maternel

  • L’AMOUR MATERNEL SCULPTE LE CERVEAU DE L’ENFANT

    moeder-kind--170_400_04.jpgDes chercheurs démontrent que le développement de l’hippocampe de l'enfant est modulé par l’attention que lui portent ses parents, et singulièrement la maman.

    L’hippocampe joue un rôle central dans la mémorisation, les capacités d’apprentissage, le comportement, ou encore la localisation spatiale. Des pédopsychiatres et des spécialistes en neurosciences, attachés à l’université de Washington, ont entrepris de déterminer s’il existait une association entre le développement de cette structure cérébrale et l’attention portée par la mère à son enfant.

    Comme ils l’expliquent dans la revue « PNAS », ils ont soumis une centaine de mômes, âgés de 7 à 10 ans, à des examens d’imagerie cérébrale, afin de mesurer le volume de leur hippocampe. Plus jeunes, ils avaient été intégrés dans une étude portant sur la qualité des interactions mère-enfant, évaluée à l’aide d’un éventail de tests d’observation. En croisant ces données, ils s’avère que les enfants les mieux « entourés » présentent un hippocampe bien plus volumineux que les autres ; avec un effet positif, ajoutent les chercheurs, sur leurs facultés d’apprentissage et d’adaptation. Cette constatation valide ce que l’on pressentait de manière intuitive.

    Source > http://www.passionsante.be