montants

  • QUEL SERA LE MONTANT ET LA DURÉE DE MES ALLOCATIONS DE CHÔMAGE ?

    1130521310_ID3450868_p-20050427-009u1c_025D8X_0.jpg

    Je viens d’être licencié. A combien vont s’élever mes allocations de chômage et combien de temps vais-je y avoir droit ?

    La réponse de Chantal Vekemans, legal adviser SD Worx

    Facteurs déterminants

    Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du dernier salaire reçu, de l’ancienneté et de la situation familiale. En principe, les indemnités sont accordées pour une durée illimitée.

    Les allocations de chômage sont calculées sur base du dernier salaire brut gagné. Ce salaire brut est plafonné. Cela signifie qu’on ne tiendra pas compte d’un salaire plus élevé que le plafond.

    Pour avoir droit aux allocations de chômage, le demandeur doit pouvoir prouver un certain nombre de jours de travail en tant que salarié (c’est le « stage ») et ce pendant une certaine période (ce que l’on appelle la « période de référence ») qui précède immédiatement la demande d’indemnités. Pour un emploi à temps plein ininterrompu, l’Onem compte 78 jours de travail par trimestre.

    Votre situation familiale détermine aussi le montant de vos allocations de chômage. Dans la législation du chômage, trois situations familiales sont distinguées : l’employé avec charge familiale, l’employé cohabitant et l’employé célibataire. Un chercheur d’emploi sans charge familiale va par exemple recevoir une plus grande allocation qu’un célibataire. Un chercheur d’emploi qui cohabite avec quelqu’un qui dispose d’un revenu recevra aussi une indemnité plus basse.

    Le montant de l’indemnité de chômage et la période de chômage

    Le montant de la prime de chômage est équivalent à un certain pourcentage de votre dernier salaire. Ce salaire n’est pas toujours pris en compte dans son entièreté car il existe un plafond salarial.

    Le 1er avril 2013, le plafond salarial était de 2 466,59 euros par mois. C’est d’application pendant les premiers 6 mois de la première période d’indemnités. Le plafond intermédiaire est de 2 298,90 euros par mois et est valable pendant les 6 mois suivants. Le plafond de base est de 2 148,27 euros par mois et est valable après la première année d’indemnités.

    Tous les chômeurs complets reçoivent pendant les trois premiers mois de chômage 65 % de leur dernier salaire gagné (et limité selon les plafonds salariaux). Pendant les neuf mois suivants, ils reçoivent 60 % de leur dernier salaire gagné (toujours limité).

    Après cette première période d’une année, vient une deuxième période de 2 mois, allongée de 2 mois pour chaque année d’expérience professionnelle en service. Cette deuxième période est de 36 mois maximum et est divisée en 5 phases.

    • Pendant la première phase de 12 mois (2 mois « fixes » et maximum 10 mois en fonction de l’ancienneté) le chômeur complet reçoit les montants suivants :
      • Cohabitant avec charge familiale reçoit 60 % de son dernier salaire
      • Célibataire reçoit 55 % de son dernier salaire
      • Cohabitant sans charge familiale reçoit 40 % de son dernier salaire. 
    • Pendant les quatre phases suivantes de maximum 24 mois au Total ( = maximum 4 périodes de chacune maximum 6 mois) les indemnités baissent en 4 temps jusqu’à une indemnité forfaitaire.

    A partir de la troisième période après maximum 48 mois de chômage ( = 12 mois première période + maximum 36 mois de deuxième période), le chômeur complet reçoit une indemnité forfaitaire.

    En pratique ?

    Le chômeur qui souhaite recevoir des indemnités doit en faire la demande auprès de l’organisme de paiement de son choix. Les organismes de paiement sont soit la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (CAPAC), soit les syndicats.

    Texte: SD Worx sur > http://www.references.be Photo > http://www.lesoir