marc

  • HANNUT: MARC DUVIVIER PREND SES FONCTIONS DE COMMANDANT DES POMPIERS CE LUNDI

    1851142734_ID8286058_duvivier_224541_H45P4F_0.jpg

    Depuis le premier novembre, le capitaine Marc Duvivier est officiellement le nouveau commandant des pompiers de Hannut. Mais c’est ce lundi qu’il entre concrètement dans le vif du sujet et prend ses quartiers en Hesbaye.

    “ Tout au long de ma carrière j’ai toujours aimé relever des défis. Après sept ans passés à Huy, dans un corps de pompiers professionnels, j’avais envie de voir comment vivaient les pompiers volontaires ”, indique le nouveau chef des pompiers de Hannut.

    Et Marc Duvivier a bien réfléchi aux implications que cela aurait dans le fonctionnement de sa nouvelle caserne. “ Depuis plusieurs mois, j’ai déjà travaillé avec les officiers de Hannut et Waremme lors des réunions qui encadrent la mise en place des prézones opérationnelles. Au moment de postuler j’avais rencontré ceux qui seront mes seconds: Fabian Fraiture et Alexandre Crasson ainsi que les pompiers. J’ai trouvé des gens qui avaient la passion chevillée au corps. Je suis persuadé qu’ensemble nous ferons du bon travail ”.

    Marc Duvivier ne dissocie pas son travail d’une part de passion pour le mener à bien. “ Diriger des pompiers volontaires, c’est diriger une équipe de gens passionnés qui ont déjà un job et qui font leur métier de pompier en plus. J’ai toujours voulu partager cette passion. Je vais pouvoir le faire à Hannut ”.

    Et puis l’homme aime s’impliquer dans la mise en place de nouveaux projets, une manière de laisser son empreinte dans le système, en quelque sorte.

    “ À Huy, j’ai parfois été frustré par le manque de temps pour mener mes projets à bien. Je pense qu’à Hannut, le rythme de travail sera différent. Ici, j’ai le sentiment que nous pourrons entamer de belles actions, favorables pour le service, la zone et les zones avoisinantes, et surtout de les mener à leur terme. C’est une vraie motivation chez moi ”.

    Et puis Marc Duvivier veut consacrer du temps à sa vie privée.

    “ J’avais envie de voir grandir mes deux filles et d’octroyer plus de temps à ma vie de famille. Choisir la direction d’une caserne telle que celle de Hannut, c’est un peu aller dans ce sens-là. D’ailleurs, je me vois bien acheter un terrain dans la région et, pourquoi pas, m’installer en Hesbaye ”, conclut-il.

    A lire, le reportage dans la Meuse H-W

    Mis à jour le Lundi 5 Novembre 2012 à 06h12 > Photo Alain Demaret par JR

  • SPECTACLE – MARC HERMAN A LENS-SAINT-REMY CE VENDREDI 21

    douze_herman_pasvu_affiche.jpg21 septembre 2012 de 20 h 00 min à 22 h 00 min buvette du foot LENSOIS

     Ventes : Librairie Au Canard (Lens-St-Remy), Café de Paris (Grand-Place Hannut) ,

     « PAS VU A LA TELE »

    La tournée de l’été 2012 de MARC HERMAN

    15 € renseignements 0473738068

  • HANNUT: MARC JADOT S'EST FAIT VOLER SA KIA

    147795228_ID8060806_webjadot_181632_H41VM8_0.jpgPhoto : Marc Jadot, devant sa Kia, totalement déclassée. Il l’avait achetée le mois passé.

     

    Marc Jadot, conseiller communal cdH hannutois a eu une bien mauvaise surprise en sortant de réunion de campagne, mercredi soir. Alors qu’il avait garé sa voiture sur la Grand-Place, celle-ci a été retrouvée à la rue Joseph Wauters. Un jeune homme âgé de 25 ans l’a volée et s’est crashé quelques mètres plus loin. Résultat? La voiture est totalement déclassée.

    Plus de détails dans la Meuse Huy-Waremme papier d’hier samedi.

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 31 Août 2012 à 21h02(d.t)

     

  • HANNUT: LA CHAUSSÉE DE WAVRE, LE COMBAT DE MARC JADOT

    1572410326_ID7901853_wavre1_183105_H3YU7L_0.JPGLa chaussée de Wavre a Hannut est la bête noire des automobilistes.

    En neuf ans, 48 accidents, avec blessés, se sont produits sur cette voirie. Selon le conseiller communal, Marc Jadot (cdH), ce sont les nombreux ralentisseurs qui en sont la cause.

    Plus de détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi

    Source > Sudpresse > Publié le Mardi 10 Juillet 2012 à 21h00 > Photo DT

  • WASSEIGES: ILS TIENNENT UN GÎTE CANIN … & LES CHIENS SONT ROI !

    78667702_ID7732499_crhwgedtoussaint_gitep100_H3VKD8_0.JPGChez les Wasseigeois Marc et Pascale Ridehalgh, les chiens sont rois. Ces amoureux des animaux consacrent leur vie à vos toutous. Depuis deux ans, ils s’en occupent dans leur gîte canin. Ce concept de pension est unique dans la région. Pas d’enclos, ni de cage, les chiens sont en liberté dans la maison.

    Lorsque les vacances approchent, on se retrouve souvent confrontés au même problème: il faut trouver quelqu’un pour garder notre animal de compagnie. Et il n’est jamais facile de laisser notre ami à quatre pattes en pension.

    Les Wasseigeois Pascale et Marc Ridehalgh ont bien compris ce souci. Ces amoureux des chiens ont décidé de créer un concept unique dans la région: un gîte canin.

    Depuis deux ans, ils prennent soin de votre toutou pendant vos vacances.

    La différence avec une pension normale? Il n’y a ni enclos, ni barrière. Les chiens vivent avec eux. Ils sont en totale liberté et peuvent passer du jardin à la maison quand ils le souhaitent.

    “ Les chiens sont toujours avec nous. Nous les surveillons nuit et jour. Quand je suis sur l’ordinateur, dans le salon, …, ils me suivent. Ils sentent qu’il y a une présence avec eux, c’est le plus important ”, explique Marc.

    “ Nous voulions une pension sans enclos. Les chiens sont malheureux dans les cages. Nous nous sommes mis à la place des propriétaires qui veulent ce qu’il y a de meilleur pour leur animal ”, embraye sa femme, Pascale.

    Grâce au bouche à oreille et à son site internet, le gîte ne désemplit pas.

    Plus d’infos dans votre édition La Meuse Huy-Waremme de ce lundi

    Source > Sudpresse > Publié le Lundi 21 Mai 2012 à 05h59 Déborah Toussaint > Photo DT