n64

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > BRAIVES > INTERDICTION DE STATIONNER DÉSORMAIS PRÈS DE « LA GOUTTE »

    Certains vont devoir changer leurs habitudes: dès ce mercredi, une nouvelle signalisation a été placée aux abords de la N64. Le stationnement y est désormais interdit.

    La zone de police Hesbaye Ouest vient de mettre en place une nouvelle signalétique, le long de la Nationale 64, à proximité du restaurant ‘La Goutte’ à Braives. Des panneaux de signalisation E1 -pour l’interdiction de stationner- ont été implantés.

    La zone de police locale signale qu’elle sera désormais particulièrement attentive au bon respect de cette nouvelle signalisation : des verbalisations, voire des dépannages de véhicules pourront être envisagés.

    L’objectif premier de cette nouvelle disposition est, ici clairement, la sécurité de tous sur la voie publique ... / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi22/02/2018

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi22/02/2018

    Illustration > Capture Google

    REACTION de « LA GOUTTE » sur sa page Facebook

            Chers amis de la goutte,

    Une NAVETTE SHUTTLE sera mise GRATUITEMENT (de 23h à 5h) à votre disposition entre la goutte et le parking de L'atelier situé au rond-point un peu plus loin que la goutte en roulant vers Hannut. Ce parking sera également gratuit...le trajet ne prend que 3min...

     Cette navette sera à votre disposition pour toutes les soirées jusqu'à une solution de parking supplémentaire. PROFITEZ EN...et partager un max...

    Favorisez également le covoiturage..

    NOUS REMERCIONS CHALEUREUSEMENT L'ATELIER BRAIVOIS pour le prêt de son parking.

    Julien et Nancy

     

  • Imprimer

    HANNUT LA N64 (HANNUT/HUY) : 39 ACCIDENTS EN 2011, 22 EN 2015…

    Pour Manu Douette, il faut penser à d’autres aménagements

    C’est mieux mais encore insuffisant !

    La Nationale 64, où René Remacle, 47 ans, de Lens-St-Remy, a été tué ce lundi, est une des plus accidentogènes de la zone Hesbaye-Ouest. Même si le nombre d’accidents diminue d’année en année, 18 ont encore été enregistrés en 2015. Le bourgmestre de Hannut, Manu Douette va interpeller la Région wallonne.

    L’accident qui a coûté la vie à René, un ouvrier de l’ETA de Hannut, l’Aurore, a eu lieu lundi en fin d’après-midi au carrefour du centenaire, sur la N64 qui relie Hannut à Huy. La Peugeot 2008 conduite par un Wanzois de 21 ans n’a pas pu éviter René Remacle qui venait du chemin de remembrement, à droite, à bord de son scooter, un MBK SA/23. La collision a été inévitable et lui a été fatale. Le 29 août prochain, il aurait eu 48 ans.

    L’axe où cette collision mortelle s’est produite est, avec la N80 (qui relie Hannut à Namur) un des plus accidentogènes de la zone de police Hesbaye-Ouest (Braives, Burdinne, Hannut, Héron, Lincent, Wasseiges).

    Ces dix dernières années, des dizaines d’accidents avec blessés y ont été constatés. L’année la plus noire reste 2011 avec 39 accidents avec lésions corporelles. Depuis, ce nombre est en nette diminution : 28 en 2012, 18 en 2013, 16 en 2014 et 22 en 2015.

    Un carrefour y est plus particulièrement dangereux : celui de la Râperie situé à quelques centaines de mètres de celui du Centenaire.

    Suite aux nombreuses interpellations de la Ville, des aménagements y ont déjà été réalisés par la Région. Une bande rouge bien visible a été tracée au centre de la chaussée pour marquer le carrefour et éviter les dépassements à l’origine de nombreux crash. L’arrêt de bus est plus visible.

    De leurs côtés, les autorités communales ont revu l’aménagement de leurs voiries communales qui débouchent sur ce carrefour. Des chicanes ont été réalisées pour ralentir la vitesse et attirer l’attention des automobilistes à l’approche du croisement.

    Dans les statistiques de la zone de police, ces nouveaux dispositifs portent leurs fruits. En 2014, quatre accidents avec blessés ont été enregistrés au carrefour de la Râperie. En 2015, aucun. En 2016, le dernier (avec blessés) remonte au 29 janvier, c’est le seul pour l’instant. Sur les six dernières années, aucun n’a été mortel.

    « Mais on voit que ce qui a été mis en place ne … La suite de l’article sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 24/08/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 24/08/2016

    Lire l’article en ligne sur > http://www.lameuse.be

  • Imprimer

    DE DERNIÈRE MINUTE A HANNUT >: RENÉ REMACLE, UN OUVRIER DE L'ETA "L'AURORE", PERD LA VIE DANS UN ACCIDENT SUR LA N64

    Ce lundi en fin d’après-midi, un accident s’est produit entre une mobylette et une voiture.

    Le pilote du deux roues a été tué sur le coup. Il s’agit de René Remacle, âgé d’une cinquantaine d’années et domicilié à Lens-Saint-Remy (Hannut).

    La victime travaillait depuis 20 ans à l’Aurore, l’entreprise de travail adapté de Hannut. Le personnel est sous le choc. Le bourgmestre Manu Douette a été informé. Il est également très attristé par la tragique disparition d’un des membres de son personnel.

    Blessé, le conducteur de l’autre véhicule a été Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be

  • Imprimer

    UNE DAME DE 60 ANS BLESSÉE À LINCENT

    856041927_B971702916Z_1_20131229115240_000_GNJ1NEJJJ_1-0.jpg

    Samedi vers 18 h 15, une dame d'une soixantaine d'année a dû être transportée à la clinique Notre Dame de Waremme suite à un accident survenu sur la N64 aussi connue comme étant la route de Huy à Lincent. Elle était légèrement blessée

    Vendredi soir, peu après 18 h un accident impliquant deux véhicules est survenu route de Huy à Lincent. Les pompiers de Hannut se sont rendus sur place pour prendre en charge la conductrice de l'un des deux véhicules. La dame, âgée d'une soixantaine d'année a été légèrement blessée dans la collision, elle a été transférée à bord d'une ambulance du service d'incendie hannutois vers la clinique Notre-Dame de Waremme.

    Les circonstances de l'accident sont assez floues, il faudra une enquête plus approfondie pour évaluer les responsabilités. La police de la zone Hesbaye Ouest est intervenue pour dresser les constats et sécuriser la zone de l'accident.