mont-blanc

  • L’EXPLOIT DE LAURENT COLLIN> LE MARATHON DU MONT BLANC POUR « LE CLAIR MATIN » !

    IMG_4857.jpg

    Laurent COLLIN a terminé la course en 461em position (262e SE H), après 06:27:51 d'efforts !

    Réaction « A chaud » (Texte > Laurent Collin le 28 juin, 20:43)

    Et bien voilà on peut le dire : « défi réussi ». Je suis arrivé au bout des 42 km et des 2.700 m de dénivelé + du marathon du Mont-Blanc après 6h27 de course, certes loin derrière le premier qui a dû les terminer en +/- 3h40 mais bien avant le dernier qui a dû les terminer en plus de 9h00.

    Une première expérience en montagne riche en expérience mais aussi, et surtout, en paysages féeriques, tous aussi superbe les uns que les autres et sans compter l'émotion lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée... Je peux le dire : « je l'ai fait ».

    Comment s'est passée la course ?

     Les 17 premiers kms sont relativement accessibles et rapides. Je pars malgré tout au ralenti car arrivé à Vallorcine les choses sérieuses commencent. (Au cœur de la vallée, Vallorcine culmine à 1.200 m.) Les choses sérieuses, oui, car vous partez pour une ascension de 1.000 mètres pour arriver au sommet du Col des Posettes qui culmine à 2.200 mètres. Une fois arrivé au sommet, ce n'est que du bonheur. Une vue panoramique sur le massif du Mont-Blanc : « what else ».SUPERBE. Je prends même le temps pour une petite vidéo. Vous pensez que tout est fait ; ET BIEN NON, si les montées sont rudes, les descentes sont aussi difficiles et délicates. Très techniques, il faut sauter de pierre en pierre, éviter les racines et tout cela à flanc de montagne. Les quadriceps sont mis à contribution, en perpétuelle extension, ils tirent et se tétanisent par moment. Ça fait mal !

     Et tout cela avec les bouts des pieds qui cognent à la pointe des chaussures. Mes gros orteils sont verts, mauves, noirs, ... je ne fais plus la distinction.

     Ouf, la fin est proche, nous arrivons sur un tronçon plus ou moins plat (enfin tout est relatif ici).

     Nous repartons pour de nouvelles ascensions dont la plus difficile vers Flégère et ses pistes de ski, qu'il faut ici non pas descendre mais remonter... déjà que c'est rude, je tombe à cours d'eau avant le prochain ravito qui se trouve 2 km plus loin. Et 2 km en monté, c'est long... les crampes menaces, je sens les premières contractions, lorsque l'on m'annonce qu'il n'y a plus que quelques centaines de mètres. J'arrive au but. Trois bons gobelets de Saint-Yorre (ça va fort) et je repars ; plus que 5km, l'arrivée n'est plus très loin, je me sens mieux. Je me remets à courir. Je vois apparaître le sommet et les premiers sons de cloches retentissent, des cris se font entendre. J'y suis, l'arrivée, le soulagement, l'objectif est atteint... je franchis la ligne d'arrivée au sommet altitude 2000.

    Je l'ai fait, le défi est rempli, pour moi et le Clair Matin.

    Merci à tous pour vos messages d'encouragement, vos appels,...

     Source > Laurent Collin sur Facebook

    La fiche des statistiques du marathon de Laurent (Source > http://mbm.livetrail.net)

    Projet2.png

    Marathon du Mont-Blanc : l’internationalisation en course… > Le Classement Général & des photos sur > http://www.trails-endurance.com

    Les Belges sur le Marathon du Mont Blanc. Sur > http://jogging

    Le classement des Belges et les photos. Sur >http://jogging

    La vidéo des meilleurs moments de la course. Sur > https://www.youtube.com

    Nos précédents articles sur ce blog :

    LAURENT COLLIN SE LANCE UN DEFI SPORTIF HORS NORMES EN SOUTENANT UNE BONNE CAUSE ! Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be

    LAURENT COLLIN DE LA TR-34 DE HANNUT A LA BOUTIQUE SHEFFIELD POUR UNE REMISE DE CHÈQUE AU PROFIT DU « CLAIR MATIN » Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be

    The summit for Children. sur > Facebook

    Sources > Diverses renseignées. Texte > avec l’aimable autorisation de Laurent C.> Photo > Lepage info. Photo C.E.