nuisance

  • HANNUT > LES ODEURS DE FIENTES, ILS N’EN PEUVENT PLUS !

    Les riverains du poulailler de Thisnes sont à bout

    Les voisins du poulailler industriel de la rue de Wavre à Thisnes (Hannut) ont atteint le seuil de tolérance.

    Dans le cadre d’une enquête publique relative à une demande de forage de puits introduit par l’exploitant, ils ont rappelé ce dont ils se plaignent depuis plusieurs années. À savoir des nuisances olfactives et des manquements au permis d’exploiter. 

     « Notre objectif n’est pas de faire fermer son exploitation. Tout ce qu’on souhaite, c’est qu’il respecte notre vie » . D’emblée, François Genot et Louis Lacanne, proches voisins du poulailler exploité au 76 rue de Wavre à Thisnes par Norbert Vromant, tiennent à se défendre de toute volonté de nuire.

    Lorsque fin des années 90, Norbert Vromant a introduit une demande pour exploiter en agglomération un poulailler industriel de 80.400 poules pondeuses, ils ont massivement manifesté leur opposition. En 2004, sur recours introduit par une riveraine devant le Conseil d’Etat, Norbert Vromant a finalement obtenu son permis d’exploiter pour une durée de 30 ans.

    « C’est comme ça, on a bien été obligé d’accepter mais maintenant qu’il respecte les conditions d’exploitation », plaident en chœur les riverains les plus impactés par les nuisances.

    Ils sont une vingtaine, tous résidant au sud-ouest des installations avicoles -soit dans le couloir des vents dominants- à dénoncer les odeurs et les poussières « quasi quotidiennes » qui retombent sur le mobilier de jardin comme sur les voitures. « Conséquences : obligation de laisser portes et fenêtres fermées. Donc, utilisation des terrasses et aération des maisons impossible » , ont-ils encore écrit récemment dans un courrier adressé … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 05/07/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 05/07/2017

    Montage photos > M. Lacanne riverain – En médaillon M. Vromant

    RÉACTION DE L’EXPLOITANT > « Les fientes sèches ne sentent pas » ??? Plus > INFRACTIONS « Bassin d’orage, puits de forage » sur cette même page

    Un article succin sur > http://www.lameuse.be/1878321

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/100158

  • VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) « ILS S’EN FOUTENT ET RECOMMENCENT À TAGUER »

    Un riverain de la rue de Villers, à Hannut, ne supporte plus les multiples dégradations qu’il observe près de chez lui.

    Il a envoyé une lettre et des photos au bourgmestre. Celui-ci compte bien se charger de ce dossier.

    Michaël (prénom d’emprunt) est à bout. Dans notre édition de ce mercredi, nous évoquions des croix gammées taguées dans les rues de Villers-le-Peuplier (Hannut). Pour ce riverain, qui préfère garder l’anonymat, il ne s’agit pas d’un acte isolé.

    « Voilà deux mois que je vois passer une bande de jeunes dans ces rues », raconte Michaël d’une voix dépitée. « Ils viennent hurler autour de 23h, deux à trois fois par semaine. »

    Selon le Hannutois, ils se livreraient à des dégradations récurrentes. « Ils enlèvent régulièrement des plants de pommes de terre et de maïs », continue-t-il. « Ils ont également arraché des panneaux de location sur un terrain vague. »

    Michaël retrouve régulièrement des bouteilles et cannettes de bière vides le long de la route. « Les riverains en ont marre », déplore-t-il. Pour lui, ce sont les mêmes individus qui auraient tagué les panneaux et portes de garage. « Ce jeudi, j’ai découvert une nouvelle croix gammée sur le mur antibruit du pont du contournement à Villers et sur le RAVeL. Ils s’en foutent et recommencent ! »

    Ce jeudi, Michaël a envoyé au bourgmestre de Hannut une lettre accompagnée de photos des dégradations qu’il a observées dans les rues de Villers et de la Crosse. Hormis ce courrier, Manu Douette explique n’avoir eu vent d’aucune plainte, que ce soit par la police ou par ses services, pour tapage nocturne ou pour ces dégradations.

    Toutefois, suite aux croix gammées … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 12/08/2016

    Source > J.G journal LA MEUSE H/W de ce 12/08/2016 > Illustrations de D.R.

    Lire l’article précédent (10/08) sur le sujet > DES CROIX GAMMÉES TAGUÉES DANS LES RUES DE VILLERS-LE-PEUPLIER > Sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive