look

  • QUEL EST LE LOOK DE L'EMPLOI ?

    DressCode_2015_03_18_shutterstock_96967121.jpg

    Les boutons de manchettes bling-bling, les minis, les mocassins et les vernis flashy, c’est tendance.

    Mais mieux vaut éviter certains « it » de la saison pour postuler.

    En entretien d'embauche, les « fautes de goût » peuvent se payer cher. La première chose que je regarde, ce sont les chaussettes. Si elles sont blanches, sport, le candidat est certain de sortir de mon bureau dans les dix minutes ! Les fautes de goût sont impardonnables !, relate une chasseuse de têtes. Le processus d’embauche est régi par un ensemble de codes identitaires dont s'imprègnent les recruteurs. De façon plus ou moins consciente. Apparence, comportement verbal et non verbal…

    Chaque métier possède ses propres conventions. La tenue vestimentaire est sans doute l'une de celles qui varient le plus d'une profession à une autre. Mais même si l'allure strictissime reste de rigueur, le bon dress code est avant tout une question d'attitude. L'idée, c'est d'adapter sa garde-robe au poste convoité. Et d'incarner physiquement sa fonction. Certains secteurs ont des codes vestimentaires stricts, notamment dans la finance et les métiers de la vente, en contact permanent avec des personnes ou des entreprises. Pour postuler dans la banque d'affaires ou en tant que consultant, un costume sombre, une chemise blanche ou à très fines rayures, des boutons de manchette, une cravate et des chaussures noires (et cirées) s'imposent. Et pas la peine de tenter de déroger à cette règle. Les recruteurs sont très conservateurs.

    Dans les métiers créatifs, le code est plus souple - mais toujours étudié. La question d'image apparaît secondaire pour les fonctions de back-office, mais primordiale pour tous les postes de représentation. Quelle que soit la tenue sélectionnée pour l'entretien, vous devez l'assumer et vous sentir à l'aise avec. Donc exit les jupes qui remontent trop haut, les cols de chemises trop étriqués, les chaussures neuves. Les détails sont tout aussi importants que l’allure globale : les lunettes, la montre, la ceinture et les chaussures… Tout doit refléter votre identité professionnelle. Attention : pas question d'avoir une tenue plus casual pour un entretien dans un cabinet de recrutement. C'est votre première image que le cabinet transmettra au client.

    Où se rencarder sur le dress code ? À la sortie des bureaux de l'entreprise visée à l'heure du déjeuner. Autre filon : les rapports annuels. Les photos des dirigeants, mais aussi des salariés posant pour l'occasion sont une mine d'informations. Mais ne les mimez pas trop... Car à défaut de vouloir embaucher des clones, les recruteurs sont toujours à l'affût d'une touche de personnalité. Par exemple, optez pour un accessoire discret comme un pin's. En plus de susciter sa curiosité, il fixera la mémoire du recruteur.

    Source > Texte: Rafal Naczyk  sur >http://www.references.be

  • CHALEUR AU TRAVAIL: SOIGNEZ VOTRE LOOK !

    closet.jpg

    Le soleil tape, la clim est impossible à régler et vous mourez de chaud. Vous seriez tellement mieux en short ou en minijupe... Autorisé ? Petit tour d’horizon du dress code de l’été au bureau.

    Les hommes

    • La chemise

    Au boulot, bien souvent, la chemise reste un must. Oubliez donc les T-shirts et autres marcels ! Mais si vous n’avez pas de rendez-vous trop important, quelques petits trucs vous permettront de vous sentir plus à l’aise. Ainsi, n’hésitez pas à enlever votre veston. Laissez-vous tenter par des matières plus légères – le lin, vous avez déjà essayé ? Dans certains cas, vous pourrez même laisser tomber la cravate et desserrer votre col un peu plus qu’à l’accoutumée. Remontez vos manches – c’est plus classe qu’une chemise à courtes manches. Enfin, choisissez des couleurs alternatives (le beige ou le vert, par exemple). Attention tout de même : évitez soigneusement le piège des motifs hawaïens. Faudrait quand même ne pas exagérer !

    • Le pantalon

    Une règle (quasi) absolue : évitez le short. Dévoiler ses mollets, même bronzés et rasés, ça ne le fait pas ! Par contre, en été, un jean passera sans doute mieux qu’à un autre moment de l’année. Ce n’est toutefois pas nécessairement un bon plan : la matière n’est pas spécialement légère. Profitez plutôt de la période estivale pour sortir vos pantalons en toile, type chino. Et optez pour une couleur beige, par exemple.

    • Les chaussettes

    Contrairement aux femmes, vous devez en mettre. Pas le choix ! Et tant pis pour les pieds qui chauffent et les chaussettes qui fument. Reste à choisir le modèle. Deux stratégies peuvent se révéler gagnantes : la discrétion ou la distinction. En règle générale, optez pour l’harmonie des couleurs. Noir sur noir : et voilà que les chaussettes se fondent entre chaussures et pantalon. Le top. Mais vous pouvez aussi tenter l’audace. Le rouge ou l’orange peuvent faire leur petit effet. Les chaussettes quittent alors leur maigre statut de tristes étoffes pour devenir un véritable accessoire de luxe au service de l’élégance. Dernière chose : évitez les chaussettes en laine d’Écosse, c’est chaud !

    • Les aisselles

    Endroit stratégique ! C’est de là que peuvent venir les pires surprises… Surtout en période d’été ou dans les boulots soumis à une forte pression. Soyez humble et lucide : certaines personnes sont, plus que d’autres, soumises aux effets néfastes de la transpiration. Sentir mauvais peut vous faire louper un contrat ou rater un entretien. Épargnez votre interlocuteur et soyez vigilant. Un petit coup de parfum n’a jamais fait de mal à quelqu’un…

    Les femmes

    • Le chemisier

    La classe et la sobriété vont souvent de pair. En été, optez, par exemple, pour un beau chemisier blanc. N’hésitez pas à laisser tomber la veste. Tant qu’elle ne découvre pas un décolleté trop plongeant… Sur votre cou, laissez pendre un joli collier. Pourquoi pas coloré ? Dernière chose : évitez les débardeurs. Ce n’est pas toujours apprécié.

    • La jupe

    Profitez-en, c’est la saison. La jupe n’est pas seulement symbole de féminité, c’est aussi très agréable à porter en période de forte chaleur. Optez pour une jupe sobre qui mettra en valeur votre chemisier. Ou pour des couleurs plus joyeuses qui vous feront penser à l’été. Une restriction : la minijupe. Peut-être fera-t-elle le bonheur de certains collègues. Mais elle risque de ne pas plaire à votre employeur…

    • Les chaussures ouvertes

    C’est le privilège des dames ! S’il n’y a rien de plus horrible que l’orteil d’un homme, les femmes, elles, ont le droit de dévoiler des petits bouts de leurs pieds. N’hésitez pas à acheter d’élégantes sandales. Mais veillez aussi à prendre soin de vos pieds. Évitez d’offrir le triste spectacle d’un vernis délavé ou d'un talon fissuré.

    • Les lunettes solaires

    Si vous aimez ne pas passer inaperçue, si vous appréciez ce qui est « stylé », soignez votre look avec de belles lunettes de soleil. Énormes et rondes ou fines et carrées ? Choisissez celles qui conviennent à votre personnalité. Déposez-les sur votre nez avant de quitter votre voiture, passez ensuite devant vos collègues en prenant le temps de vous laisser regarder. Bon, ensuite, enlevez-les. Faudrait quand même pas paraître superficielle…

    Puis-je rester à la maison s'il fait trop chaud au travail ?

    Source & Texte: Vincent Delcorps sur > http://www.references.be

  • LE NOUVEAU PROFIL TWITTER EST ARRIVÉ ET IL RESSEMBLE TRÈS FORT À CELUI DE FACEBOOK

    1759447705_B972549964Z_1_20140423155603_000_GKS2B31SI_1-0.jpg

    Le réseau de microblogging Twitter a mis en ligne sa nouvelle interface pour les profils des utilisateurs.

    Cette nouvelle disposition avait été dévoilée début avril, mais n’était pas encore disponible pour tout le monde. Ce mercredi, l’ensemble des utilisateurs peut désormais y avoir accès.

    Le résultat n’est pas sans rappeler ce que proposent Facebook et son « journal utilisateur ». On retrouve notamment une bannière personnalisable, similaire à la « couverture » proposée par son rival. Parmi les autres nouveautés, les tweets les plus partagés ou placés dans les favoris sont mis en avant via une typographie plus grande.

    Les twittos peuvent également épingler en tête de sa page de leur profil les messages qu’il juge particulièrement importants. La navigation a par ailleurs été améliorée : en se rendant sur un profil, un utilisateur pourra désormais appliquer plusieurs filtres pour rechercher des tweets, avec ou sans réponse, voire uniquement ceux qui comportent une photo ou une vidéo.

    Pour activer ce nouveau profil, rien de plus simple. Il vous suffit de vous connecter sur Twitter et vous verrez un message dans un bandeau bleu en haut de votre fil d’actualité.

    Si tel n’était pas le cas, rendez-vous sur votre profil. Là, il vous sera proposé de voir à quoi ressemble la nouvelle interface et vous aurez ensuite le choix de l’appliquer ou de revenir à l’ancienne. Mais il faudra tout de même s’y faire un jour ou l’autre, car ce profil nouvelle mouture est voué à s’implanter pour de bon.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/991015