meilleur moment

  • QUEL EST LE MEILLEUR MOMENT POUR DEMANDER UNE AUGMENTATION ?

    La fin de l’année approche, votre entretien d’évaluation aussi, vous êtes content de votre travail dans l’année écoulée…

    Vous sentez qu’il est temps de négocier une augmentation, et vous avez préparé des arguments pour convaincre votre patron de vous l'accorder.

    Reste une question cruciale à régler : quel est le meilleur moment pour demander une augmentation salariale ?

    Bien choisir son heure permet de mettre plus de chances de votre côté, ou même de pouvoir espérer recevoir plus d'argent que prévu. Mode d’emploi.

    Les moments à éviter

    Le climat n'est pas toujours favorable à entamer la démarche d'une augmentation. Mieux vaut éviter ces périodes...

    -Les périodes de crise pour votre entreprise : recul du chiffre d’affaires, plan de restructuration, départ de collaborateurs, chute des actions... Si votre société va mal, votre patron hésitera davantage à vous augmenter. 

    -Les moments de crise personnelle dans la vie de votre supérieur : divorce, maladie, problèmes familiaux... Gardez une certaine finesse et évitez ces périodes pour le solliciter. C'est également valable pour vos propres crises personnelles

    -Enfin, ne demandez jamais une augmentation au retour d’un long congé. Votre patron risque de vous trouver un peu trop audacieux : remettez-vous d'abord au travail !

    Choisir le moment naturel

    La clé est de faire en sorte que votre requête semble naturelle et légitime à votre patron. Pour cela, plusieurs techniques sont possibles...

    -Tout d'abord, renseignez-vous sur la politique salariale en vigueur au sein de votre entreprise. Souvent, les salaires de l’année suivante sont décidés à un moment précis. Agissez en conséquence : évitez de demander une augmentation en avril si les salaires sont adaptés en décembre

    -Vous pouvez bien sûr demander une augmentation après avoir accompli avec brio une mission que l’on vous a confiée ou lorsque vous changez de poste ou de statut

    -Prenez l'initiative de remettre sur le tapis des moments qui ont été prévus à l’avance (et que vous n’avez pas oubliés). Votre supérieur vous avait vaguement promis de renégocier votre salaire à la fin de votre période d’essai, mais il n'en parle plus maintenant qu'elle arrive à son terme ? N’hésitez pas à demander un entretien pour lui rappeler ce qui était prévu. 

    -Vous ne trouvez aucune occasion ? Rabattez-vous sur les dates anniversaires. Celle de votre précédente augmentation ou celle de votre entrée en service, par exemple.

    Et pendant l’entretien annuel ?

    La saison des entretiens de fonctionnement approche. Beaucoup d’employés pensent que c’est le moment idéal pour demander une augmentation. Est-ce le cas ? Oui et non.

    En effet, l’entretien doit surtout servir à faire le point sur vos compétences, établir le bilan de l’année écoulée et évoquer les challenges qui vous attendent. Certains managers préfèrent ne pas y associer directement la rémunération. Vous pouvez aborder le sujet lors de cet entretien, mais préférez convenir d’un autre rendez-vous pour discuter de l’augmentation en elle-même et pour développer tranquillement votre argumentation.

    Votre patron aura ainsi le loisir d’analyser vos résultats à son aise et sera plus enclin à vous accorder cette hausse salariale (si les résultats jouent en votre faveur, cela va sans dire !).

    Source: Latribune.fr > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

    Liens utiles > augmentation salariale / stratégie / négociation / Evoluer / Salaires / Augmentation / Promotion

  • LES 10 MEILLEURS MOMENTS POUR CHANGER DE JOB

    shutterstock_141318316b.jpg

    En ces temps de crise, vous vous sentez presque coupable de ne pas vous épanouir dans votre travail ou de pester contre votre employeur.

    Et pourtant, vous pouvez avoir des raisons légitimes de quitter votre emploi actuel. Voici les 10 meilleurs moments pour changer de job.

    1. Vous travaillez pour votre employeur depuis plus de 10 ans

    Si vous ne cessez de grimper les échelons au sein de votre boîte et que vous avez occupé des postes très variés, ceci n’est sans doute pas pour vous. En revanche, si vous travaillez pour le même employeur depuis plus de dix ans et que vous n’avez (quasiment) pas bougé, l’heure est venue d’explorer d’autres horizons. Changer d’environnement de travail vous permettra de garder vos compétences au goût du jour.

    2. Vous excellez dans ce que vous faites

    Peut-être parce que vous êtes à ce poste depuis trop longtemps. Ou peut-être étiez-vous surqualifié(e) dès le départ. Quoi qu’il en soit, si vous ne commettez jamais de faux pas, c’est que l’on ne vous met probablement pas assez au défi. Vous devez continuer à apprendre et essayer de nouvelles choses.

    3. Vous êtes mauvais(e) dans ce que vous faites

    Les recruteurs peuvent parfois se tromper. Vos compétences ne correspondent peut-être pas au profil de l’emploi. Demandez-vous honnêtement pourquoi. Peut-être n’avez-vous pas acquis l’expérience nécessaire pour exceller dans le job. Ou peut-être ne vous investissez-vous pas assez dans ce travail parce que vous vous êtes trompé(e) de carrière. Quelle que soit la raison, vous devriez envisager une reconversion professionnelle.

    4. Vous ne vous entendez pas avec vos collègues

    Vous passez probablement plus de temps avec vos collègues qu’avec votre cher(e) et tendre. Il est à espérer qu’ils ne vous tapent pas sur les nerfs. Si vous ne trouvez pas au moins un(e) collègue avec qui vous avez des atomes crochus, vous feriez sans doute mieux de changer de boulot.

    5. Après avoir mené à bien un gros projet

    Si vous venez d’achever un gros projet, vous avez deux avantages. D’abord, vous avez désormais plus de temps libre pour renouer avec votre réseau de connaissances, pour postuler et pour passer des entretiens. Ensuite, vous avez des réussites récentes à ajouter à votre CV et à discuter avec des employeurs potentiels.

    6. À la fin de l’année fiscale

    Cela peut correspondre ou non au début de l’année civile (en Belgique, l’année fiscale peut changer d’une entreprise à l’autre). Mais cette année représente un nouveau départ. C’est le moment où les entreprises prennent des initiatives et engagent du personnel pour atteindre leurs objectifs. Faites marcher votre réseau pour savoir quand vos entreprises de prédilection amorcent leur année fiscale.

    7. Après des vacances

    Si vous commencez un nouveau job, vous devrez sans doute attendre un peu avant de pouvoir prendre des congés et de gagner la confiance de votre employeur. Profitez-en avant de postuler et prenez un peu de temps pour recharger les batteries et vous préparer à entamer un nouveau chapitre de votre vie professionnelle.

    8. Vos objectifs ne correspondent pas à ceux de l’entreprise

    Peut-être vos objectifs et ceux de votre entreprise étaient-ils alignés au début de votre carrière. Mais cette concordance ne se maintient pas toujours. Déterminez quel genre de job et d’environnement de travail vous remettront sur le droit chemin au niveau professionnel.

    9. Vos compétences ne sont pas appréciées à leur juste valeur

    Votre patron(ne) ne reconnaît-il/elle jamais votre dur labeur ? Les promotions et les augmentations ne touchent-elles que vos collègues ? Avez-vous le sentiment de ne servir à rien ? Demandez à votre manager ce que vous devez faire pour obtenir la reconnaissance que vous méritez. Si la conversation ne débouche sur rien, il est temps de passer à autre chose.

    10. Vous êtes satisfait(e) de votre travail

    Il peut paraître contradictoire de chercher un nouvel emploi lorsque le vôtre vous procure pleine satisfaction. Mais, trop souvent, les recherches d’emploi sont le résultat d’une expérience de travail amère et, sous l’effet de notre hâte de déguerpir, nous finissons par passer d’un mauvais job à un autre. Vous devriez plutôt actualiser régulièrement votre CV et vous tenir au courant de l’évolution de votre secteur. Vous saurez alors si une meilleure opportunité se présente.

    Soucre : http://money.usnews.com via > http://www.references.be