midi

  • Imprimer

    HANNUT - ENSEIGNEMENT > DU NEUF DANS L’ASSIETTE DES PETITS HANNUTOIS

    Les repas chauds seront préparés par les cuisiniers du home Les Loriers et distribués par la Ville

    Le plein de nouveautés pour les écoles communales en ce début d’année : des repas chauds préparés à Hannut avec des produits locaux. Et en prime : une application destinée aux parents pour gérer tout ça ! 

    A partir de ce lundi 7 janvier, il y aura du changement dans les assiettes des élèves des six écoles communales de Hannut. Les deux cuisiniers du home Les Loriers prépareront bientôt leurs repas chauds. Et le CPAS se chargera de les livrer. Il y a maintenant dix ans que la commune ne s’occupait plus de ce service. « Les normes de l’AFSCA devenaient trop exigeantes. Et seuls des bénévoles avaient le temps de faire les courses et de cuisiner », explique le bourgmestre, Manu Douette. C’est donc la société bruxelloise Aramark qui avait repris la gestion. Elle louait les cuisines du Collège Sainte-Croix et distribuait les repas.

    « Nous n’étions pas mécontents d’Aramark. Mais il y avait des améliorations à faire au niveau de la qualité. Ils proposaient souvent du haché, ce qui n’entre pas dans le cadre d’une alimentation variée. Nous reprenons donc tout en main », indique le bourgmestre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/01/2019

    … / … « Faire 200 repas supplémentaires, en plus des 120 destinés au home et à la crèche, c’est un défi. C’est pour cela … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/01/2019

    Le coût des repas n’augmente pas : 3,50 € en primaire, 3 € en maternelle et 35 cents pour la soupe.

    Une application pour gérer les repas

    Le changement ne se fera pas que dans les assiettes. Les parents ont préalablement été initiés à un nouveau système de réservation. « Ils se rendent sur le site www.repas.xyz , entrent leurs coordonnées et effectuent les réservations pour les six semaines à venir. Les menus se trouvent sur le site, il leur suffit de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/01/2019

    … / … A la rentrée 2019, une application pour smartphone, ordinateur et tablette remplira cette fonction. Orchestré par l’organe de gestion de l’enseignement communal (CECP), on pourra y retrouver le parcours scolaire complet de son enfant, y compris … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/01/2019

    Source > E.F sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/01/2019

    Autre article annexe sur la page de votre journal >> ZÉRO GASPILLAGE ET ZÉRO DÉCHET > L’objectif ? « Que des produits locaux » … / …

    L’article au grand complet sur > https://huy-waremme.lameuse.be/328420

  • Imprimer

    HANNUT: « REICHMANN, PAS SYMPA ! »

    1469788012_.jpg

    Le temps d’une émission, Frédéric Moras a participé le mois dernier aux « Douze coups de midi », une émission diffusée sur TF1. Le 19 décembre la diffusion a eu lieu. L’occasion de revenir sur les impressions du Hannutois.

    Une nouvelle star de la télévision française est-elle née à Hannut?«Certainement pas!», insiste Frédéric Moras. Il a beau avoir tenu tête aux candidats français de l'émission, «Les douze coups de midi» sur TF1, le trentenaire tient à garder les pieds sur terre.

     «Au départ, je l'ai fait pour le fun et l'expérience. Si j'ai été jusqu'au deuxième tour de la compétition, c'était surtout un coup de chance», explique le Hannutois. Mais alors, qu’a principalement retenu notre compatriote de son incursion dans une émission de divertissement française ? « L’absence de sympathie de Jean-Luc Reichmann. On est toujours briefé par son assistant et on n’a aucun contact avec lui en dehors de l’émission. Même sur le plateau, il reste très froid. Je ne sais pas si c’est parce qu’il a besoin de concentration (l’émission se tourne dans des conditions de quasi direct), mais c’était assez déstabilisant ». Depuis ce jour, Frédéric regarde les émissions de télévision différemment. « Tout ce qui brille est sous les projecteurs. Mais derrière les caméras, le studio est assez crade ».

    Plus de détails dans La Meuse Huy-Waremme d’hier lundi.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Dimanche 23 Décembre 2012 à 21h53 > Photo D.R.