ne pas dire

  • 5 CHOSES A CACHER EN ENTRETIEN D'EMBAUCHE

    Entretien_Cacher_shutterstock_79903759_0.jpg

    Face au recruteur, il faut se présenter sous son meilleur jour.

    Mettre toutes vos compétences en valeur et vendre votre talent.Sans mentir, bien sûr ! Mais parfois, mieux vaut malgré tout commettre quelques mensonges par omission… Voici 5 informations à passer sous silence si vous voulez que votre entretien se passe bien.

    1. Vous détestez votre ancien travail

    Le fait de ne pas s’entendre avec son boss est une des causes principales de démission. Si c’est votre cas et que le recruteur vous demande pourquoi vous avez quitté votre emploi, évitez de critiquer avec virulence votre ancien employeur. Le recruteur pourrait en déduire que vous être arrogant, entêté et que vous ne savez pas vous remettre en cause (après tout, il faut être deux dans un conflit).

    2. Vous avez postulé par dépit

    La plupart de vos candidatures sont restées sans réponse, et vous vous retrouvez à passer un entretien dans une boîte qui ne vous intéresse pas trop ? Ne laissez surtout pas transparaître votre état d’esprit au recruteur. Maintenant que vous êtes là, faites de votre mieux : c’est souvent l’enthousiasme d’un candidat qui le démarque des autres.

    3. Vous n’aimez pas travailler en équipe

    Cela peut arriver à tout le monde de préférer travailler seul plutôt qu’en groupe. Cependant, c’est souvent mal vu en entreprise, milieu social par excellence. Même si la fonction pour laquelle vous postulez est assez autonome, vous serez obligé de collaborer avec vos collègues tôt ou tard. Évitez donc d’aborder ce point en entretien.

    4. Vous êtes systématiquement en retard ou tête en l’air

    Répondre à la question « Citez-moi trois de vos défauts » est extrêmement périlleux. Il s’agit en effet de donner des défauts qui n’en sont pas vraiment. Évitez donc à tout prix d’avouer que vous avez beaucoup de mal avec la ponctualité : c’est souvent un défaut rédhibitoire. La mauvaise orthographe ou le fait d’avoir du mal à rester concentré sont aussi des tares impardonnables pour les recruteurs.

    5. Votre hobby est étrange et nécessite beaucoup de temps

    Tout le monde ne peut pas pratiquer le judo ou le football. Cependant, certains hobbies sont plus appréciées que d’autres sur un CVou dans en entretien d’embauche. Il n’y a rien d’honteux à collectionner les nains de jardins ou construire des monuments en allumettes… Mais mieux vaut le cacher au recruteur lors de l’entretien, au risque de vous décrédibiliser. Pareil si vous vous rendez chaque jour au stand de tir ou si vous pouvez passer des heures à jouer aux Warhammers ou au poker en ligne. Gardez-ça pour vous !

    Source : Terra Femina > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • 8 MOTS À NE JAMAIS UTILISER POUR VOUS DÉCRIRE LORS D'UN ETRETIEN D'EMBAUCHE !

    shutterstock_61682320b.jpg

    Si certains mots peuvent paraître flatteurs dans la bouche des autres, ils vous font passer pour un(e) prétentieux(/se) imbuvable lorsqu’ils sont prononcés par vous.

    Voici donc 8 mots à ne jamais utiliser pour vous décrire.

    1. Autorité

    Si vous devez préciser que vous êtes une autorité dans votre domaine, c’est que vous ne l’êtes probablement pas. Montrez plutôt en quoi vous êtes un(e) expert(e). « Présentateur sur La Première » ou « agent de presse de Stromae » sont des indicateurs d’un certain niveau d’autorité. En revanche, à moins que vous ne sachiez le prouver, « autorité dans le marketing des réseaux sociaux » signifie seulement que vous passez trop de temps sur Twitter.

    2. Fournisseur mondial

    La grande majorité des entreprises sont capables de vendre des biens et des services au niveau mondial. Pour celles qui ne peuvent pas le faire, la restriction géographique des activités proposées est évidente. Nous pensons notamment aux restaurants. Dès lors, n’utilisez « fournisseur mondial » que si cette qualité n’est pas évidente. Sinon, on vous prendra pour une petite entreprise qui essaie de se faire passer pour une grosse boîte.

    3. Motivé(e)

    Voilà un mot à ne jamais utiliser pour vous décrire. Vous êtes censé(e) être motivé(e), quoi qu’il arrive. Le préciser ferait passer cet attribut automatique comme une qualité exceptionnelle. C’est comme si vous souligniez le fait que vous faites « bien » votre boulot.

    4. Innovant(e)

    De nombreuses entreprises se présentent comme innovantes. Beaucoup de gens se veulent avant-gardistes. La plupart ne le sont pas.

    Si vous êtes novateur(/trice), ne le dites pas. Prouvez-le. Décrivez les produits que vous avez développés. Décrivez les processus que vous avez modifiés. Parlez de concret, présentez votre innovation comme tacite et évidente…

    5. Créatif(/ve)

    Certains mots sont si souvent utilisés qu’ils en perdent leur sens. « Créatif(/ve) » fait partie de ces termes galvaudés. (Vérifiez les profils de vos contacts sur LinkedIn, ils reprennent presque tous ce qualificatif).
    Créatif(/ve) n’est qu’un exemple. On pourrait aussi citer « efficace », « dynamique », « influent(e) », « aime travailler en équipe »… Certains de ces termes peuvent peut-être véritablement vous décrire. Mais étant employés par tout le monde, ils ont
    perdu leur impact.

    6. Passionné(e)

    La passion ne se marie pas forcément bien avec tous les métiers. Si elle convient parfaitement à une position dans le secteur de l’art, elle vous fait passer pour un(e) dingue dans le milieu de l’administration. Si vous postulez un emploi d’encodeur(/se) de données, vous devriez plutôt opter pour des termes comme « concentration » ou « spécialisation ».

    7. Unique

    Les empreintes sont uniques. Les flocons de neige sont uniques. Vous êtes unique. Mais votre entreprise ne l’est probablement pas. Ne prétendez pas être unique. Les clients n’attachent pas réellement d’importance à l’unicité. Ils veulent le « meilleur ». Montrez comment vous êtes le/la meilleur(e) et vous serez unique dans l’esprit de vos clients.

    8. Incroyablement

    En faisant un petit tour d’horizon des profils sur LinkedIn, vous retrouverez aussi quelques adverbes censés donner une description plus précise de la personne. Certains se présentent ainsi comme « incroyablement passionné(e) », « profondément perspicace », « extrêmement captivant(e) ». N’est-il pas suffisant d’être perspicace ou captivant(e) ? Êtes-vous vraiment obligé(e) d’être incroyablement passionné(e) ?

    Si vous tenez absolument à utiliser des adjectifs excessifs pour vous décrire, épargnez-nous au moins les adverbes superlatifs. Croyez-nous, on a compris.

    Source : Inc.com via > http://www.references.be/