nocifs

  • BON A SAVOIR > PRÉSENCE DE PRODUITS NOCIFS DANS CERTAINS BAUMES À LÈVRES

    Test-Achats met en garde contre l'utilisation de 15 marques

    Test-Achats avertit lundi de la présence de substances nocives dans pas moins de 15 baumes à lèvres sur les 21 testés par l’organisation de défense des consommateurs. Celle-ci exige dès lors que de nouvelles mesures soient prises au niveau européen.

    «Nombre de cosmétiques contiennent des huiles minérales. Pour des produits d’entretien de la peau, pas de problème. Mais il en va tout autrement si une partie du produit peut être ingérée, comme c’est le cas avec les baumes à lèvres. En effet, les huiles minérales sont à l’origine de substances qui, une fois ingérées, sont potentiellement nocives pour la santé», alerte Test-Achats dans un communiqué publié lundi.

    Ces substances sont les MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbon ou hydrocarbures saturés) et les MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons ou hydrocarbures aromatiques).

    «Leur risque précis n’est pas encore très bien établi, mais on soupçonne fortement les MOAH d’être cancérigènes, et les MOSH de s’accumuler dans les organes et d’entraîner la formation de tumeurs dans les glandes lymphatiques, le foie ou la rate», pointe l’organisation.

    Or, Test-Achats constate que la présence de ces substances n’est signalée ni sur l’emballage, ni sur la liste des ingrédients. Aucun seuil de sécurité n’a par ailleurs été fixé pour ces substances par l’instance européenne compétente, regrette encore l’association. «Faute de limites de sécurité, il faut s’en référer aux recommandations d’institutions comme Cosmetic Europe et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Test Achats a constaté que les limites indiquées par ces instances étaient dépassées pour 15 des 21 produits retenus pour le test.»

    Les 15 baumes à lèvres à éviter d’après Test-Achats sont: Aptonia, Avène, Carmex, Eucerin, La Roche-Posay, Labello Original, Labello Sun protect, Le Petit Marseillais, Louis Widmer, Maybelline Babylips Dr rescue, Maybelline Babylips hydrate, Neutrogena, Vaseline, Vichy et Yves Rocher.

    Test Achats a interpellé les ministres belges de la Santé publique et de la Consommation sur les résultats de son test et exige, conjointement avec d’autres organisations, de nouvelles normes européennes.

    Source > Belga sur site libre > http://www.sudinfo.be/1944797

  • VILLE DE HANNUT > LES DÉCHETS VERTS DÉPOSÉS LE LONG DES COURS D’EAU SONT NOCIFS

    dechetVert.jpg

    Un rappel bienvenu à l’attention des riverains des cours d’eau en cette période estivale : les déchets verts déposés le long des cours d’eau sont nocifs !

    En cette période d’entretien intensif des jardins et propriétés, la présence de tontes de pelouses, de tailles de haies et d’arbustes ou de compost semble anodine aux yeux des riverains qui déposent leurs déchets « biodégradables » aux bords des cours d’eau,

    Pourtant, on ignore que ces déchets verts :

    Etouffent la végétation naturelle des berges

    -Favorisent l’apparition de plantes indésirables (orties, liserons…) qui se nourrissent des matières végétales en décomposition

    -Entraînent une pollution de l’eau par l’écoulement des jus de décomposition

    -Menacent la stabilité des berges en rendant le sol plus vulnérable à l’érosion

    -Empêchent le bon écoulement des eaux en formant des mini-barrages propices aux inondations

    En collaboration avec votre commune, le Contrat de rivière Dyle-Gette conseille donc aux riverains des cours d’eau de changer leurs mauvaises habitudes :

    Entreposez ces déchets à bonne distance du cours d’eau (à au moins 5 mètres au-delà de la crête de berge)

    Assurez-vous que leur décomposition ne soit plus nocive pour la berge et le cours d’eau

    Au besoin, allez les déposer régulièrement au parc à conteneurs le plus proche

    Procédez au nettoyage des dépôts de déchets qui se seraient accumulés depuis plusieurs années trop près de la berge au fond de votre jardin ou de votre propriété

    Grâce à vos nouvelles habitudes,  vous aurez peut-être le plaisir de voir revenir peu à peu les plantes caractéristiques des berges (baldingère, reine-des-prés, iris des marais…), ainsi que la faune qui leur est liée (libellules…).

    Attention : les incivilités environnementales font l’objet de sanctions administratives !

    Source > http://www.hannut.be