nac

  • ZONE DE SECOURS DE HESBAYE > LES POMPIERS DE L’ANIMAL RESCUE TEAM FORMÉS AUX NAC

    Pour maîtriser mygales, serpents et autres reptiles

    Mygales, scorpions, serpents et autres reptiles. Les Nouveaux Animaux de Compagnie sont de plus en plus récurrents au sein des interventions de nos pompiers. L’Animal Rescue Team, de la zone de Hesbaye, vient donc d’y consacrer une journée de formation. 

    Il y avait comme une ambiance de terreur, au sous-sol de la caserne de Waremme, ce samedi. Mygales, araignées en tous genres, pythons et autres serpents, tortue-aligator et scorpions étaient au cœur de l’attention de l’ART. 18 hommes de l’Animal Rescue Team y recevaient en effet une formation orientée « NAC », ces Nouveaux Animaux de Compagnie face auxquels nos services de secours sont davantage confrontés.

    « Notre équipe spécialisée doit pouvoir intervenir pour toutes les espèces animales. Si certains avaient quelques bases en NAC, il était toutefois utile de se former davantage. On en rencontre, dans notre boulot, de plus en plus. Il y a un réel effet de mode autour des reptiles ou des araignées… mais les gens ne comprennent pas toujours la dangerosité qu’ils représentent, ou les soins à leur fournir », commente le sergent Michaël Robert, chef d’équipe.

    Cette journée de formation a débuté par un cours théorique. « Il est primordial pour les pompiers de connaître le fonctionnement de l’animal », explique Gaëtan Doppagne, expert et formateur, « de savoir comment il est, comment l’aborder… pour ensuite pouvoir le manipuler avec les bonnes techniques et adopter le bon comportement. C’est comme si on nous demandait de conduire une voiture, sans savoir qu’il y a des pédales et un levier de vitesse. »

    Car ici, les pompiers apprennent … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 25/09/2017

    Un exercice qu’ils réitéreront chaque année… et même avec plaisir !

    Source > Emilie Depoorter sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 25/09/2017

    Pour les abonnés au journal .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • ZONE DE SECOURS DE HESBAYE > UNE TEAM DÉDIÉE AUX ANIMAUX

    Une permanence de 24h tenue par les pompiers

    Dès le 1 er janvier 2017, la zone de secours de Hesbaye mettra en place une nouvelle équipe spécialisée : la « Rescue Animal Team ». Comme son nom l’indique, elle interviendra pour tout animal impliqué ou en situation périlleuse. Une permanence sera tenue 24h/24h.

    Nos pompiers sont de plus en plus confrontés aux interventions impliquant des animaux. Et elles ne se 557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 005.jpglimitent pas au traditionnel gentil chat coincé dans un arbre. La Hesbaye (et la région liégeoise) n’y échappe pas. « Un cheval échoué dans une rivière, des bovins coincés dans un incendie, un chien agressif dans une rue, la découverte d’un serpent dans un champ, d’une autruche en plein centre-ville ou d’une grosse tortue en bord d’étang… Les opérations sont très diverses et peuvent s’avérer dangereuses, tant pour le bien-être de l’animal concerné que pour les sauveteurs ou les citoyens. »

    Partant de ce constat, le sergent Michaël Robert, expert animalier au sein de la zone de secours de Hesbaye, a mis sur place une « Rescue Animal Team » (RAT). Il s’agit d’une équipe spécialisée qui sera effective au 1 er janvier 2017 : trois hommes seront, en permanence (24h/24h), prêts à descendre sur le terrain pour toute intervention impliquant un animal en situation périlleuse.557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 018.jpg

    Au total, 18 personnes (12 pompiers et 6 chefs d’équipe) ont été formées à ces interventions spéciales (cf. encart). Un véhicule rapide et du matériel adapté (crochets, filets, harnais, perches, bacs, etc.) ont été acquis par la zone. Et des vêtements spécifiques, différents de ceux destinés aux incendies, habilleront prochainement ces pompiers spécialisés.

    « Aussi, c’est le poste de Waremme qui a été choisi pour des raisons opérationnelles et géographiques, notamment car cette équipe doit se trouver sur les lieux de l’intervention endéans les 30 minutes », a précisé le sergent Robert. « Car cette équipe pourra travailler en partenariat avec d’autres zones de secours et ne se limitera donc pas qu’à la Hesbaye. C’est un échange de bons procédés. Liège est, par exemple, spécialisée en interventions chimiques et radiologiques… Nous, ce sera les animaux. »

    557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 039.jpgIl peut s’agir d’un animal de compagnie, mais aussi de plus grosses bêtes (comme des bovins, chevaux…), issues de notre faune sauvage (sangliers, biches, castors…) ou des plus exotiques, qualifiées de « NAC ». « On estime à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi16/12/2016

    Source > EMILIE DEPOORTER dans votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi16/12/2016

    L’article sur le web > http://www.lameuse.be

    Autre article sur la page de votre journal > Ces hommes, en formation continue avec des experts

    557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 047.jpg