louis viv

  • « LA GUERRE DE SIÈGE SOUS LOUIS XIV DANS LA RÉGION DE HUY, HANNUT ET WAREMME »

    Pour les fêtes vient de paraître un ouvrage important pour notre région, illustré de 130 photos, aux éditions Jourdan de Paris.

    Il est signé par Jean-Pierre Rorive (*) et s’ouvre sur une synthèse explicative, aussi consistante que limpide,  des mécanismes de la guerre au Siècle de Louis XIV durant lequel l’ensemble de l’Europe n’a connu qu’une trentaine d’années de paix relative.

    Grand Siècle pour les uns, il est un Siècle de malheur pour les Pays-Bas espagnols, qui n’en comptent que quatre sans conflit. Le Roi de guerre y exporte l’essentiel des siens, tandis que la France échappe à l’invasion sur la plus grande partie de son territoire. Ce « champ de bataille de l’Europe » est donc un laboratoire idéal pour apporter un regard neuf sur la guerre de siège, une manière de combattre qui n’avait jamais été examinée jusqu’à présent de façon globale sous toutes ses facettes (stratégie, fortifications, cartographie, tactique, intendance, capitulations...).

    couv louis XIV face.jpgPour approfondir le sujet avec originalité, l’historien s’est ici focalisé sur une place forte oubliée, bien que remarquable par son exemplarité : Huy, principale place forte de l’ancienne principauté de Liège, enclavée dans les Pays-Bas, maillon du boulevard militaire mosan, au cœur des opérations. Depuis sa prise par Henri IV en 1595, sa position stratégique exceptionnelle l’érige en enjeu européen de premier plan au XVIIe siècle. Fortifiée par Vauban ou son rival hollandais Coehoorn, elle est la plus assiégée d’Europe, par Louis XIV, Marlborough et autres grands stratèges du temps. La plus disputée aussi, aux ultimes négociations de paix des guerres du Roi-Soleil. Les événements sont imbriqués en continu dans leur contexte international. L’ampleur du sujet et de la documentation ont conduit l’auteur aux quatre coins du continent.

    «Si l’historien avait le droit d’employer le terme exhaustif, je n’hésiterais pas pour qualifier ce travail.» (André Corvisier, préfacier, ancien professeur à la Sorbonne et président de la Commission internationale d’histoire militaire)

    En complément, Les affres de la guerre sous le Roi-Soleil (même éditeur), à paraître. Le diptyque constitue l’étude la plus complète sur le thème de la guerre dans toutes ses composantes au temps du Grand Roi. 

    En vente en librairie des pays francophones au prix de 19,90 euros.

    Information supplémentaire : 0477 726 756

     (*) L‘auteur Jean-Pierre Rorive est Docteur en Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, agrégé d’histoire, professeur, conférencier, ancien boursier du Fonds national de la recherche scientifique, Jean-Pierre Rorive a publié plus de 20 livres qui lui ont valu nombre de prix, notamment de l’Académie française, de la Société d’Art et d’Histoire de Lille ou celui des Muses 2015 à Paris.

    (Ceci faisant suite à l’annonce de cette conférence > voir l’article sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be

    Source > CCHANNUT