nouvelle piscine

  • HANNUT > NOUVEAU COMPLEXE AQUATIQUE … SUITE

    « Un projet qui va augmenter l’attractivité de la ville »  

    Le projet d’une nouvelle piscine à Hannut a animé les débats jeudi soir au conseil communal. Les élus étaient invités à approuver la convention de collaboration entre Hannut et Landen, associées dans ce projet et pour lequel un partenaire privé est toujours recherché pour la partie ludique à développer aux côtés des deux bassins d’apprentissage et sportif prévus.

    Dans cette convention, les deux communes s’engagent notamment à mettre tous les moyens pour réaliser une étude de faisabilité. « Notre objectif est d’obtenir la formule de mise en concurrence au plus tard pour octobre 2017 » , ajoute le bourgmestre Manu Douette.

    Ecolo s’est inquiété de la mobilité des élèves qui ne pourront plus s’y rendre à pied comme c’est le cas actuellement. Le complexe étant prévu rue de Landen. Il a demandé que dans cette étude, le coût de la mobilité soit étudié. Il a aussi demandé un comparatif entre la rénovation de l’ancienne piscine et la construction de la nouvelle. Une demande appuyée par Pascale Desiront, au cdH qui estime pour sa part qu’il n’y a pas assez d’élément au niveau de la future mobilité des 60 classes qui fréquentent habituellement le bassin hannutois.

    En réplique, l’échevin Olivier Leclercq a rappelé toute l’importance de ce «projet novateur ». « Une piscine dans sa conception a un coût fixe qu’on ne sait pas couvrir. À Hannut, le déficit est de 250.000 euros ; à Landen : 450.000. Ici, on a l’opportunité d’avoir un outil nouveau, qui va augmenter l’attractivité de notre région à un coût moindre ou identique » La présidente de la Régie Communale Autonome, Nathalie Landauer, a également souligné la saturation du bassin actuel. « Il faut de toute façon envisager de l’agra

    Source > M-CL.GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 24/12/2016

  • HANNUT > L’AVENIR DU HOME DE CREHEN ? >LE PÔLE ATHLÉTISME ?> LA NOUVELLE PISCINE ?

    Lors de l’entretien qu’il nous a accordé, Manu Douette a fait le point sur les dossiers en cours.

    ANCIEN HOME DE CREHEN.

    La task force mise sur pied il y a un an pour décider de l’affectation du bâtiment se réunit ce mardi.

    Les dernières nouvelles ? « Nous sommes sortis de l’indivision, le site est donc propriété de la Ville. Entretemps, nous avons aussi reçu par retour de courrier, des réponses d’investisseurs potentiels à qui nous avions envoyé un dossier sur le home de Crehen. Il apparaît que la meilleure manière de valoriser le bien est d’en faire du logement. C’est ce que j’expliquerai ce mardi aux membres de la task force.

    Il faudra aussi s’entendre sur la partie communautaire. Que veut-on y faire ? Un musée ? Une petite salle des fêtes ? Du logement social ? Pour janvier 2017, je veux savoir vers quoi on va et fin 2017, j’espère avoir un retour des partenaires privés et publics. La population de Crehen sera consultée. »

    LE PÔLE ATHLÉTISME.

    « La Province vient de terminer les plans du hall Indoor.

    Nous les avons signés. De notre côté, nous avons les accords pour le terrain (le hall doit être construit à côté du hall d’athlétisme, ndlr) . Les 3/4 de ce terrain sont propriété communale, 1/4 appartenait à la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous l’avons obtenu. Nous sommes donc prêts à rentrer le dossier à la Région en vue d’obtenir les subsides infrasport. »

    UNE NOUVELLE PISCINE

    À construire avec Landen. « Le terrain est choisi, ce sera à Hannut, à côté de l’entrée de l’autoroute.

    À ce stade, nous sommes toujours en pourparlers avec des constructeurs privés potentiels. »

    Source > M-CL.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi10/10/2016 (Illustration JCD Divers Web)

  • NOUVELLE PISCINE HANNUT/LANDEN > L’ENSEMBLE DES DÉTAILS DE LA DÉMARCHE

    801251092_B975484317Z_1_20150507154136_000_GJ64F7MBI_1-0.jpg

    Construction d’une nouvelle piscine en partenariat avec Landen (Flandre)

    L’actuelle piscine communale a été construite en 1970.

    Depuis, la Ville a toujours tenu à maintenir son bassin en bon état et accessible au plus grand nombre.

    Près de 350.000 € ont ainsi été investis depuis 2008, soit 50.000 € par an en moyenne. A cette somme, il convient d’ajouter une perte annuelle qui s’élevait en 2014 à 167.000 €.

     

    479_Nvl_Piscine_ 005.jpg

     

    La Ville de hannut assume donc un coût de plus de 200.000 € par an pour permettre à tous les hannutois mais aussi aux communes de Lincent, Ramillies, Orp-Jauche, Wasseiges, Burdinne et Braives de continuer à fréquenter notre infrastructure.

    Notre bassin ne rajeunit cependant pas et il est donc apparu comme essentiel à l’autorité politique d’envisager des solutions pour continuer à fournir un service publique de qualité avec une infrastructure qui répond aux attentes de notre époque.

    La piste de la transformation a vite été écartée, il n’est pas toujours possible de faire du neuf avec du vieux. Aussi, la Ville s’est lancée dans une étude en vue de construire un nouvel outil ; ce qui a débouché en 2014 sur un projet tout neuf avec un coût « tout en un » de 1.000.000 € par an pendant 20 ans. Ce montant annuel reprend le financement de la construction ainsi que les coûts de fonctionnement.

    C’est un montant trop important pour que notre commune assume seule cet investissement. Nous recherchions dès lors des partenaires, qu’ils soient privés ou publiques. Depuis novembre, des contacts informels ont été pris avec la Ville voisine de Landen (Flandre) qui se trouve dans une situation similaire à la nôtre. Ces échanges nous ont permis de partager notre vision des choses et de trouver en nos voisins néerlandophones un partenaire sérieux.

    A l’heure d’écrire ces lignes, nos deux collèges communaux ont marqué leur accord de principe et une réunion de travail s’est tenue afin de définir une zone géographique idéale pour implanter un projet commun. Elle se situe au pied de l’E40. Nous examinons les possibilités urbanistiques et allons entamer des démarches au niveau régional. Un mandat a été donné pour que les propriétaires des terrains soient contactés.

    Il est évident que l’étude menée en 2014 doit être adaptée en fonction d’une capacité d’accueil différente suite à ce partenariat. Pour information, sachez que la piscine de Hannut a accueilli 98.369 entrées en 2014 et que ce chiffre est en constante augmentation depuis 2009.

    Nous conclurons par une invitation :nous recherchons un maximum de partenaires pour cette aventure qui dépasse notre frontière linguistique.

    Pascal DEPREZ Echevin des Sports & Emmanuel DOUETTE Bourgmestre faisant fonction

    NB : Le texte est disponible en Néerlandais ci-après …

    Lire la suite