mottard

  • WASSEIGES: UN RIVERAIN TABASSÉ PAR UN MOTARD EN COLÈRE

    465382945_ID7935019_webmotard_143001_H3ZF6F_0.JPGInterpellé par quelques habitants d’Acosse alors qu’il pilotait bruyamment et dangereusement sa moto de cross, un jeune homme a frappé l’un des riverains. La victime souffre notamment d’une fracture de la clavicule.

    L’agression remonte à vendredi en fin de soirée. Un jeune de Wasseiges, âgé d’une vingtaine d’années, sillonnait les rues de la localité au guidon de sa moto de cross. Le potin a réveillé et dérangé plusieurs riverains.

    “ J’étais couché, et je l’ai entendu passer et repasser ”, explique Mathieu Larivière, un habitant de la rue de Hannêche. “ Un peu plus tard, j’ai vu plusieurs véhicules de police et une ambulance arriver dans ma rue. J’ai cru que le motard avait fini par chuter ”. Il ne s’agissait en réalité pas d’un accident, mais bien d’une agression dont a été victime un voisin de Mathieu…, “ J’étais dans ma chambre, et le bruit commençait sérieusement à m’incommoder, explique Guy Lemoine, 63 ans. Il roulait sans phare et à toute vitesse. De ma fenêtre, je lui ai alors crié qu’il ne se trouvait pas sur le circuit de Mettet, et que j’allais aussi appeler la police s’il continuait à nous importuner ”.imagesCAS86HBE.jpg

    Une demi-heure plus tard, on sonne à la porte de Guy. “ J’ai pensé que c’était mon voisin. Lorsque j’ai ouvert, j’ai été stupéfait de voir le jeune motard. Il s’est directement énervé et m’a frappé à la tête.

    Blessé, Guy a été transporté en clinique. Il souffre d’une fracture de la clavicule et de plusieurs contusions au niveau des côtes. Le corps médical a constaté une invalidité jusqu’à la fin du mois d’août. Les policiers de la zone Hesbaye-Ouest ont interpellé l’agresseur. Il n’a pas été privé de liberté mais il devrait, en principe, devoir venir prochainement expliquer son geste devant la justice. D’autant qu’il n’en serait pas à son coup d’essai…

    Plus d’infos dans la Meuse d’hier

    Source > >Sudpresse > Publié le Lundi 23 Juillet 2012 à 08h50 > Photo Guy souffre d’une fracture de la clavicule.

  • DÉCHETS INTERDITS À WAREMME: DENIS MOTTARD RÉAGIT

    341962828_ID7797374_crhwgedapress_denis_motta_H3WW1D_0.JPGDécidément, le dossier des dépôts interdits à Waremme suscite la polémique. Après la sortie de Waremme ensemblE et la réponse de la majorité PS, c’est Denis Mottard qui tient à s’exprimer. L’ancien directeur-gérant du Home Waremmien n’a pas apprécié d’être mis en cause par Guy Coëme dans la presse.

    L’ancien directeur-gérant du Home Waremmien n’a pas apprécié d’être mis en cause par Guy Coëme dans la presse. “ Il déclare que c’est moi qui ait autorisé le dépôt sur le terrain d’Al Wilade à la Haute Wegge. C’est un peu trop facile de me rendre unique responsable. M. Coëme oublie de préciser c’est à la demande de la Ville de Waremme. Et plus précisément via le bourgmestre de l’époque, Jacques Chabot. Il était président du Home Waremmien. En tant qu’employé, je n’ai fait qu’accéder à la demande. Ça devait rester deux semaines mais ça n’a jamais été évacué... ”

    Interrogé par nos soins, Jacques Chabot confirme les dires de Denis Mottard. “ Si je me souviens bien, nous n’avions pas de solution immédiate pour évacuer les terres des travaux de la rue des Prés et nous avons demandé ce dépôt à titre précaire. Le terrain devait ensuite être remis à neuf. ”

    Le problème, c’est que cela fait 7 ans qu’un dépôt existe à cet endroit, certaines entreprises privées et certains riverains ne se gênant pas pour y déverser leurs déchets.

    Pour rappel, la majorité PS a indiqué qu’une somme de 10.000€ avait été prévue au budget pour l’évacuation définitive de ces remblais. L’exécution des travaux sera votée lors de la séance du Conseil communal du 2 juillet prochain.

    Guy Coëme a aussi annoncé que le terrain sera nettoyé dans les deux à trois mois et qu’il sera clôturé pour éviter que les dépôts clandestins ne reviennent.

    En savoir plus dans votre journal de ce lundi !

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 10 Juin 2012 à 10h49 > Christophe Caubergh