRONIL: "PAS DE DANGER POUR LA SANTÉ PUBLIQUE", AU VU DES PREMIERS RÉSULTATS (7 Août 2017 à 17h58)

     «Un certain nombre d’entreprises ont été bloquées à titre de précaution, et des échantillons ont été prélevés.

    Jusqu’à ce jour (lundi), aucun de ces échantillons analysés n’indique un danger pour la santé publique», a indiqué l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) lundi dans un communiqué, présentant pour la première fois des résultats des analyses sur la contamination au fipronil en Belgique.

    «Une teneur faible en fipronil a été mise en évidence dans 21 entreprises (dont 20 de poules pondeuses). Parmi les résultats non conformes, la teneur maximale mise en évidence jusqu’à aujourd’hui est de 0,096 mg/kg. Cela signifie que la teneur est de très loin inférieure à la valeur limite de 0,72 mg/kg. Cette limite a été confirmée par la Commission européenne. Vingt-six élevages de poules pondeuses ont déjà pu être libérés étant donné la mise en évidence de l’absence de contamination. Il reste deux entreprises de poules pondeuses pour lesquelles tous les résultats d’analyses ne sont pas encore connus», explique l’Afsca.

    Selon les informations fournies par l’Afsca, 51 entreprises de volailles (dont 22 de poules pondeuses) sont toujours bloquées. Initialement, 86 entreprises avaient été bloquées par l’Afsca (48 de poules pondeuses).

    Par ailleurs, un programme de monitoring a débuté dans toutes les exploitations de poules pondeuses non présumées concernées par des possibles contaminations. Ceci concerne approximativement 200 entreprises de poules pondeuses. Celles-ci sont également contrôlées par précaution.

    Source libre 7 Août 2017 à 17h58 > Belga via > http://www.sudinfo.be/1903610

    Test-Achats veut que les numéros de lots d'oeufs contaminés par un insecticide soient rendus publics

    L’organisation de défense des consommateurs Test-Achats demande que les numéros de lots des œufs contaminés soient rendus publics comme cela « a été le cas aux Pays-Bas, ainsi que les produits transformés concernés ». Test-Achats déplore dans … Lire la suite en ligne sur http://www.sudinfo.be/1903412

    Source libre 7 Août 2017 à 17h29 > Belga via > http://www.sudinfo.be/1903412

  • ŒUFS CONTAMINÉS PAR UN INSECTICIDE > CEUX SUR LE MARCHÉ BELGE SONT SANS DANGER

    Il n’y a actuellement aucune preuve que consommer des œufs représenterait un danger pour la santé publique, a assuré ce mardi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) alors que la contamination d’œufs par un insecticide a été découverte aux Pays-Bas et en Allemagne.

    L’Agence a mis fin au commerce des œufs où l’on suspecte une telle contamination. Les entreprises de volaille concernées ne peuvent provisoirement plus faire sortir leurs marchandises de leurs usines.

    Des échantillons y ont en outre été prélevés et sont actuellement analysés. Des nouvelles mesures pourraient suivre en fonction des résultats, précise encore l’Afsca.

    Source 16h45 > http://www.sudinfo.be/1898897

    Lire l’article de base à 16h49

    La Belgique probable point de départ d'une contamination d'oeufs par un insecticide

    La Belgique constitue le probable point de départ d’une contamination d’oeufs par du Fipronil, un insecticide, aux Pays-Bas et en Allemagne.

    D’après l’agence de presse ANP, la source se trouve ainsi vraisemblablement dans une société située à Ravels, non loin de la frontière néerlandaise, qui fournit des solutions de nettoyage à des entreprises de volaille. Une perquisition y avait d’ailleurs eu lieu il y a quelques jours…. La suite en lecture libre sur > http://www.sudinfo.be/1898829

    Illustration > © Capture web

  • COMMENT RECONNAITRE « LE GOUT » DES PETITS ŒUFS DE PÂQUES PRÉEMBALLÉS ?

    Voici comment ne plus jamais tomber sur un goût que vous n'aimez pas quand les œufs en chocolat ont des emballages de toutes les couleurs

    Ce week-end, vous avez probablement été nombreux à recevoir des œufs en chocolat pour Pâques.

    Reste que tout le monde n’aime pas tous les goûts, et que lorsque les emballages sont quelconques, il n’est pas chouette de tomber sur un goût que l’on n’apprécie pas. Et bien vous ne connaîtrez pas ce problème grâce au magazine Libelle.

    Vous préférez le chocolat noir ? Ou le blanc ? Voire le praliné ? Pas facile de savoir quel œuf choisir lorsque vous avez le choix entre différentes couleurs sans savoir ce qu’elles représentent. Pourtant, ce cas-là pourrait bien se produire ce week-end.

    Pour info : Melk=Lait, Wit=blanc, Nootjes=noix.

    Source > Extrait article de http://www.sudinfo.be

  • CE SAMEDI 19 À CRAS-AVERNAS & LUNDI 21 À HANNUT & VILLERS > CHASSE AUX ŒUFS

    ca.jpg

    ChasseAuxOeufs2014.jpg

    hannut,blog,jcd,chasse,aux,oeufs

  • SAMEDI 19 > GRANDE CHASSE AUX ŒUFS À CRAS-AVERNAS !

    ca.jpg

  • MÉTÉO: UNE CHASSE AUX ŒUFS QUI S'ANNONCE GLACIALE!

    147332779.jpg

    La journée de samedi a été froide et calme, avec des températures de 1 degré en Ardenne et quelque 5 degrés ailleurs. Dans l’après-midi, l’ouest à bénéficier régulièrement du soleil

    Ce dimanche, on aura une alternance de passages nuageux et d’éclaircies, avec encore un risque d’averse hivernale. Le vent modéré, voire parfois assez fort à la mer, soufflera de secteur nord-est. Les maxima s’échelonneront entre 1 degré en Haute Belgique et 5 degrés ailleurs.

    De lundi à vendredi, il fera beaucoup trop froid pour la saison. La nuit et le matin, il gèlera dans tout le pays, tandis que le mercure atteindra environ 7 degrés en journée. Le temps restera sec et ensoleillé, avec quelques champs nuageux

    Source > http://www.sudinfo.be