nouveau

  • Imprimer

    HANNUT > PROJET IMMOBILIER > IL MISE SUR UN PUBLIC JEUNE

    La Maçonnerie de Hesbaye de Huy a introduit un permis pour un immeuble au look novateur

    La société hannutoise Maçonnerie de Hesbaye a introduit une demande de permis de bâtir pour un immeuble de 10 appartements, route de Huy, à Hannut. Le projet résolument novateur avec sa toiture plate et la tonalité de ses matériaux de façade (blanc et gris) tranchent radicalement avec le caractère urbanistique de la région. Une volonté de son promoteur. 

    Depuis ce mardi 13 jusqu’au 28 février, ce nouveau projet immobilier situé rue de Huy, 108, sur le terrain voisin du magasin Biovital, peut être consulté au service urbanisme de l’administration communale de Hannut.

    Le public, et en particulier les riverains, à 15 jours pour émettre d’éventuelles remarques et/ou observations sur ce projet novateur pour la région.

    … / … Dix appartements de deux chambres, d’une superficie de 85 à 115 m² pour les deux penthouses, sont prévus. À l’arrière, chaque logement est doté d’une terrasse de 30m².

    Particularité : outre les passerelles métalliques, la toiture est plate et les tonalités de la façade ont été choisies dans une palette peu utilisée pour la région … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 13/02/2018

    Pour coller au goût des jeunes adultes mais aussi réduire les coûts et ainsi proposer des appartements à un prix inférieur au prix généralement pratiqué, il a dû cependant déroger plusieurs fois au règlement urbanistique de la ville. Et pas seulement pour les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 13/02/2018

    Le projet a déjà été soumis à la Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire (CCATM) qui a remis majoritairement un avis négatif par … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 13/02/2018

    Reste à savoir ce qu’en pendent les autorités … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 13/02/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 13/02/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/190731

  • Imprimer

    HANNUT > LE FUTUR MAGASIN LOLA LIZA RECRUTE 5 PERSONNES

    Le complexe commercial qui prend place dans l’ancien Intermarché se peaufine.

    Après Luxus et JBC, et avant le magasin de jouets Broze, c’est Lola Liza, un magasin de vêtements qui ouvrira ses portes. La MIRHW recrute 5 personnes pour occuper diverses fonctions.

    Au mois d’août, Luxus et JBC se sont installés sur le site de l’ancien Intermarché. Un site complètement transformé avec au total une superficie de 4.600 m², soit 1.000 m² de plus qu’auparavant, vu l’agrandissement réalisé. La structure du bâtiment a été préservée, mais la façade a été complètement revue, privilégiant le vitrage sur une bonne moitié de la hauteur du bâtiment.

    Au total, quatre commerces doivent prendre place dans cet espace. Broze a confirmé sa venue, mais avant cela, c’est une boutique de vêtements qui ouvrira ses portes le 24 mars prochain. Lola Liza est une marque belge disposant d’un parc de plus de 100 magasins au Bénélux et en France. « Notre ambition est de … >La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/183306/

    C’est la MIRHW (Mission Régionale Huy-Waremme) qui s’est chargée de lancer le processus de recrutement des 5 personnes qui seront affectées à la boutique Lola Liza de Hannut. Il s’agit d’un shop manager et de quatre vendeurs/vendeuses en prêt à porter.

    Engagé pour un contrat de 35 heures semaines, le shop manager aura en charge la gestion de l’équipe des quatre vendeurs. Ces derniers seront engagés au départ pour un contrat de 18 ou 20 heures par semaine.

    Les contrats sont proposés en CDD de trois mois au départ, mais un CDI est possible à terme.

    Les candidats doivent posséder un sens commercial développé, être dynamique, sociable et idéalement habiter dans la région de Huy-Waremme-Hannut.

    Active sur tout l’arrondissement, la MIRHW propose ses services, dont l’aide au recrutement, gratuitement aux entrepreneurs.

    Source > A.BT sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Les candidatures sont à envoyer à david.dejeneffe@mirhw.be. Les profils complets recherchés se trouvent sur www.mirhw.be et sur la page Facebook de la Mission Régionale Huy-Waremme.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/183306

    Voir l’annonce de la MIRHW avec TOUT LES DETAILS d’emploi & les aptitudes nécessaires sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/22

  • Imprimer

    HANNUT > ELLE OUVRE SON MAGASIN DE CHOCOLAT ARTISANAL

    Fini de s’approvisionner en chocolat dans son atelier. La Hannutoise Adeline Frantzen (32 ans) vient d’inaugurer son magasin de chocolat.

    Les clients habituels ne devraient cependant pas être perturbés dans leurs habitudes : la jeune chocolatière a construit une annexe juste à côté de son atelier. «  Cette petite boutique me permet de mieux exposer ma marchandise. À l’atelier, je n’avais qu’un comptoir de 3m²», indique-t-elle, satisfaite.

    Graduée en gestion hôtelière, Adeline Frantzen a suivi une formation chocolat en cours du soir. «  C’était par plaisir  », précise-t-elle. Elle y a pris goût. En avril 2014, elle a ouvert son atelier. «  Pour les pralines, je propose 32 goûts différents. Notamment au cuberdon et au beurre de cacahuètes ». Dans son comptoir, figurent aussi ce qu’elle appelle des doigts … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/161383

    … / … Son rêve ? Travailler à temps plein dans son atelier. Pour l’instant, elle combine son activité chocolatière avec … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/161383

    Le magasin est situé rue de Huy, 20 à Hannut. Il est ouvert le mercredi de 14 à 18h, le vendredi, de 16 à 18h et le samedi de 11 à 17h.

    Source > Marie –Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/161383

  • Imprimer

    HANNUT > UN CENTRE DE MASSAGE POUR FEMMES ENCEINTES

    Il était entrepreneur en espaces et verts, elle était issue du monde pharmaceutique.

    Yannick Deruyver (36) et Anasthasia Firrera (32) ont décidé, il y a deux ans, de se reconvertir professionnellement. Début octobre, ils ont ouvert leur premier centre de massothérapie, Om Shanti à Hannut. « Après une grosse remise en question j’ai eu une révélation. Faire du bien aux autres est quelque chose qui me correspond », explique Anasthasia. « Le massage s’y prête donc bien. »

    Le couple de Hannutois propose une formule exclusive. « On pratique uniquement sur rendez-vous et on s’occupe d’une seule personne à la fois. Nous avons créé un endroit pourvu de lumières tamisées, d’un poêle à bois afin que la personne ait l’impression d’être coupée du monde. Le but étant de créer un moment unique. »

    Différents types de massages sont proposés. Du plus traditionnel comme le massage californien au plus original tel que le massage pour femmes enceintes … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/10/2017

    Pour les coordonnés voir > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/10/2017

    Ou le .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/136461

  • Imprimer

    HANNUT > LE PREMIER ASCENSEUR À AUTOS EST INSTALLÉ

    Depuis juin, la ferme des dames en rénovation en est équipée. Son accès ? Par le porche d’entrée !  

    Vous êtes peut-être déjà passé des centaines de fois devant la ferme des Dames à Hannut sans l’apercevoir. Quoi donc ? Le tout premier ascenseur à voitures de Hannut. Alors que la rénovation du bâtiment n’est pas encore terminée, il est en place depuis juin dernier, mais n’est pas encore opérationnel.

    On y accède depuis la rue… par le proche d’entrée. La classe !  

    Le chantier de rénovation de la ferme des Dames à Hannut se poursuit. Il a débuté le 1 er février 2016 et, théoriquement, il devrait être clôturé pour avril 2019. Dix-sept logements, avec terrasses et jardins, sont en cours d’aménagement dans cet ensemble magnifique composé d’un corps de logis, d’étables et d’une grange. Soit 12 appartements de très haut standing de 56 à 115 m 2 , de deux et trois chambres et 5 maisons de 124 à 169 m 2 (3 chambres).

    Sans conteste, l’élément le plus original de cette transformation ambitieuse est l’ascenseur à voitures. Une volonté de son promoteur, la société Maçonnerie de Hesbaye de Hannut. « Quand je construis un immeuble, la première question que je me pose toujours est celle-ci : « est-ce que j’irais y habiter ? » C’est ma philosophie de travail », introduit son patron, Medhi Nossin

    C’est ainsi que dès le départ, conscient de la valeur du bien, il a pris le parti de maintenir le caractère authentique du bâtiment. « Alors que les architectes (du bureau d’architecture Thira de Thisnes, anciennement Francis Rappe, ndlr) se sont arraché les cheveux pour ne pas toucher aux ouvertures de fenêtres, je n’allais pas mettre une rampe de 15 mètres en surface pour accéder au parking en sous-sol. Cela risquait de dénaturer le site », argumente-t-il.

    Après avoir prospecté le marché de l’immobilier actuel, l’option de l’ascenseur s’est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Depuis cette cage d’ascenseur de 2m50 de haut sur 2m50 de large, les automobilistes accéderont en 10 secondes au parking aménagé en sous-sol, sous la cour carrée de la ferme, à une profondeur de 2m50. En cas de panne … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Autre article sur cette page > Historique > Une ancienne ferme de l’abbaye de Saint-Victor

    La « Cense des Dames » est une ancienne propriété des Dames de l’abbaye de Saint-Victor de Huy, d’où son nom. Cette cense est bâtie en …

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/133065

  • Imprimer

    HANNUT > COMMERCES > NOUVEAU CENTRE DE MASSAGES

    "Ouverture officielle d’un nouveau centre de massages à Hannut.

    Inaugurons les locaux le samedi 30 septembre de 15h à 20h. Venez découvrir le centre autour d'un verre et tentez de remporter un massage au choix de 50 minutes !

    Ce que nous proposons : massage californien, kahuna (lomi-lomi), pierres chaudes, femme enceinte ainsi que le Thaï Yoga massage.

    Vous pouvez d'ores et déjà prendre rendez-vous... L’agenda sera ouvert à partir du mardi 3 octobre! 

    Plus d'infos de notre événement sur notre page Facebook : www.facebook.com/CentreOmShanti  (anciennement Zen Aum - Massages à domicile)

    Rue du Tilleul 3A > Hannut > Appeler 0493 17 17 74

    Source > Anasthasia & Yannick

  • Imprimer

    HANNUT: LE COCKTAIL «COUILLE DE MAMMOTH» EST ARRIVÉ!

    Après la couille de Singe, voici la "Couille de Mammoth".

    Ce mélange de Woodberries et de Mammoth Drink dont la recette a été avalisée par Woodberries permet à l’entrepreneur Renaud Maréchal, hannutois, d’amener une innovation de plus dans l’horeca. Ce cocktail est disponible au café « Les Copains D’abord ».

    Breveté depuis à peine deux semaines, le Mammoth Drink fait déjà de nombreux adeptes. Pas moins de 24 établissements issus de la grande distribution ont intégré cette boisson énergisante sans taurine aux arômes de citron et de menthe dans leurs rayons. «  Je ne m’attendais pas à un tel engouement  », confie l’entrepreneur hannutois Renaud Maréchal, à la tête notamment du foodtruck « Marshall Corp ».

    Même si son cheval de bataille, c’est la grande distribution, le Hannutois souhaite développer davantage sa marque et décide aujourd’hui d’implanter sa boisson dans l’horeca en y apportant une nouvelle identité. « J’ai voulu créer un cocktail spécifique à l’horeca. J’ai pensé à la couille de Singe et je me suis dit que la couille de Mammoth serait une boisson facile à répandre. »

    Afin d’assurer ses arrières, Renaud Maréchal a rencontré personnellement les gérants de Woodberries. « Je ne voulais pas commettre d’impair. Je voulais voir ce qu’ils en pensaient. Woodberries m’a remercié de ma démarche car cela lui permet de contrôler son image en s’assurant que je propose un produit gustativement très bon. »

    Au prix de 2,50 euros

    Avec l’aval de Woodberries, Renaud Maréchal démarre du bon pied. Et il se positionne clairement comme leader du marché puisqu’il propose une couille de Mammoth à 2,50 euros au lieu de 3 euros pour son concurrent, la couille de Singe. « J’ai voulu frapper un grand coup dans l’horeca  », précise le jeune entrepreneur.

    Envie de goûter cette boisson au nom atypique ? L’établissement « Les Copains D’abord », à Hannut, est l’un des premiers cafés de la région à afficher la couille de Mammoth sur sa carte des cocktails. «  Il s’agit bien d’un mélange de deux boissons et non d’une seule et même boisson distillée. Mon but étant  … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/125527

    Source > C.L sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 13/09/2017 ou le .PDF en ligne de ce jour > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Lire AUSSI sur ce blog notre première info du 25/07 > HANNUT > MAMMOTH DRINK > IL LANCE UNE BOISSON ÉNERGISANTE SANS TAURINE sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • Imprimer

    NOUVEAU AU TENNIS-CLUB DE HANNUT: LE TIE-BREAK > BRASSERIE/RESTAURANT

    La brasserie du club house du Tennis de Hannut change de concept et se transforme en brasserie-restaurant le « Tie-Break ».

    Un nom de circonstance choisi par Yves Roobaert. « Cela invitera peut-être certains à poursuivre les prolongations dans le restaurant », plaisante l’ancien chef cuisinier et gérant du Coq Hardi à Avin. Il revient ainsi derrière les fourneaux d’un restaurant avec un concept plus moderne.« J’ai simplement répondu à la demande des responsables du club qui souhaitait une évolution pour la brasserie et l’ouvrir vers la clientèle extérieure. »

    La traditionnelle cuisine de brasserie du club house laisse désormais place à de la cuisine française ! « Avec des connotations italiennes et méditerranéennes dans le but de faire de la cuisine fine. » De plus, Yves fait également partie des Eurotoques. Un label qui garantit également la qualité des produits issus du terroir avec lesquelles il compte travailler.

    Vous n’êtes pas familier avec la cuisine d’Yves ? Sachez qu’il a suivi une formation auprès du chef étoilé Yves Matagne et a également … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/118333

    Pour sa carte, Yves Roobaert a décidé de reprendre un plat mythique de son restaurant Le Coq Hardi. Le magret de canard miel et citron-vert. Des pointes d’accents culinaires belges ont été … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/118333

    20 couverts

    D’ailleurs quelques aménagements ont été spécialement faits dans les cuisines du club afin d’accueillir le nouveau concept d’Yves Roobaert. « Il y a une grande chambre froide et une friteuse. » Du mobilier tout neuf, permettant d’accueillir 20 couverts, a également été installé.

    Envie de goûter la nouvelle cuisine d’Yves Roobaert ?

    Ouverture tous les jours du lundi au dimanche sauf le mardi. La cuisine est ouverte de 12h à 14h et de 16h30 à 21h en semaine. Vendredi et le week-end, ouverture jusqu’à 22h. >> Réservations souhaitées au 0495/60.15.18 ou 019/51.21.51.

    Source > C.L. sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be