nouveau président

  • LA SECTION CDH DE HANNUT SE CHOISIT UN NOUVEAU PRÉSIDENT.

    Ce samedi, Le cdH de Hannut a élu à l’unanimité des votants son nouveau président.

    Il s’agit de Thomas Fyon,  30 ans. Il succède à Philippe Daxhelet qui a Projet1.jpgsouhaité continuer son action au sein de la section locale dans d’autres fonctions. Lui et son épouse ont été chaleureusement remerciés par la section locale pour leur action pendant ses trois années de mandat.

    Thomas Fyon est titulaire d’un master en sciences politiques de l’ULB, il vit à Petit-Hallet, est marié et papa d’une petite fille.

    Il a fait ses études secondaires au collège Sainte croix de Hannut où il a rencontré son épouse Cécile Kersten. Il travaille au service d’analyse politique du cdh à Bruxelles et assiste l’équipe d’arrondissement dans ses organisations.

    Lors de son intervention, il a insisté sur la nécessité d’entretenir un lien très fort avec les associations hannutoises, au-delà des clivages traditionnels.

    Son ambition est également d’assurer la place des militants dans la vie du parti. Il travaillera avec Benoit Cartilier, Annaïg Tounquet, Sébastien Laruelle et Pascale Désiront afin poursuivre le travail d’opposition constructive de préparer l’échéance électorale de 2018 pour les centristes hannutois.

    Lors du souper, le conseiller Benoît CARTILIER, président du collège des assesseurs, a pris la parole pour annoncer les résultats et faire le bilan du travail des conseillers CDH dans l’opposition.

    Une opposition vigilante :

    Comme dans le dossier de la suppression des titres services où même si la perte de 50 emplois à la commune n’a pu être évitée, les interpellations ont permis de garantir des droits des travailleurs qui avaient été négligés par la majorité notamment en matière de congé.

    Une opposition constructive :

    Comme dans les dossiers d’agrandissement du hall omnisport ou de création de la nouvelle crèche où les conseillers CDH se sont fait le relais des besoins des hannutois auprès des autorités régionales afin d’obtenir les subsides nécessaires à la réalisation de ces dossiers.

    Une opposition apporteuse de solution et d’analyse pertinente :

    Comme dans le dossier de l’ancien home Loriers où après plus de 2 ans d’inaction la nécessité d’une Task force de réflexion était plus évidente que jamais

    Comme dans l’analyse des comptes de la commune ou du cpas où malheureusement les prédictions de déficit se sont avérés réalistes

    Les conseillers CDH se tournent dès lors résolument vers l’avenir pour apporter à Hannut l’ambition d’une ville moderne où il fait bon vivre dans chacun de ses villages et quartiers.

    Contacts :

    Thomas FYON (président) : 0498/26.21.98       Benoît CARTILIER (chef de groupe) : 0476/79.19.48