marcel christiaens

  • HANNUT « DANS LES YEUX JE VOUS LE DIS > JE SUIS INNOCENT »

    Ce Hannutois ne comprend pas pourquoi il s’est retrouvé devant le tribunal correctionnel ce jeudi.

    Il affirme ne rien avoir avec l’odieux acte de violence commis à Hannut par une bande de jeunes le 18 octobre 2013. Ce soir-là, un homme a été roué de coups par au moins cinq jeunes.

    Selon un témoin, ils lui ont donné des coups de poing et de pied avant de l’abandonner sur le trottoir…

    Trois protagonistes ont déjà été condamnés à des peines de travail pour ces faits, Karim (prénom d’emprunt), lui a été jugé par défaut et a été condamné à une peine de prison. Jeudi, il faisait opposition à ce jugement et a soutenu n’avoir pas participé au passage à tabac : « Karim a été accusé par les autres protagonistes parce qu’ils le connaissaient et qu’ils s’étaient disputés au foot, affirme Me Heintz, son avocate, mais il ne se trouvait pas à l’endroit où s’est produit le passage à tabac, deux témoins l’affirment. »

    Du sang de… poules ! … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017 ou le journal en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Source > A.BT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/80981

    ARCHIVES > L’article de base de l’affaire sur ce blog > UN HANNUTOIS DE 58 ANS TABASSÉ PAR PLUSIEURS AGRESSEURS sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2013/10/23/un-hannutois-de-58-ans-tabasse-par-plusieurs-agresseurs-84562.html

  • MARCEL CHRISTIAENS, PASSÉ À TABAC, À HANNUT POUR UNE PIZZA

    527842455_B971317430Z_1_20131031085819_000_GN91EMAVT_1-0.jpg

    Marcel Christiaens, passé à tabac, à Hannut pour une pizza: "Personne n'a bougé le petit doigt!"

    Le 18 octobre, Marcel Christiaens s’est fait agresser, devant chez lui, par cinq personnes, dont un restaurateur hannutois. Pendant une semaine, ce père de famille est resté à l’hôpital suite aux nombreux coups qu’il a reçus. Depuis samedi, l’homme de 58 ans a pu regagner son domicile. Il a accepté de nous raconter le passage à tabac dont il a été victime, et ce sans que personne qui a assisté à la scène ne lui vienne en aide.

    « En fait, j’étais avec des connaissances, des Français. Ils voulaient manger une pizza », raconte-t-il. « Le restaurateur nous a vus chercher une pizzeria. Puis, on est allé chez lui. Un des Français a dit « On est venu chez vous car tout était fermé ». Je pense qu’il a été vexé qu’il soit le dernier choix. Puis le ton est monté dans le restaurant. Tout est parti d’une connerie ! Le premier coup, c’est quand il m’a frappé avec une chaise à l’arrière de l’établissement ».

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DT sur > http://www.lameuse.be/847470

  • UN HANNUTOIS DE 58 ANS TABASSÉ PAR PLUSIEURS AGRESSEURS:

    1936556428.jpg

     «Mon frère est tombé dans un vrai guet-apens»

    Marcel Christiaens, connu pour tenir un magasin d’antiquités à Hannut, s’est fait tabasser vendredi soir.

    Après avoir eu un différend avec le patron d’un restaurant, ce dernier s’est retrouvé dans un guet-apens. « Le patron, et d’autres personnes l’ont suivi jusqu’à chez lui et l’ont tabassé », raconte son frère Ghislain.

    Le Hannutois de 58 ans souffre de côtes cassées, d’hématomes, et a la rate qui a éclaté.

    «Ils m’ont attrapé devant le garage de mon habitation. Ils se sont mis à 4, 5 sur moi. Là, ça commence à aller. Mais j’ai un saignement. Je ne sais pas d’où ça vient», nous explique Marcel Christiaens, joint par téléphone.

    Ce Hannutois de 58 ans se trouve à l’hôpital Saint-Joseph, à Liège.

    Plus d’infos dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi ou via nos éditions numériques.

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/840244