magasin

  • HANNUT > CONCOURS VÊTEMENTS > LIZ N’EST PAS RETENUE

    Aventure des Toiles est une ligne de prêt-à-porter française qui tire son inspiration de l’art contemporain.

    Cette année, pour la première fois, un des artistes, pouvait être choisi par les internautes.

    Une jeune Hannutoise, Liz Fosty, 13 ans, avait posé sa candidature. Malheureusement, elle n’a pas été retenue. Ce n’est donc pas son œuvre, très originale pourtant, qui illustrera la collection de l’été 2018.

    Elle se classe néanmoins très bien, à la 3e position sur 371 artistes, « ce n’est pas mal, non ? », lance sa maman, Isabelle Chantraine (Magasin Dou Dou Dit Donc à Hannut), … la suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 25/04/2017

    Source > Marie-Claire Gillet dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 25/04/2017

    Voir le premier article d’annonce sur ce blog en date du 19 avril > HANNUT … SON ŒUVRE SUR UNE LIGNE DE VÊTEMENTS sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/04

     

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/74033

  • HANNUT: LES AUTEURS D'UN CAMBRIOLAGE AU MAGASIN VOO SONT… TOMBÉS EN PANNE!

    Ce dimanche matin, un cambriolage a été commis au sein du magasin VOO, rue Albert 1 er , dans le centre-ville de Hannut.

    Les voleurs ont dérobé des smartphones et des tablettes numériques mais sont, surtout, tombés en panne de voiture quand ils ont pris la fuite !

    Ce lundi matin, aux alentours de 5h, la zone de police Hesbaye Ouest, a été appelée à la rue Albert 1 er, au sein du commerce « VOO », dans le centre-ville de Hannut. Selon des témoins, un vol venait d’être perpétré dans le magasin et des personnes signalaient encore la présence de trois suspects, sur place.

    Une fois arrivés sur place, les agents ont constaté que les trois individus avaient pris la poudre d’escampette, à bord d’un véhicule de type VW Golf Break. Seulement voilà, il semble que ledit véhicule, signalé comme volé dans la région de Verviers, soit… tombé en panne !

    Les auteurs ont donc dû poursuivre leur fuite, à pied…

    Source > Ed sur article libre en ligne > http://www.lameuse.be/1831419 > Photo DR

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/73724/article/2017-04-24/

  • NOUVEAU ! CHEZ « d’ici » > LES ARTISANS BOUCHERS LOCAUX

    En collaboration avec nos artisans bouchers la boucherie la Corbeille et la boucherie Boca, nous sommes fiers de vous proposer des produits authentiques et de qualité.

    Découvrez notamment le boeuf Le Bocquillon et le porc Duroc d’Olives : des viandes réservées aux meilleures boucheries !

    Grâce à ces producteurs passionnés, vous pourrez également honorer plus facilement toute demande ou commande spéciale.

    Boucherie La Corbeille - Orp-le-Grand

    Boucherie Boca - Héron

    Découvrez le portrait de nos artisans bouchers

    40 JOURS 40 MENUS LOCAUX

                    L’APAQ-W, (l'agence de promotion de l'agriculture en Wallonie) lance un défi aux citoyens : consommer des produits locaux à chacun de leurs repas durant les 40 prochains jours. A vous d’être les ambassadeurs de cette opération qui vise à soutenir nos artisans, nos producteurs et nos agriculteurs.

    Pour vous y aider, les chefs Julien Lapraille, Gerald Watelet et Eric Boschman vous proposent chaque jour des idées recettes sur la page Facebook 40 jours, 40 menus locaux

    Pour toute question/suggestion, n’hésitez pas à nous écrire sur info@d-ici.be

    Le site > http://www.d-ici.be/

    Rue de Landen 86, 4280 Hannut > Téléphone : 019 51 05 16

  • HANNUT: DES MILLIERS D'EUROS DE GSM VOLÉS CHEZ PROXIMUS

    Un important vol s’est déroulé vers 4h du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi, place Henri Hallet à Hannut, au sein du magasin de téléphonie Proximus.

    Les faits semblent assez similaires à ce qu’il s’est malheureusement déjà déroulé dans le commerce, en avril 2015. Les voleurs, visiblement au nombre de trois, sont parvenus à entrer en détruisant la porte d’entrée à l’aide d’un objet qui semble être une masse.

    Une fois à l’intérieur, les malfrats ont ouvert les armoires et les ont vidées de leur contenu. « Ils sont surtout emportés des GSM de grandes valeurs, type IPhone et Samsung Galaxy  », a commenté Laurent Ramos, l’administrateur-gérant du commerce, occupé à faire l’inventaire de son préjudice, ce jeudi matin. «  Il y en a sans doute pour plusieurs milliers d’euros, 30.000 au minimum je dirais quand on estime qu’il doit y avoir une trentaine de téléphones volés, d’une valeur de 500-600 euros en moyenne.  »

    Les bras chargés de marchandises, les voleurs ont ensuite quitté le magasin à bord d’un véhicule, qui serait une voiture de marque Ford, qui les attendait rue Vasset.

    En attendant, Laurent Ramos essaye de rester optimiste. « C’est sûr que c’est assez ennuyeux mais nous devons avancer. Ce qui importe, c’est de rester ouvert et d’avoir du stock pour servir les gens.  »

    La zone de police Hesbaye Ouest est descendue sur place afin de constater les faits. Le laboratoire doit également se rendre sur les lieux dans le courant de la journée.

    Source > Ed sur site le ouvert > http://www.lameuse.be/1816840

    Illustration > ED lors du vol de 2015

  • THISNES (HANNUT) > VOL AVEC VIOLENCE DU TIROIR-CAISSE DANS UNE ÉPICERIE

    Une femme, accompagnée d’un complice, a volé le tiroir-caisse d’une épicerie, route de Wavre à Thisnes (Hannut), ce jeudi en milieu d’après-midi.

    Elle s’est montrée violente avec la commerçante du magasin.

    Il était environ 15h15, ce jeudi, quand un vol avec violence s’est déroulé dans une épicerie, située le long de la route de Wavre, à Thisnes (entité de Hannut).

    Selon la zone de police Hesbaye Ouest, qui a constaté le fait, la scène se serait déroulée comme suit… La commerçante, qui se trouvait dans son arrière-boutique, a entendu des clients entrer. Quand elle est arrivée dans le magasin, elle a aperçu une femme passer derrière le comptoir et s’arrêter au niveau du tiroir-caisse, qu’elle était occupée à essayer d’extraire.

    La suspecte avait le visage caché par un foulard, tandis qu’un homme qui l’accompagnait maintenant la porte d’entrée ouverte. La commerçante s’est approchée de la dame et a essayé de tirer ledit foulard vers le bas afin d’apercevoir son visage mais celle-ci l’a alors empoignée par le col de son gilet, tout en parvenant à extraire le tiroir-caisse de son socle.

    La jeune femme a … La suite pour les abonné à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/46118

    Source > ED sur > http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT > UN POTEAU MENACE DE S’EFFONDRER SUR LE MAGASIN SUBLIME

    Le parking a dû être fermé le jour du réveillon 

    Le pire a été évité de justesse ce samedi. Et pour cause, l’un des 3 poteaux d’éclairage du parking attenant au magasin « Sublime » sur la route de Landen a Hannut, menaçait de s’effondrer.

    Heureusement, les pompiers de Hesbaye, intervenus à temps, ont pu maîtriser la chute du poteau.  

    Le réveillon de Noël commence fort pour le gérant du magasin « Sublime », Alain Smets. Et c’est le moins qu’on puisse dire. Il était 7h ce samedi matin lorsque celui-ci reçoit un appel téléphonique pour le prévenir que l’un des 3 poteaux d’éclairage attenants au parking de son magasin situé route de Landen à Hannut, menaçait de s’effondrer. « Les voisins ont entendu le bruit du poteau qui se cassait », explique le gérant. « J’ai tout de suite coupé le courant et appelé la société Belgo Néon, en charge de ces poteaux ».

    Et il n’y avait pas une minute à perdre. « En attendant l’arrivée des pompiers (NDLR : avertis à 8h52) et le temps de leur intervention, l’accès au parking était bloqué. Mais nous avons ouvert nos portes à 9h30 ».

    Vous l’imaginez bien, fermer l’accès au parking d’un magasin en pleine période des fêtes, c’est comme se tirer une balle dans le pied. Heureusement, l’intervention des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 26/12/2016

    Source > C.L sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 26/12/2016

  • HANNUT > LES RIVERAINS ENSEMBLE CONTRE LE PROJET DE STATION-ESSENCE RUE DE LANDEN

    Ils ont envoyé un courrier de réclamation à la Ville. Il rassemble une trentaine de signatures

    Les riverains se mobilisent et manifestent leur mécontentement grandissant envers le projet d’une station-essence et d’une grande surface d’environ 400m², le long de la rue de Landen, à Hannut. La station doit être construite sur un ancien terrain de remblais instable et peut-être dangereux.

    Ce qui ne les rassure pas.

     « Le terrain dont il est question est connu et reconnu comme ‘terrain de remblais’ avec tout ce que cela comporte : carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction, de tout et n’importe quoi. Ce terrain est une véritable bombe à retardement. Il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , s’emporte Bernadette Duchêne, porte-parole d’un groupe de riverains à l’origine d’un courrier de réclamations contenant une trentaine de signatures. « Cette pétition s’ajoute à la dizaine de réclamations individuelles qu’on a reçues lors de l’enquête publique » , déclare l’échevine en charge de l’urbanisme, Florence Degroot (MR).

    Ce projet de station a été déposé par la SPRL Verlaine, dirigée par Paul et son fils Franck Pirotte, propriétaires du terrain de 5.400m². « Leurs autres projets n’ont jamais abouti mais on ne sait pas pourquoi. On n’était pas forcément contre pourtant » , explique Yves Bayet. Ce groupe de riverains dit ne pas être contre un projet en soi, pour autant qu’il s’insère dans le cadre et qu’il « respecte les législations existantes » .

    LE PROJET

    Si le projet aboutit à Hannut, la station comprendra 4 îlots de pompe qui permettront à huit voitures de s’approvisionner en même temps. Chaque pompe disposera de son terminal de paiement.

    Le propriétaire prévoit aussi dans ses plans la construction d’un magasin d’alimentation « probablement un Delhaize » annonce-t-il, qui engendrera la création de 9 emplois.

    Les riverains ne comprennent toutefois pas comment il leur est possible d’envisager d’ensevelir des cuves de carburant, dans ce sol instable et à caractère explosif selon les dires des riverains, « vu tous les déchets de toutes sortes accumulés depuis des années » . « Un monsieur a voulu faire construire, à proximité de ce terrain en empiétant sur les remblais. Aujourd’hui ce pan de mur est fissuré » , explique exaspérée Bernadette Duchêne. Une réalité que Pierre connaît fort bien puisque … La suite sur votre Journal LA MEUSE H/W de ce 16/11/2016

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre Journal LA MEUSE H/W de ce 16/11/2016

  • HANNUT - EN PROJET > UNE STATION-ESSENCE AVEC UN MAGASIN RUE DE LANDEN

    Dix réclamations lors de l’enquête publique

    L’enquête publique relative au projet de construction d’une station-essence rue de Landen, à Hannut, s’est clôturée ce lundi. Selon l’échevine de l’urbanisme, Florence Degroot (MR), plus d’une dizaine de réclamations ont été enregistrées.

    La demande de permis unique (construction et exploitation) est déposée par la Sprl Verlaine, basée à Verlaine et dirigée par Paul et son fils Franck Pirotte.

    Même si la société est relativement récente (elle a été fondée il y a un an et demi), Paul Verlaine a déjà une longue expérience dans ce secteur d’activité. Sa première société, la Sprl Petrodis, était déjà spécialisée dans le commerce de détails de carburants automobiles, avec huit stations Q8 répartis en région liégeoise dont deux sur le territoire de Huy-Waremme, à Nandrin et à Waremme au carrefour de la Patte d’Oie. Depuis lors, le Verlainois a revendu sa société au pétrolier Q8.

    Après un temps d’arrêt, il signe avec la Sprl Verlaine son retour dans les affaires. Récemment, il a ouvert une première station-essence à Gembloux. Si le projet aboutit à Hannut, il s’agira de son second point de vente en Wallonie qu’il prévoit de construire sur un terrain de 5.400 m 2 rue de Landen, à proximité du carrefour avec la rue de Bertrée. « La station comprendra 4 îlots de pompe qui permettront à huit voitures de s’approvisionner en même temps. Chaque pompe disposera de son terminal de paiement » , détaille Paul Pirotte. Sur le site, est également prévu, un magasin d’alimentation générale de 400 m2, ouvert 7 jours sur 7, de 6 à 22h. « Il s’agira vraisemblablement d’un Delhaize », indique le promoteur qui pour l’instant se refuse à livrer le nom du pétrolier. « Nous sommes encore en négociation avec deux ou trois » , justifie le Verlainois.

    Ce nouveau commerce prévoit la création de neuf emplois, « des caissiers et des réassortisseurs dans les rayons. Nous attendons d’avoir toutes les autorisations pour ouvrir les offres d’emploi ».

    La procédure administrative est toujours en cours.

    L’enquête publique s’est clôturée ce lundi. Selon l’échevine de l’urbanisme Florence Degroot (MR), plus une dizaine de réclamations ont été enregistrées, « c e qui peut être considéré comme un nombre important vu le peu de riverains vivant dans le quartier » , note-elle. Les craintes qui reviennent le plus souvent touchent à la mobilité. « Ce carrefour est déjà dangereux. Ajouter une sortie supplémentaire risque … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 08/11/2016

    Source >. MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 08/11/2016