machine

  • TOP 10 DES MÉTIERS QUI SERONT REMPLACÉS PAR UN ROBOT…

    shutterstock_161078552b.jpg

    Automatisation, intelligence artificielle, technologie, innovation, mécanisation, robotisation, tels sont les termes du futur.

    The Economist a récemment publié une enquête révélant que près de la moitié des métiers actuels seront automatisés d’ici une ou deux décennies. Les chercheurs Carl Benedikt et Michael A. Osborne, à l’origine de cette étude, se sont demandé quels métiers étaient mieux exécutés par des machines que par des hommes. Ainsi, l’on sait que les tracteurs sont plus efficaces que les agriculteurs et que les bras robotisés sont plus forts et moins facilement usables que les travailleurs à la chaîne. Ces trente dernières années, les logiciels et les robots ont progressivement remplacé un certain type de métiers : ceux qui sont routiniers ou qui impliquent des charges lourdes et qui relèvent des secteurs industriels et administratifs.

    Carl Benedikt et Michael Osborne prévoient que la prochaine vague de progrès technologique réduira davantage le travail humain. L’industrie manufacturière, le support administratif, le commerce de détail et le transport seront les premiers secteurs atteints. Les caissiers, les guichetiers et les télévendeurs sont également sur la sellette. Au total, 47% des métiers actuels sont en danger.

    Voici donc les dix métiers les plus menacés :

    1. Télévendeur

    2. Examinateur de titres de propriété

    3. Couturier

    4. Technicien en mathématiques

    5. Assureur

    6. Horloger

    7. Agent de fret et de cargo

    8. Préparateur d’impôts

    9. Retoucheur de photos

    10. Commis à la comptabilité 

    Et voici les dix métiers les moins menacés par le fléau de la robotisation : 

    1. Pompier

    2. Chirurgien stomatologiste

    3. Professionnels de la santé et des services sociaux

    4. Prothésiste

    5. Ergothérapeute

    6. Audiologiste

    7. Psychologue

    8. Directeur des services d’urgence

    9. Opérateurs de vol

    10. Ludo thérapeute 

    Source : Business Insider Via > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > VOTRE PLACE EST-ELLE MENACÉE PAR UN ROBOT ?

    shutterstock_28078918_0.jpg

    Une récente étude, publiée par la très prestigieuse Oxford University, annonce que près de la moitié (47%) des emplois actuels pourraient être occupée par des machines dans un futur relativement proche.

    Les emplois les moins menacés sont ceux qui nécessitent le niveau le plus élevé de « perception et de manipulation, d’intelligence créative et d’intelligence sociale. » 

    Autrement dit, vous devriez vous faire du souci si votre job :

    Consiste à effectuer des tâches physiques répétitives

    C’est aussi dans ce genre de travail que l’on a vu l’automatisation s’imposer en premier lieu (par exemple pour les chaînes d’assemblage). Les avancées de la robotique permettront de faire effectuer des tâches de plus en plus complexes (mais néanmoins répétitives) par des machines, moins chères que les employés. De nombreux emplois pourraient être visés : de l’assemblage de la marchandise pour les clients à des opérations chirurgicales de routine.

    Consiste à traiter correctement des données quantitatives et répétitives

    Deux bons exemples de l’automatisation dans ce domaine : le self-scan dans les supermarchés et le nouveau système de déclaration d’impôts en ligne (le système tax-on-web). Bien que ces innovations soient relativement récentes, tout laisse à penser que l’automatisation ne cessera de s’étendre pour englober une plus large variété de boulots. Les victimes potentielles sont : les vendeurs aux comptoirs de fast-food, les techniciens de réparation de matériel informatique et les actuaires.

    N’exige pas de contacts relationnels

    Les machines ne sont pas très douées pour construire des relations humaines. Celles-ci sont complexes. Les règles changent constamment et reposent sur une combinaison complexe de logique et d’intuition. Si votre job n’exige pas que vous soyez en contact avec d’autres personnes, vous pourriez être en danger. Cette étude révèle que dans les vingt prochaines années la plupart des emplois qui ne requièrent pas d’intelligence sociale et émotionnelle seront partiellement ou entièrement automatisés.

    Peut être réduit à des algorithmes

    Si votre fonction consiste à appliquer des formules mathématiques déterminant ensuite la marche à suivre, elle sera probablement automatisée un jour. On parle par exemple de plus en plus de voitures entièrement automatisées, ne nécessitant plus d’intervention humaine. Mais si votre emploi repose sur « l’intelligence créative », même si vous n’interagissez pas avec d’autres personnes, vous n’avez probablement pas de soucis à vous faire. Si votre job implique ainsi que vous présentiez des solutions ou des approches innovantes ou uniques, vous serez difficilement remplaçable par un robot. Par exemple, les artistes, les auteurs, les philosophes, les brasseurs et les inventeurs ne peuvent être automatisés. Et si votre travail requiert à la fois de l’intelligence sociale et de l’intelligence créative – s’il repose sur un travail d’équipe visant à résoudre des problèmes complexes en proposant des solutions personnalisées – vous êtes probablement le/la moins menacé(e) par la robotisation. Les thérapeutes, les coaches, les enseignants et les consultants peuvent dormir tranquilles.

    Si vous désirez donc garder votre job un petit temps, essayez de trouver un emploi reposant sur le travail d’équipe et l’intelligence créative.

    Source : Forbes via > http://www.references.be

  • LA VAISSELLE > AU LAVE-VAISSELLE OU À LA MAIN ?

    blog-resolution17-vaisselle.pngPour prévenir la contamination bactérienne, l’utilisation du lave-vaisselle est recommandée. Encore faut-il qu’il soit utilisé dans les meilleures conditions.

    Tout est une question de température, indique le Pr Schneider, de l’université de Floride, qui explique qu’en cas de lavage à la main de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, l’eau n’est pas suffisamment chaude pour éliminer les colonies bactériennes (biofilm), contrairement aux températures du lave-vaisselle. Et certaines de ces bactéries – salmonelle, E. coli… - peuvent être à l’origine d’infections sérieuses.

    La spécialiste rappelle aussi qu’une étude, assez ancienne, avait montré qu’un tiers des éponges à vaisselle étaient porteuses de bactéries pathogènes. Sur ce point, elle recommande, à défaut d’en changer (très) souvent, de la placer durant trente secondes au micro-ondes avant chaque utilisation. A partir de là, cette spécialiste concède, en substance, que l’absence de lave-vaisselle n’a pas décimé l’humanité…

    On ajoutera qu’encore faut-il que cet appareil soit entretenu, nettoyé régulièrement avec soin ; et qu’au moment de sortir et de ranger la vaisselle (et par après de s’en servir…), si les mains ne sont pas parfaitement propres, c’est tout bénéfice pour les microbes.

    Pour réagir à cet article > http://www.passionsante.be/talk/index.cfm?fuseaction=nieuw&fr_id=102&m_cat_id=11979&m_cat_sort=artikel

    Source > http://www.passionsante.be