nouveaux

  • HANNUT > 3 LOGEMENTS PUBLICS RUE DE HUY

    L’ancienne gendarmerie de Hannut cède sa place au projet de 54 appartements, dans lesquels s’insèrent trois logements publics.

    Ces derniers ont été inaugurés ce vendredi et s’inscrivent dans une démarche unique à Hannut. La Ville a en effet octroyé davantage d’appartements au promoteur en échange de proposer des logements publics.

    Trois logements publics ont été inaugurés ce vendredi soir à Hannut. Situés dans l’ancienne gendarmerie, rue de Huy, l’un d’entre eux comporte trois chambres, les deux autres en comptent deux.

    « Ce ne sont pas des logements d’urgence », indique le bourgmestre de la Ville, Manu Douette. « Leur objectif est de permettre à de jeunes couples qui se lancent dans la vie ou à des familles monoparentales de se stabiliser. »

    Neufs, ces appartements disposent de matériaux de qualité, d’une bonne isolation et de la lumière, indique Carine Renson, échevine du logement. « Ils sont d’une qualité irréprochable », ajoute-t-elle.

    L’idée est d’effectuer un turnover entre les locataires, ceux-ci partant après quelques années une fois stabilisés. Le loyer de ces habitations oscille par ailleurs entre 400 et 450 euros. « Rien à voir avec les loyers habituellement excessifs autour de 750 euros pour un deux chambres », commente Mélanie Lazzari, directrice du CPAS de Hannut. « Dans ces conditions, ce n’est pas … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/06/2017

    Source > JÉRÔME GUISSE sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 12/06/2017

    L’article complet avec photos pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/91511

  • HUY-WAREMME-HANNUT > NOUVEAUX AGENTS DE PROPRETÉ PUBLIQUE POUR 14 DE NOS COMMUNES

    Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio (cdH), a annoncé ce jeudi l’octroi de subsides à 128 communes et 2 intercommunales de gestion des déchets pour l’engagement de 136 nouveaux agents spécifiquement dédiés à la propreté publique, pour une période de trois ans.

    Un subside d’un montant total de 899.000 euros qui profitera à 14 communes de notre arrondissement Huy-Waremme

    Amay, Anthisnes, Berloz, Clavier, Hamoir, Hannut, Héron, Huy, Lincent, Modave, St-Georges, Villers-le-Bouillet, Wanze et Waremme.

    … La suite pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/45873

    Source > http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT: LE MR PRÉSENTE SES NOUVEAUX CONSEILLERS

    Ce mercredi, le MR de Hannut présentait son nouveau conseiller communal, Thomas Goyen.

    C’est suite à la démission de Julien Somville, pour des raisons purement 568_Chang_MR_CC_&_CPAS_ 003.jpgprofessionnelles, que le MR est allé puiser dans sa réserve. Goyen quitte donc le conseil du CPAS. Ce conseil qu’intègre Eric Callut en remplacement de Josée Wauters.

    «  La prochaine sur la liste électorale était Martine Cornelis, cependant son investissement pour la Gestion Centre-Ville lui tenant fort à cœur elle a préféré nous remettre sa lettre de désistement  », annonce Manu Douette. «  Thomas Goyen était le suivant sur la liste  », ajoute-t-il avant de laisser la parole au nouveau conseiller communal. «  Je quitte un poste important pour moi mais je remplace un ami proche. Julien et moi nous sommes présentés ensemble  », déclare celui qui a donné sa démission au poste de conseiller du CPAS qu’il occupait depuis 2 ans.568_Chang_MR_CC_&_CPAS_ 002.jpg

    Activement à la recherche d’un emploi et célibataire, Thomas Goyen se dit tourné vers l’avenir et motivé. Le président du CPAS, Pol Oter a salué son travail et son dévouement au sein du conseil du CPAS. Autre départ, celui de Josée Wauters, également conseillère au CPAS, elle sera remplacée par Eric Callut. «  Ce que je veux pour la commune ce sont des personnes qui apportent un plus, qui vont au-delà des choses. Eric a ces qualités  », déclare Manu Douette au sujet du nouveau conseiller du CPAS. Responsable de projets spatiaux chez Deltatec, moniteur et … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/45401

    Source CYNTHIA BAMPS sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE HANNUT S’ADAPTE À VOS HORAIRES !

  • LES POMPIERS DE LA ZONE DE HESBAYE SE DOTENT DE TROIS NOUVEAUX VEHICULES

    Une ambulance, une auto-échelle et un véhicule de balisage

    La zone de secours Hesbaye, qui rassemble les casernes de Waremme et Hannut, se dote de trois nouveaux véhicules.

    Elle vient d’acquérir une auto-échelle (195.000 euros) pour Waremme, capable de monter jusqu’à une hauteur de 30 mètres. Dans les prochaines semaines, une ambulance (150.000 euros) arrivera aussi à Waremme, en remplacement d’une autre, trop usitée.

    Enfin, un véhicule de balisage (67.000 euros) arrivera, lui, à Hannut.

     Source > Rédaction en ligne de ED sur > http://www.sudinfo.be/1377758

  • LES DIX NOUVEAUX RADARS DE HESBAYE NE FONCTIONNENT PAS

    1791769509_B972006255Z_1_20140212193031_000_G1D1UGJJ0_1-0.jpg

    Dix nouveaux radars. Voilà ce que la zone de police de Hesbaye présentait avec fierté au mois d’août dernier.

    Sauf que plus de six mois plus tard, ils ne sont toujours pas opérationnels. En effet, les appareils numériques supposés flasher les voitures, ne sont pas encore arrivés alors qu’ils devaient être installés au mois d’octobre. Autrement dit, les nouveaux radars ne servent à rien pour le moment 

    « On est en attente de deux appareils. Mais il y a un problème du côté du fournisseur qui a changé de représentant en Belgique. On devait les recevoir en octobre 2013 et en février 2014 on ne les a toujours pas », commente Jean-Marie Debroux, le chef de zone faisant fonction. Il reprend. «  C’est une situation qui me contrarie. Les bourgmestres me demandent quand ils arrivent et je ne sais pas répondre. Cela me met mal à l’aise vis-à-vis d’eux. D’autant plus que ce n’est pas la responsabilité de la zone de police. »  

    Néanmoins, la section roulage de la zone vient d’avoir un contact avec le fournisseur, de quoi raviver un peu la flamme de l’espoir. « On m’annonce que normalement les radars seront opérationnels à la mi-mars », nous déclare un des membres de la section roulage tout en précisant encore une fois que les appareils avaient déjà été promis pour le mois d’octobre de l’année dernière… 

    (JCD) & le remplacement de celui de la route de Wavre à Hannut, c’est pour quand ? 

    Le 06/09/2013 > ATTENTION > NOUVEAUX RADARS EN HESBAYE ! ICI 

    Retrouvez l’article complet dans La Meuse Huy-Waremme d’hier jeudi 

    Source > T. J. sur > http://www.sudinfo.be/933905 Photo > Ch.C. 

  • NOUVELLE AMBULANCE ET NOUVEAU VÉHICULE DE DÉSINCARCÉRATION AU SRI DE HANNUT.

    P1030575.jpg

    Le Bourgmestre Hervé Jamar et le Service Régional d’Incendie est heureux de vous présenter ses deux nouvelles acquisitions :

    Une ambulance au prix de 125.855,45 € TVAC prise en charge par la ville ; en remplacement d’une ambulance (2002) actuellement en prêt au SRI de Waremme ;

    Un véhicule de désincarcération au prix de 80.175,80 €, pris en charge la ville à 25%, soit 20.043,95 € TVAC en remplacement d’un véhicule reçu en prêt du SRI de Waremme (1988) ;

    P1030588.jpg

    Ces deux nouveaux véhicules pourront ainsi continuer à protéger la population desservie dans de bonnes conditions. A savoir que le SRI constitue le centre du groupe régional de Hannut constitué par les communes de Hannut, Braives, Burdinne, Lincent et Wasseiges pour une population de près de 31.000 habitants.

    P1030579.jpg

    Le SRI a effectué, en 2013,

    • 58.200 kms pour 1450 secours aux victimes ;
    • 48.902 kms pour 660 interventions.

    Marc DUVIVER > Capitaine – Chef de Service

    Hervé JAMAR > Député-Bourgmestre

     

    Projet111.jpg

     

  • ENQUÊTE 2013 : QUI SONT CES NOUVEAUX PATRONS WALLONS ?

    Patron.jpg

    Des indépendants et des gestionnaires d’entreprises au cœur d’une enquête dont les résultats confirment le positionnement de l’IFAPME : une référence pour la formation en alternance mais aussi pour la création, la reprise ou la transmission d’activité en Wallonie.

    De 2000 à 2012, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont choisi l’IFAPME pour apprendre leur métier tout en bénéficiant de cours de gestion (formation chef d’entreprise dès 18 ans) ; obtenir le certificat de connaissances de base en gestion (formation accélérée à la gestion) ; ou encore bénéficier d’un accompagnement formatif tout au long de leur parcours d’entrepreneur (formation à la création d’entreprise).

    Parmi ceux-ci, se trouvent les nouveaux patrons wallons. Ils ont en moyenne 35 ans et sont majoritairement des hommes (65 %), nous apprend l’enquête. Comment se sont-ils lancés dans l’entrepreneuriat ? « Près de 70% de ceux-ci ont créé leur entreprise, 30% ont repris une activité ou une entreprise familiale ou encore se sont associés à une entreprise existante », explique Jacques Bounameaux, administrateur général de l’IFAPME.

    Une bonne nouvelle pour l’emploi ! Car plus de 50% de ces nouveaux indépendants ont engagé du personnel : « On estime que plus de 25.000 emplois ont été créés entre 2000 et 2012 par nos anciens. » Ces nouveaux patrons ont majoritairement investi les secteurs de la construction, des prestations de services, de l’alimentation, des soins aux personnes,…

    Afin d’optimiser son offre de services, l’enquête de IFAPME s’intéresse également de près aux entrepreneurs en cours de création d’activité et au parcours de ceux qui ont cessé leur activité.

    L’IFAPME réveille l’esprit d’entreprendre. C’est ce qu’affirme une large majorité des participants à l’enquête. En outre, ils sont près de 95% à être satisfaits de l’IFAPME et de ses Centres de formation : d’y avoir appris leur métier, acquis des connaissances en gestion ou avoir été accompagnés depuis l’idée jusqu’aux premiers succès de leur entreprise.

    Favoriser la création d’activités engendrera à terme la création d’emplois. « Des mesures innovantes en faveur de ce renouveau économique ont déjà été mises sur pied. Ainsi, on retrouve, à titre d’exemple, les Stages Juniors Indépendants qui permettent de sensibiliser les jeunes au métier d’indépendant et de susciter ainsi des vocations futures ; le dispositif Airbag qui, grâce à une aide de la Wallonie de 12.500€, facilite l’installation des indépendants à titre principal ; la mesure SESAM aide, quant à elle, ces nouveaux indépendants à engager leurs premiers travailleurs ou encore la formation alternée des demandeurs d’emploi notamment dans les métiers où les entrepreneurs sont en recherche de main d’œuvre qualifiée. Le Plan Marschall 2022 a également fait de la création d’activités une priorité de demain et un enjeu en terme d’emplois à créer », ajoute en conclusion le Ministre wallon de l’emploi et de la formation professionnelle, André Antoine.

    Vous trouverez la synthèse des résultats de l’enquête, les formations et outils mis en place par l’IFAPME pour réveiller l’Esprit d’entreprendre, ainsi que différents témoignages sous ce lien www.ifapme.be/presse

    Suivez l'IFAPME : Facebook | Twitter | LinkedIn

    Source > Nathalie Bourmadis | Chargée de communication