metior

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > « NOUS IRONS JUSQU’AU BOUT DE CETTE AFFAIRE »

    Le grand-père de Sidney n’avait pas été placé dans le bon cercueil

    La famille Metior est déterminée à poursuivre le combat mené à la mémoire d’August, décédé le 4 septembre dernier.

    Les funérailles de ce Hannutois de 92 ans s’étaient déroulées de manière affreuse. À l’insu de la famille, le corps avait été placé dans un autre cercueil que celui de leur choix et les proches s’étaient recueillis devant un cercueil vide sans le savoir. La famille avait également découvert que le croque-mort avait laissé le défunt en pyjama.  

    Cinq mois après ces funérailles désastreuses, la famille est toujours sous le choc. « La dernière image que j’ai eue de mon grand-père, c’est lui vêtu de son pyjama et non pas du costume que j’avais apporté à l’entrepreneur des pompes funèbres. Savoir que l’on s’est recueilli devant un cercueil vide nous a également grandement peinés. C’est un manque de respect. »

    Comme il nous l’avait expliqué en septembre dernier, Sidney a découvert la supercherie parce qu’il a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    Comble de l’horreur, une fois le cercueil ouvert, Sidney a constaté que son grand-père n’était pas en costume mais toujours en pyjama. Le costume était enfoui dans un sac en papier au fond du cercueil. Heureusement, au terme de ces événements catastrophiques, Sidney avait pu compter sur l’humanité du personnel du crématorium de Court-Saint-Etienne.

    Après les faits, Sidney a déposé plainte auprès de la police de la zone … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    Alain Deldime, lui, s’en tient à sa ligne de défense : il s’agit d’une regrettable erreur Une explication qui choque l’épouse de Sidney.

    « Je ne crois pas à l’erreur »

    « Je ne crois pas une seconde à l’erreur. Si cela avait été effectivement le cas, nous aurions pu le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    C’était une vraie mascarade ! Toute cette affaire nous a causé beaucoup de peine » conclut-elle, en larmes.

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    Sur ce blog, notre premier article sur le sujet > HANNUT > LES FUNÉRAILLES TOURNENT AU DRAME > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/09/10

    AUTRE ARTICLE sur cette page de votre journal > « Alain Deldime a été frappé au crématorium » 

    L’article succin en ligne libre > http://www.sudinfo.be/id37820

    L’article au grand complet pour les abonnés à le version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/187564